La langue française

Schématisme

Définitions du mot « schématisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCHÉMATISME, subst. masc.

A. − [Corresp. à schéma, schématique]
1. [À propos d'une pers. ou de son action] Tendance à représenter quelque chose en ne retenant que ce qui est fondamental dans ce dont on rend compte et, en particulier, sa structure.
♦ Dans le domaine de la représentation graph. ou plastique.Matisse, se libérant du préjugé de l'anatomie et affranchi enfin de toute sujétion à la réalité, répudie à la fois réalisme et schématisme dans le contour ou la construction, pour imaginer lignes et volumes (Dorival,Peintres XXes., 1957, p. 60):
De ces limbes [du Fayoum] viennent quelques-uns des moyens d'expression auxquels nous sommes aujourd'hui le plus sensibles. D'abord, le schématisme: le fignolage était exclu, parce qu'il est toujours lié, soit à un réalisme (...) soit à une idéalisation victorieuse, inconciliable avec l'angoisse. Malraux,Voix sil., 1951, p. 194.
P. méton., rare. Quand nous entendons une suite de sons d'acuité croissante ou décroissante, notre esprit s'en représente le schématisme visuel, le graphique (Combarieu,Rapp. mus. et poés., 1894, p. 63).
♦ Dans le domaine de la pensée ou de son expression.Il faut ici distinguer plusieurs cas: c'est faute de l'avoir fait que la théorie de l'histoire s'est trop souvent contentée d'un schématisme simpliste et inadéquat (Marrou,Connaiss. hist., 1954, p. 149).Ces formules ne vont pas sans un certain degré de schématisme et de grossissement (Traité sociol., 1967, p. 492).
P. méton. Manifestation de cette tendance. Quelle est la disposition d'idées qui ne se présente sous le visage vivant d'un homme porteur de son drame, et qui, à travers son regard, ne nous demande de n'en point ramener les voies émouvantes aux schématismes de l'abstraction? (Mounier,Traité caract., 1946, p. 671).
PSYCHOLOGIE
,,Comportement dans lequel l'expression orale, gestuelle et graphique se dépouille de toute coloration affective pour se réduire à un rôle de transmission pure et simple d'informations « neutres »`` (Thinès-Lemp. 1975). Le paranoïaque dresse ses forteresses logiques contre son angoisse psycho-sociale; le schizoïde, son schématisme contre l'appel de la vie souple et adaptée (Mounier,Traité caract., 1946, p. 668).
,,Stade de développement graphique de l'enfant, au cours duquel il réduit la représentation figurée des objets à quelques détails sommaires`` (Piéron 1973). L'enfant entre alors dans « la grande période du schématisme », et cela jusque vers huit ans, et ce schématisme, pour la moitié des enfants, « se complique du symbolisme » (Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p. 117).
2. Caractère de ce qui est réduit aux éléments fondamentaux ou à quelques éléments. Au moment de conclure cette première série de leçons, je sens plus vivement que jamais combien elles restent inadéquates à la grandeur du sujet et, pour tout dire, schématiques. Pourtant, ce schématisme lui-même, que je veux être le premier à accuser, je crois pouvoir y faire appel pour m'excuser (Gilson,Espr. philos. médiév., 1931, p. 213).Raymond Aron, dont j'ai toujours admiré la sereine lucidité, a rejoint certains communistes dans le schématisme de l'accusation et dans la simplification déroutante de l'analyse (Le Nouvel Observateur, 26 juin 1968, p. 13, col. 2).
B. − PHILOS. [Corresp. à schème B 1 a; chez Kant ou p. réf.] ,,Fonction intellectuelle par laquelle les concepts purs de l'entendement, inapplicables par eux-mêmes et directement à des objets d'expérience, sont remplacés dans cet usage par des schèmes qui permettent cette application`` (Lal. 1968). Si le schématisme transcendantal permettait à notre connaissance de relier le concept à l'intuition, la nature supra-sensible du bien moral nous prive justement de ce détour (J. Vuillemin,Essai signif. mort, 1949, p. 234).
Prononc. et Orth.: [ʃematism̭]. V. schéma. Étymol. et Hist. A. 1. 1635 « planche de figures mathématiques » (Le Père Tacquet ds Encyclop. t. 14 1765); 2. 1812 « manière figurée de s'exprimer » (Boiste); 3. 1893 « caractère de ce qui est trop simplifié » (Blondel, Action, p. 56). B. 1800 « chez Kant, emploi du schème » (Boiste). A empr. au lat. schematismus « expression figurée », gr. σ χ η μ α τ ι σ μ ο ́ ς « action de façonner, de composer », « figure de style ». B trad. de l'all. de Kant Schematismus der reinen Verstandesbegriffe « schématisme des concepts purs de l'entendement », lui-même du lat. schematismus. Fréq. abs. littér.: 16.

Wiktionnaire

Nom commun

schématisme \ʃe.ma.tism\ masculin

  1. Tendance à la représentation générale ou fondamentale dans ce dont on rend compte sans rentrer dans les particularismes.
    • Contrairement aux idées freudiennes, celles d'Adler frappent par leur simplicité, par leur schématisme.
  2. (Philosophie) Fonction intellectuelle par laquelle les concepts purs de l'entendement, inapplicables par eux-mêmes et directement à des objets d'expérience, sont remplacés dans cet usage par des schèmes qui permettent cette application.
    • La doctrine kantienne du schématisme.
  3. (Linguistique) Construction linguistique poussant vers l’abstraction.
    • La tendance d'une langue à se rapprocher des langues naturelles se nomme le naturalisme. La tendance inverse est qualifiée de schématisme. (Wikipédia, « Langue construite »)
    • Šklovskij et ses amis s’élèvent contre l’idée d’une langue normative, comme par la suite Asmus s’élèvera contre l’idée d’une esthétique normative. Cette normativité simplificatrice est génératrice de schématisme. — (Annie Allain, Problèmes d’écriture dans la littérature soviétique des années trente, 1986)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SCHÉMATISME (ské-ma-ti-sm') s. m.
  • 1 Terme de grammaire. Se dit de la différence de deux mots, quand elle consiste uniquement dans la position de l'accent.
  • 2Dans le kantisme, acte résultant de l'application des formes de l'entendement pur à celles de la sensibilité pure.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « schématisme »

Σϰηματισμὸς, de σϰηματίζειν, schématiser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien σχηματισμός, skhematismos (« configuration ») → voir schéma et schématiser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « schématisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
schématisme sʃematism

Citations contenant le mot « schématisme »

  • (Remarque : le schématisme relève d'une fonction intermédiaire entre l'entendement et la sensibilité : l'imagination) AgoraVox, La théorie kantienne du schématisme des concepts purs de l'entendement - AgoraVox le média citoyen
  • Il est déplaisant de se livrer à un exercice qu’on a toujours repoussé autant par instinct que par conviction : celui de la concurrence victimaire, du peu ragoûtant décompte des torts commis et des affronts subis par telle ou telle “communauté”, dans une course néfaste à celui-qui-sera-le-plus-oppressé. A l’heure où l’antiracisme qui émerge et que l’on appelle “politique” enferme parfois le débat dans un schématisme mortifère, il s’agit simplement de rétablir de la nuance et des faits. Et de montrer comment les nouvelles priorités revendiquées peuvent produire l’effet pervers… d’abandonner tout discours sur un certain racisme. Marianne, Ces discriminations qu’ils ne veulent pas voir : les angles morts des antiracistes
  • Quelles furent les origines intellectuelles de la Révolution française ? Vieux débat qu'en son temps Condorcet, flanqué d'esprits simplistes comme l'abbé Barruel, résuma à une ligne droite entre les philosophes des Lumières et 1789 avec pour trame et mot d'ordre le « progrès ». Un schématisme, une reconstruction a posteriori, une doxa largement erronée : la réalité est bien plus complexe et, aussi, internationale. C'est tout le mérite de la prodigieuse synthèse d'Edmond Dziembowski, « Le siècle des révolutions », qui se lit comme un récit de voyage. Voyage des idées, circulation folle des t... Le Point, Une histoire mondialisée des révolutions - Le Point
  • Le schématisme n'a pas sa place en lisière de la capitale. Alors que la ceinture rouge qui encerclait Paris se disloque au fil des années, plusieurs villes de banlieue voient la gauche se fracturer autour de la question républicaine à l'occasion du deuxième tour des municipales. Mais il est impossible de dresser un état des lieux global, tant les contextes locaux font varier les positionnements. Illustration avec trois cas particuliers, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Marianne, Laïcité abandonnée, accusations de clientélisme, indigénisme : en banlieue parisienne, les repères républicains brouillés pour les municipales
  • Pour le schématisme, j’ai trouvé un exemple frappant (3) tenant à justifier un a priori grâce à la crise sanitaire. Il s’agit de fustiger les bâtiments étanches à l’air, ventilés mécaniquement et fomentés par les BET, la bureaucratie et les RT 2012 et future 2020 ! Bref, un truc d’ingénieur contre l’architecture qu’on empêcherait de respirer. XPair, Fin d’une parenthèse ou début de l’après Covid ?
  • Portrait de campagne d’une candidate d’extrême droite récemment convertie, qui n’évite pas toujours le schématisme. Les Inrockuptibles, "Chez nous": Critiqué par le FN, le film est assez conforme à la réalité
  • ”... par la force des choses, les sédentaires en arrivent à se constituer des symboles visuels, images faites de diverses substances, mais qui, au point de vue de leur signification essentielle, se ramènent toujours plus ou moins directement au schématisme géométrique, origine et base de toute formation spatiale. Les nomades, par contre, à qui les images sont interdites comme tout ce qui tendrait à les attacher en un lieu déterminé, se constituent des symboles sonores, seuls compatibles avec leur état de continuelle migration.” (René Guénon, Le règne de la quantité.., Caïn et Abel). Dedefensa.org, Dedefensa.org | Ouverture libre | Effondrement du langage: de la logocratie a la logocrassie 
  • Cet orateur de grand charisme tenait au pas de charge un discours qui vous prenait , sans hésitation ni ralentissement, alternant formules pétaradantes, remarques fulgurantes et pointes d’humour, sans négliger de moquer ou d’enterrer sous ses sarcasmes les propositions tièdes de tel critique. C’est que P. Barbéris ne pouvait concevoir son enseignement différemment de sa recherche, autrement dit engagé. Non pas partisan au sens étroit du terme, mais ancré dans une conception du texte littéraire liée à une cohérence idéologique. Il était marxiste et ne s’en cachait pas. Il avait médité Lukács et, sans sectarisme, sachant éviter dogmatisme et schématisme, il appliquait avec talent une théorie. Nul esprit de système cependant, car, dans le respect des textes, il combinait différentes grilles de lecture, notamment le structuralisme et l’utilisation d’outils de la linguistique. Il prenait son bien partout où il lui semblait que tel aperçu, tel concept, tel angle d’attaque permettait de tirer plus que des lectures limitées, timorées et réductrices, dépassées ou datées. , Pierre Barbéris, lecteur militant - La Vie des idées

Traductions du mot « schématisme »

Langue Traduction
Anglais schematism
Espagnol esquematismo
Italien schematismo
Allemand schema
Chinois 图式主义
Arabe التخطيطي
Portugais esquematismo
Russe схематизм
Japonais スキーマ
Basque eskematismo
Corse schematismu
Source : Google Translate API

Schématisme

Retour au sommaire ➦

Partager