La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « se prostituer »

Se prostituer

Définitions de « se prostituer »

Wiktionnaire

Verbe - français

se prostituer \sə pʁɔs.ti.tɥe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Forme pronominale de prostituer.
    • Selon la majorité des historiens, jusqu’à 200 000 femmes - principalement originaires de Corée mais également d’autres pays asiatiques y compris la Chine - ont été forcées à se prostituer dans des bordels militaires japonais. — (AFP, Corée du Sud: d’anciennes esclaves sexuelles déboutées de leur plainte contre Tokyo, Le Journal de Montréal, 21 avril 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « se prostituer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
se prostituer sœ prɔstitµe

Évolution historique de l’usage du mot « se prostituer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « se prostituer »

  • On touche à l’ignominie dans l’affaire que viennent de résoudre les policiers de la brigade du proxénétisme de l’Unité en charge de l’économie souterraine (Uses) de la Sûreté départementale. Sept adolescentes âgées de 13 à 16 ans fuguaient du Centre départemental de l’enfance et de la famille (CDEF) à Eysines pour se prostituer dans un appartement à Mérignac. SudOuest.fr, Gironde : des mineures fuguent du foyer de l’enfance pour se prostituer dans un appartement
  • Quelques minutes auparavant, la femme était encore assise dans une voiture avec ses deux tortionnaires présumés. Les policiers ont contrôlé les trois personnes en février 2021, après que des employés de la station-service ont signalé le comportement suspect de deux femmes. Elles auraient proposé des services sexuels à des chauffeurs de camion. La jeune femme affirme que Todarka M., alors âgée de 26 ans, et Asen D., 33 ans, l'ont forcée à se prostituer par des menaces et des violences en février 2021. Luxemburger Wort - Edition francophone, Un couple accusé d'avoir forcé une jeune fille de 18 ans à se prostituer
  • Vouloir se prostituer, une orientation sexuelle comme une autre ? On pourrait regarder la volonté de se prostituer simplement comme un « kink » (une « déviance », une particularité dans les préférences sexuelles, en anglais), une pratique sexuelle comme une autre, et considérer que certains individus apprécient simplement avoir des relations tarifées. N’y a-t-il pas, dans cette volonté de maintenir la prostitution aussi loin que possible, une forme de gêne analogue à celle que l’on a pu observer vis-à-vis des droits d’autres « minorités sexuelles » ? Refuser que les prostituées exercent leur métier comme les autres, leur dénier le droit à certains acquis sociaux, cela pourrait par s’exemple s’apparenter au fait de manifester pour empêcher les homosexuels d’avoir accès au mariage ou à l’adoption. Plus encore, pour certains, c’est vouloir que l’on ne s’écarte pas d’une norme traditionnelle : « Les putophobes qui veulent abolir la prostitution sont comme les homophobes qui veulent guérir l’homosexualité », peut-on ainsi lire dans Fières d’être putes (L’Altiplano, 2007, consultable gratuitement et dans son intégralité sur le site de l’éditeur), un essai de Thierry Schaffauser et Maîtresse Nikita, du Strass. Philosophie magazine, Quand les féministes se déchirent sur la prostitution (1/2) : les arguments réglementaristes | Philosophie magazine

Images d'illustration du mot « se prostituer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Se prostituer

Retour au sommaire ➦

Partager