La langue française

Scolarité

Sommaire

  • Définitions du mot scolarité
  • Étymologie de « scolarité »
  • Phonétique de « scolarité »
  • Citations contenant le mot « scolarité »
  • Images d'illustration du mot « scolarité »
  • Traductions du mot « scolarité »
  • Synonymes de « scolarité »

Définitions du mot « scolarité »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCOLARITÉ, subst. fém.

A. − Fait de suivre régulièrement les cours d'un établissement d'enseignement. Scolarité primaire; examen de fin de scolarité; années de scolarité. L'une des principales raisons d'être de l'enseignement supérieur des sciences historiques est justement, à notre avis, que la scolarité universitaire permet aux maîtres (supposés gens d'expérience) de distinguer chez les étudiants, ou bien les germes d'une vocation d'érudit, ou l'inaptitude foncière aux travaux d'érudition (Langlois, Seignobos, Introd. ét. hist., 1898, p. 97).L'examen par épreuves n'est envisagé que pour arbitrer un éventuel désaccord entre le conseil d'orientation et la famille, ou pour admettre un élève dont la scolarité antérieure n'aurait pu être contrôlée (Capelle, Éc. demain, 1966, p. 158).
En partic.
Certificat de scolarité. Attestation délivrée par le chef d'établissement à un élève qui en suit régulièrement les cours. Les études sont sanctionnées par la délivrance d'un certificat de scolarité en fin de deuxième année (Encyclop. éduc., 1960, p. 276).
Frais, droit de scolarité. Somme d'argent acquittée par l'élève pour l'inscription dans une université ou certaines écoles publiques ou privées. Des auditeurs étrangers peuvent être admis à assister aux classes sans condition d'âge et sans examen, lorsqu'ils sont présentés par l'ambassadeur, ministre ou consul de leur nation. Ils acquittent un droit de scolarité fixé par arrêté (Enseign. mus., 1, 1950, p. 13).
B. − Durée des études. La scolarité, prolongée plus loin, commencerait moins tôt. Inutile de passer deux ans à apprendre à un bambin ce qu'un garçon de douze ans apprend en trois semaines (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 300).Il est douteux aussi que la prolongation de la scolarité arme suffisamment, à elle seule, les Français adultes de 1985 contre les laideurs de la civilisation urbaine (Dumazedier, Ripert, Loisir et cult., 1966, p. 300).
En partic. Scolarité obligatoire. Temps d'étude prescrit pour certains établissements d'enseignement supérieur; temps d'enseignement obligatoire légal pour les enfants dans un pays. Certains apprentis ont dépassé l'âge de la scolarité obligatoire et viennent d'établissements d'enseignement, collèges techniques, où, là encore, ils n'ont pas réussi (Robert, Artis., 1966, p. 166).
Prononc. et Orth.: [skɔlaʀite]. Ac. 1798: sco-; 1835-1878: sco-, scho-; 1935: sco- (id. ds Littré et DG: ,,hors d'usage scho-``). Étymol. et Hist. A. 1383 scholarité « état d'écolier (au Moyen Âge) » (Lettre de Charles VI, 21 janv. ds Rec. des privilèges de l'Université de Paris, éd. 1674, p. 86: sur la Regence et Scholarité desdits supposts); 1392 scolarité (Charles VI, Instruction sur le fait des Aides ds Ordonn. des Rois de France, t. 7, p. 525, art. 1: soubz umbre du Privilleige de Scolarité); 1721 droit de Scholarité (Trév.). B. 1. 1861 « fait de suivre régulièrement les cours d'un établissement d'enseignement » (Reveil, Rapport au Sénat ds Moniteur, 22 mai, p. 608, col. 1 ds Littré); 2. 1871 « temps d'études prescrit » (Littré); 1947 scolarité obligatoire (Projet de la commission Langevin ds Hist. des instit. et des doctr. pédag., 1951, p. 434). Empr. au lat. médiév.scholaritas « état d'écolier » (1340, Lettre de Philippe VI en faveur de l'université de Paris ds Ordonn. des Rois de France, t. 2, p. 155), dér. de scholaris (scolaire*).

Wiktionnaire

Nom commun

scolarité \skɔ.la.ʁi.te\ féminin

  1. Durée des études prescrites aux écoliers, aux collégiens, aux lycéens, aux étudiants des universités, pour qu’ils puissent se présenter à tel examen ou à tel concours.
    • Une scolarité de plusieurs années est exigée pour obtenir certains diplômes.
    • Pour toutes les catégories d’âge, les Québécois avouaient avoir la scolarité la plus courte de toutes les provinces. — (Hélène Duval, Pierre Geogeault, Michel Plourde, Les français au Québec: 400 ans d’histoire et de vie, 2000)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCOLARITÉ. n. f.
Durée des études prescrites aux étudiants des Universités, pour qu'ils puissent se présenter à tel examen ou à tel concours. Une scolarité de plusieurs années est exigée pour obtenir certains diplômes.

Littré (1872-1877)

SCOLARITÉ (sko-la-ri-té) s. f.
  • 1Ancien terme de jurisprudence. Droit de scolarité, le droit que les écoliers des universités avaient de réclamer les priviléges qui y étaient attachés.
  • 2Aujourd'hui, cours d'études dans une institution d'enseignement. Une scolarité de quatre années est exigée pour être reçu docteur en médecine. Le pétitionnaire ne demande pas que les conditions de la scolarité, avant et pendant les études médicales, soient modifiées, Reveil, Rapport au sénat, Moniteur du 22 mai 1867, p. 608, 1re col.

HISTORIQUE

XIVe s. Jehan de Bouquetot estant à cause de son estude et scholarité… en la protection et sauvegarde du roy, Du Cange, scholaritas.

XVe s. De l'abus des privileges de scolarité par ceux qui ne sont pas escoliers, Godefroy, Observ. sur Charles VIII, p. 414, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « scolarité »

 Dérivé de scolaire avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scolarité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scolarité skɔlarite

Citations contenant le mot « scolarité »

  • Vont s’ensuivre plusieurs rendez-vous, mais les issues seront toujours négatives. Aucune solution ne se profile et ce n’est pourtant pas un caprice de la part de la famille Sorel. « Tout le monde s’inquiétait que les élèves perdent trois mois de scolarité pendant le confinement, mais personne n’est scandalisé que Evann en perde huit », souligne le papa. Le Telegramme, Ce couple plouzanéen se bat pour la scolarité de son fils autiste - Plouzané - Le Télégramme
  • Le Centre Goscinny ainsi que le Centre Oudiné propose un accompagnement à la scolarité visant à offrir, pa­rallèlement à l’école, l’appui et les ressources dont les enfants et adolescents ont besoin pour leur réussite scolaire et leur épanouissement personnel. Unidivers, Accompagnement à la Scolarité Centre Paris Anim’ René Goscinny Paris lundi 2 novembre 2020
  • «Il est intéressant qu'un garçon et une fille de la même école avec le même niveau de scolarité et les mêmes antécédents familiaux aient des projets universitaires sensiblement différents. », ajoute la chercheuse. « L'élaboration de plans plus ambitieux pourrait aider à réduire l'écart, mais bien sûr, cela n'éliminera pas l'écart de rémunération entre les sexes, étant donné les problèmes liés aux débouchés différents selon les cours, même dans la même institution. » Quelle solution s'impose ? L'équipe scientifique estime que l'une des façons les plus concrètes pour motiver les jeunes filles à réaliser leurs ambitions académiques consiste tout simplement à les encourager à établir un projet concret pour l'avenir. PARENTS.fr, Scolarité : les filles sont moins susceptibles de viser haut que les garçons | PARENTS.fr
  • Le confinement ayant empêché les enfants de poursuivre leur scolarité dans de bonnes conditions, beaucoup s’inquiètent d’un retard à rattraper dans les apprentissages. , Magazine Santé | Scolarité : faut-il une vraie coupure pour vos enfants pendant les vacances ?
  • En tant que futur roi, lui qui est fils du souverain du Maroc Mohamed VI, Moulay el Hassan suit une scolarité particulière comme l'ont révélé nos confrères du magazine Point de Vue.  Closermag.fr, Mohammed VI : la scolarité particulière du futur roi, son fils Moulay el Hassan - Closer
  • Aide à la scolarité, à la garde d’enfants, aide financière pour remplir un chariot, payer un loyer ou la cantine… L’œuvre nationale du Bleuet de France soutient des jeunes enfants qui ont perdu leur père ou leur mère dans un attentat comme des centenaires qui ont fait la guerre, des veuves comme de jeunes engagés en opérations extérieures rentrés du front. Nice-Matin, Scolarité, loyer, garde d'enfants.. Une cagnotte en ligne pour aider les familles victimes du terrorisme - Nice-Matin
  • Des séances d’aide aux devoirs de 1 h 30 chacune, une à cinq fois par semaine, par téléphone et par WhatsApp, ont été mises en place pour 21 familles du Clas. Celles-ci ont aussitôt adhéré au système, se sont très fortement impliquées, consacrant du temps à suivre le travail de leur enfant, mobilisées par cette initiative en faveur de leur scolarité, reconnaissante de cette aide inespérée. Virginie, animatrice, commente : "Je suis très touchée car les familles ont toujours répondu présentes, ont toujours été prêtes à travailler, les enfants assis à la table avec leurs trousses et cahiers. Ils s’impliquent vraiment." midilibre.fr, L’EVS a accompagné les enfants à la scolarité pour ne pas perdre le cap - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « scolarité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « scolarité »

Langue Traduction
Anglais schooling
Espagnol enseñanza
Italien istruzione
Allemand schulung
Chinois 上学
Arabe التعليم
Portugais escolaridade
Russe учеба в школе
Japonais 教育
Basque eskolaratzea
Corse scola
Source : Google Translate API

Synonymes de « scolarité »

Source : synonymes de scolarité sur lebonsynonyme.fr
Partager