La langue française

Satyrion

Définitions du mot « satyrion »

Wiktionnaire

Nom commun

satyrion \sa.ti.ʁjɔ̃\ masculin

  1. (Botanique) satyrion mâle : plante du genre Orchis, à tubercules ovoïdes, l'orchis mâle (Orchis mascula).
  2. (Entomologie) Nom d’un petit papillon diurne.

Nom commun

satyrion \Prononciation ?\ neutre

  1. (Botanique) Orchidée.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SATYRION. n. m.
T. de Botanique. Plante de la famille des orchis, à tubercules ovoïdes.

Littré (1872-1877)

SATYRION (sa-ti-ri-on) s. m.
  • Plante de la famille des orchis qui exhale une odeur de bouc fort désagréable, et dont les racines tuberculeuses ont de la ressemblance avec un scrotum, satyrium hircinum, L.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SATYRION, (Hist. nat. Bot.) genre de plante décrit sous le nom d’orchis. Voyez Orchis.

Satyrion, (Mat. méd. & Diete.) orchis, testicules de chien, &c. Les diverses especes de satyrion, & sur-tout celles des satyrions à racine bulbeuse, ont été singulierement vantées par les anciens pharmacologistes, & par ceux d’entre les modernes qui ont suivi la doctrine de Paracelse, comme l’aphrodisiaque par excellence. Cette haute réputation n’a eu cependant d’autre fondement que la forme de ses bulbes qui ont quelque ressemblance avec un testicule ; & le principe qui a établi les vertus médicinales des remedes sur leur signature ou ressemblance quelconque avec certaines parties du corps humain. (Voyez Signature.) La philosophie moderne ne s’accommode point d’un pareil principe, & l’expérience qui est son vrai guide, a démontré que les bulbes de satyrion, malgré leur grande ressemblance avec un des principaux organes de la génération, n’avoient aucune influence sur ces organes ; qu’elles n’excitoient point leur jeu, ne produisoient point la magnanimité. Voyez Magnanimité. Médecine. Les racines de satyrion n’en entrent pas moins cependant dans ces compositions aphrodisiaques, tant magistrales qu’officinales les plus usitées.

On garde ces racines dans les boutiques sous la forme de conserve, & sous celle de candit ou confiture.

Au reste ce n’est que le bulbe plein, dur, & bien nourri qu’on choisit, & auquel est attribuée la vertu propre du satyrion ; car quant à un autre bulbe desséché & flétri, qui se trouve toujours avec le précédent, non-seulement il est regardé comme privé de ces vertus, mais même comme doué des propriétés contraires.

M. Geoffroi le cadet a préparé de la maniere suivante le bulbe des satyrions de notre pays pour imiter le salep des Turcs. (Voyez Salep.) Après avoir choisi les racines d’orchis les mieux nourries, il en ôte la peau, les jette dans l’eau froide ; & après qu’elles y ont séjourné quelques heures, il les fait cuire dans une suffisante quantité d’eau ; il les fait égoutter, puis il les enfile pour les faire sécher à l’air, choisissant pour cette préparation un tems sec & chaud. Elles deviennent transparentes ; elles ressemblent à des morceaux de gomme adragant, & demeurent très-dures. On les peut conserver saines, tant qu’on voudra, pourvu qu’on les tienne dans un lieu sec ; au lieu que les racines qu’on a fait sécher sans cette préparation, s’humectent & moisissent pour peu que le tems soit pluvieux pendant plusieurs jours. Mémoires de l’acad. & des Scien. année 1740.

C’est à cause de cette pente que les racines de satyrion desséchées à la maniere ordinaire ont à se corrompre, qu’est venu l’usage de les garder dans les boutiques sous forme de conserve ou de candit. (Voyez Candit.) Mais la méthode de M. Geoffroi pourvoit à leur conservation d’une maniere plus avantageuse

Le même auteur assure que les racines de satyrion de notre pays ainsi préparées, ont les mêmes propriétés médicinales que le salep des Turcs, tout comme elles ressemblent à cette drogue par leurs qualités extérieures. Voyez Salep.

Quant à la maniere de les employer, voici comme il s’en explique : on peut les réduire en poudre aussi fine qu’on veut, on en prend le poids de vingt-quatre grains, qu’on humecte peu-à-peu d’eau bouillante ; la poudre s’y fond entierement, & forme un mucilage qu’on peut étendre par ebullition dans une chopine ou demi septier d’eau, & l’on est le maître de rendre cette boisson plus agréable, en y ajoutant le sucre & quelques légers parfums. Cette poudre peut aussi s’allier au lait qu’on a conseillé aux malades affectés des maladies de poitrine.

Ce dernier usage qui est le principal & le plus utile tant du salep imité, que du vrai salep (voyez Salep), prouve bien démonstrativement combien la prétendue vertu aphrodisiaque des satyrions est chimérique : car assurément les phtisiques n’ont que faire de magnanimité, & un remede capable de la produire, ne leur est rien moins que convenable. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « satyrion »

Du latin satyrion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Apparenté à Satyrus, du grec ancien σατύριον, satýrion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Σατύριον, de σάτυρος, satyre 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « satyrion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
satyrion satirjɔ̃

Citations contenant le mot « satyrion »

  • Son autre nom, le satyrion rouge, proviendrait de Satyre, un demi-dieu rustique compagnon de Bacchus. Dans l'Antiquité, on pensait que le satyrion pouvait contribuer à "s'échauffer pour des jeux de l'amour". Mais il existe aussi un orchis, l'orchis mâle, qui prend le nom de "satyrion", ou "couillon" et qui porte une double racine similaire à celles des attributs de l'homme... Les bulbes, les fleurs, les feuilles et les fruits de l'érythrone seraient comestibles, cuits, séchés ou moulus en farine. lavoixdelain.fr, La plante de la semaine :l'érythrone dent-de-chien

Traductions du mot « satyrion »

Langue Traduction
Anglais satyrion
Espagnol satyrion
Italien satyrion
Allemand satyrion
Chinois 卫星
Arabe هجاء
Portugais sátiro
Russe satyrion
Japonais サチリオン
Basque satyrion
Corse sàtira
Source : Google Translate API

Synonymes de « satyrion »

Source : synonymes de satyrion sur lebonsynonyme.fr

Satyrion

Retour au sommaire ➦

Partager