La langue française

Satyrique

Sommaire

  • Définitions du mot satyrique
  • Étymologie de « satyrique »
  • Phonétique de « satyrique »
  • Citations contenant le mot « satyrique »
  • Traductions du mot « satyrique »
  • Synonymes de « satyrique »

Définitions du mot « satyrique »

Trésor de la Langue Française informatisé

SATYRIQUE, adj.

A. − [Corresp. à satyre I A 1] Qui a rapport aux satyres. Au pied du grand vase de marbre portant en bas-relief une bacchanale satyrique (Boylesve, Leçon d'amour, 1902, p. 95).
Danse satyrique. Danse licencieuse. (Dict. xixeet xxes.).
B. − LITT. GR. Poème, drame satyrique. Pièce tragi-comique du théâtre grec antique, ajoutée à la trilogie et dont le caractère dionysiaque était évoqué par la présence dans le chœur de satyres. Le drame, c'est l'humanité. Il y a un drame satyrique à faire sur Érostrate (Vigny, Journal poète, 1836, p. 1045).
Prononc. et Orth.: [satiʀik]. Homon. satirique. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1555 mouvemens satyriques (P. Belon, Hist. des oyseaux, p. 135 ds R. Philol. fr. t. 43 1931, p. 202); 2. a) 1701 poësie satyrique (Fur.); b) 1771 farce satyrique (Batteux, Quatre poétiques, t. 1, p. 47). Empr. au lat.satyricus « qui concerne les Satyres; qui appartient au drame satyrique » (v. OLD), du gr. σ α τ υ ρ ι κ ο ́ ς « id. », dér. de σ α ́ τ υ ρ ο ς, v. satyre. Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Adjectif

satyrique \sa.ti.ʁik\ masculin et féminin identiques

  1. (Antiquité) Relatif aux satyres.
    • Danse satyrique, danse qui consistait en postures indécentes et lubriques.
    • Drame satyrique, pièce bouffonne qui était jouée chez les Grecs après les trois tragédies formant trilogie et qui complétait la tétralogie.
    • Le Cyclope d’Euripide est un drame satyrique.
  2. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Les jeux satyriques étaient des farces qu’on jouait à Rome avant les grandes pièces.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SATYRIQUE. adj. des deux genres
. T. d'Antiquité. Qui appartient aux satyres. Danse satyrique, Danse qui consistait en postures indécentes et lubriques. Drame satyrique, Pièce bouffonne qui était jouée chez les Grecs après les trois tragédies formant trilogie et qui complétait la tétralogie. Le Cyclope d'Euripide est un drame satyrique. Jeux satyriques, Sortes de farces qu'on jouait à Rome avant les grandes pièces, et qui étaient une imitation des drames satyriques grecs.

Littré (1872-1877)

SATYRIQUE (sa-ti-ri-k') adj.
  • Terme d'antiquité. Qui appartient aux satyres.

    Danse satyrique, danse qui consistait en postures lubriques.

HISTORIQUE

XVIe s. Comme si c'eust esté des gens qui eussent dansé, ainsi que l'on fait es festes de Bacchus, avec mouvement et saltations satyriques, Amyot, Ant. 98.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SATYRIQUE, adj. (Gramm. & Littérat.) ce qui appartient ou a rapport à la satyre, ou qui tient de la nature de la satyre.

Ainsi l’on dit génie satyrique, style satyrique, vers satyriques, &c. Tous les auteurs satyriques ne sont pas poëtes ; on peut compter parmi eux des prédicateurs, comme South ; des historiens comme Burnet, Mezerai, le Vassor, &c. des philosophes, comme Apulée & Montagne. Dans la théologie payenne il y a eu jusqu’à un dieu satyrique appellé Momus. Homere donne à Thersite le caractere d’un satyrique de cour. On a accusé les Hollandois d’avoir composé des écrits ou fait frapper des médailles satyriques qui leur ont couté quelquefois bien cher.

Cependant on entend principalement par satyriques, les poëtes qui ont composé des satyres ; tels qu’Horace, Boileau, le comte de Rochester, &c. L’auteur du cours des Belles-Lettres distribuées par exercices, caractérise ainsi les trois principaux satyriques latins, & le satyrique françois.

« Horace & Boileau, dit-il, avoient un esprit plus doux, plus souple : ils aimoient la simplicité ; ils choisissoient les traits & les présentoient sans fard & sans affectation. Juvenal avoit un génie fort, une imagination fougueuse ; il chargeoit ses tableaux, & détruisoit souvent le vrai en le poussant trop loin. Horace & Boileau ménageoi nt leur fonds ; ils plaisantoient doucement, légerement ; ils n’ôtoient le masque qu’à demi & en riant, Juvenal l’arrache avec colere. Quelquefois les deux premiers font exhaler l’encens le plus pur du milieu même des vapeurs satyriques. Le dernier n’a jamais loué qu’un seul homme, & cette louange se tournoit même en satyre contre le reste du genre humain. En un mot, les portraits que font Horace, Boileau, quoique dans le genre odieux, ont toujours quelque chose d’agréable qui paroît venir de la touche du peintre. Ceux que fait Juvenal ont des couleurs tranchantes, des traits hardis, mais gros. Il n’est pas nécessaire d’être délicat pour en sentir la beauté.

» Horace & Boileau ont des traits propres & qui les séparent : Horace nous paroît quelquefois plus riche, & Boileau plus clair. Horace est plus réservé que Juvenal ; mais il l’est beaucoup moins encore que Boileau. Il y avoit plus de nature & de génie dans Horace, plus de travail & peut-être plus d’art dans Boileau.

Perse a un caractere unique qui ne sympathise avec personne ; il n’est pas assez aisé pour être mis avec Horace. Il est trop sage pour être comparé à Juvenal, trop enveloppé & trop mystérieux pour être joint à Despreaux. Aussi poli que le premier, quelquefois aussi vif que le second, aussi vertueux que le troisieme ; il semble être plus philosophe qu’aucun des trois. Peu de gens ont le courage de le lire ; la premiere lecture une fois faite, on trouve de quoi se dédommager de sa peine dans la seconde ». Cours de Belles-Lettres, tome II. page 162. & suivantes.

Satyriques jeux, (Théâtre.) espece de farces qu’on jouoit à Rome le matin avant la grande piece pour les plaisirs du peuple. Elles ne venoient ni des Umbriens, ni des Liguriens, ni des autres peuples de l’Italie ; mais on les avoit empruntées des Grecs. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « satyrique »

Satyre 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin satyricus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « satyrique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
satyrique satirik

Citations contenant le mot « satyrique »

  • Un artiste populaire, Joseíto Fernández, a rendu la chanson célèbre en improvisant régulièrement un commentaire politique et satyrique sur cet air dans son émission de radio. Radio-Canada, Guantanemera  :  un des refrains les plus connus au monde | La croisée
  • Comme on peut s’y attendre avec pareilles thématiques, le contenu est irrévérencieux au possible… Et la forme ne démérite pas en la matière ! Les illustrations de Fernandez sont très parlantes, très drôles, leur dimension satyrique est d’autant plus remarquable que ses personnages, aux traits ronds et gentillets, sont des pourris en puissance. , Seine-et-Marne. Le choix de la libraire de Faremoutiers : « Les bons gros bâtards de la littérature » d'Aurélien Fernandez et PoPésie | Le Pays Briard
  • Ce témoignage qui semble tout droit tiré d'une bande dessinée satyrique démontre pourtant l'état de délabrement avancé de la halte ferroviaire d'Alleyras. "Contrairement à ce que l'on pourrait croire, beaucoup d'usagers utilisent la petite halte d'où cette fréquence de six trains par jour en aller et en retour", explique Marc Gouttebroze. Alleyras est doté d'un village vacance et d'un camping importants. Il faut savoir que le village voit sa population multipliée par quatre durant les mois estivaux. Beaucoup prennent le train pour se déplacer.Depuis le mois de mars, la circulation ferroviaire sur la ligne a été interrompue pour cause de travaux. "Les trains sont revenus le 3 juillet et non pas le 5 comme la SNCF l'annonçait. C'est dire comme ils sont au courant de ce qu'il se passe sur les petites gares comme les nôtres", raille Marc Gouttebroze. , Gare d'Alleyras : les usagers obligés de frauder sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
  • Ce documentaire satyrique est basé sur l’histoire vraie d’une actrice de 30 ans environ qui décide un jour de faire son propre film. Le titre a été nommé dans le cadre du projet Bravo pour l’art! Tokyo Project !, supervisé par le Gouvernement de Tokyo.eval(ez_write_tag([[250,250],'urban_fusions_fr-medrectangle-3','ezslot_2',109,'0','0'])); Urban Fusions, Megumu Okada participe au nouveau projet d'animation de la Team Blockheads - News | Mangas
  • On va se marrer de nouveau un coup y'a besoin... en espérant offenser beaucoup de monde. On a même besoin d'un très gros jeu satyrique en ce moment. Jeuxvideo.com, Bande-annonce Destroy All Humans! Remake envahit la zone 42 dans un nouveau trailer - jeuxvideo.com
  • Dimanche et lundi soir, à la Chap’L, devant un public enthousiaste et à guichets fermés, la troupe de la Licorne a inauguré la saison estivale avec « Aristomania ». Si la jauge était réduite, leur plaisir de jouer n’en était que décuplé. Accueilli par les comédiens, le public a vite compris le caractère satyrique du spectacle, enchaînant des saynètes aux dialogues parfois lestes, avec des chorégraphies endiablées. Une soirée de gala, où les aristos en mal d’excitation n’ont pas manqué de tonus, se livrant à des karaokés sur des tubes rétros, et interpellant la plèbe avec ostentation. Le Telegramme, Les aristos de la Licorne ont fait le show - Concarneau - Le Télégramme

Traductions du mot « satyrique »

Langue Traduction
Anglais satirical
Espagnol satírico
Italien satirico
Allemand satirisch
Chinois 讽刺的
Arabe الساخرة
Portugais satírico
Russe сатирический
Japonais 風刺的な
Basque satirikoa
Corse satiricu
Source : Google Translate API

Synonymes de « satyrique »

Source : synonymes de satyrique sur lebonsynonyme.fr
Partager