La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « se bouffer le nez »

Se bouffer le nez

Définitions de « se bouffer le nez »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

se bouffer le nez \sə.bu.fe.lne\ (Pronominal) (se conjugue → voir la conjugaison de bouffer)

  1. (Populaire) Se quereller vivement. — (Alfred Delvaux (1825-1867), Dictionnaire de la langue verte : argots parisiens comparés , ed. 1866 p. 237, à l'origine (chez les forains) se manger le nez plus bouffer, in Bnf notice du catalogue)
    • Les Français contiennent une terrible envie de se bouffer le nez qu'ils satisferont après la guerre. — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 81, p. 95, 30 avril 1915)
    • Le monde politique français, qui a à gérer en urgence une société en crise, régresse dans l’infantilisation et l’irresponsabilité. A droite, Jean-François Copé et François Fillon donnent le spectacle navrant de deux ambitions qui en sont à se bouffer le nez publiquement. — (Ivan Rioufol, Le monde politique n’est pas à la hauteur, 12.10.2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « se bouffer le nez »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
se bouffer le nez sœ bufe lœ ne

Évolution historique de l’usage du mot « se bouffer le nez »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « se bouffer le nez »

  • Cela se traduit par une ville sans problèmes, l'une des plus sûres au monde, sans aspérités aussi. Les énergies que nous consacrons ailleurs à se bouffer le nez et la rate se dirigent ici vers une existence où le travail a son importance (capitale) mais la vie prend des aises grâce à l'argent roi. Même le luxe, mot égaré depuis quelques années, se met à penser. Celui-ci excelle toujours dans la surenchère : rajouter des fils au centimètre carré dans les draps des palaces (on passe de 350 à 800 fils), doubler les baies vitrées des suites (12 mètres) du Marsa al Arab, le futur complexe hôtelier du groupe Jumeirah. José Silva, le PDG de ce groupe en plein essor (24 établissements et 7 projets en cours) analyse : « Nous sommes arrivés cependant à ralentir les accélérations, accéder au slow living, apaiser le genre, trouver un langage universel d'un luxe moins ostentatoire. » lesechos.fr, Dubaï et ses mirages climatisés

Images d'illustration du mot « se bouffer le nez »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Se bouffer le nez

Retour au sommaire ➦

Partager