La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « se cavaler »

Se cavaler

Définitions de « se cavaler »

Wiktionnaire

Verbe - français

se cavaler \sə ka.va.le\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Forme pronominale de cavaler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « se cavaler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
se cavaler sœ kavale

Citations contenant le mot « se cavaler »

  • Elles ne sont pas capricieuses, ces lianes fleuries qui montent vers le ciel. Il suffit de leur offrir une bonne terre, un peu d’eau le premier été et on les laisse cavaler, pour les retrouver de plus en plus belles au fil des années. Si la vigoureuse glycine fête l’arrivée du printemps, les clématites suivent de près avec les précoces Clematis montana, puis les clématites d’été à grandes fleurs (‘Nelly Moser’ rose pâle veiné de rose vif, ‘Niobe’ lie-de-vin, ‘Mme Lecoultre’ toute blanche) et les automnales (‘Amethyst Beauty’ violette ou ‘White Pearl’ immaculée). Elles s’emmêlent aux rosiers grimpants, dont on privilégie les variétés remontantes pour en profiter jusqu’aux gelées. On tient compte de leur vigueur, les plus modestes ne dépassant pas 3 m de haut (‘Clair matin’, ‘Pierre de Ronsard’, ‘Louise Dupin’...). En climat doux et en plein soleil, les bougainvilliers et les bignones (Campsis) font de l’effet, mais il leur faut de la place. Plus faciles à contenir, les guirlandes  de la passiflore s’animent d’exubérantes fleurs de la passion.  Magazine Avantages, Les plantes grimpantes faciles - Magazine Avantages

Images d'illustration du mot « se cavaler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Se cavaler

Retour au sommaire ➦

Partager