La langue française

Rubané

Sommaire

  • Définitions du mot rubané
  • Étymologie de « rubané »
  • Phonétique de « rubané »
  • Citations contenant le mot « rubané »
  • Traductions du mot « rubané »

Définitions du mot « rubané »

Trésor de la Langue Française informatisé

RUBANÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I. − Part. passé de rubaner*.
II. − Adjectif
A. −
1. Vieilli. Garni de rubans. Synon. enrubanné (usuel), rubanté (vieilli; rem. s.v. ruban).Le chapeau fleuri de la bourgeoise fait pendant au bonnet rubanné de l'ouvrière (Richepin,Pavé, 1883, p. 133).
2. P. anal.
a) ÉBÉN. Qui présente des bandes moirées. Meubles en érable rubané garni et relevé d'or (Mérimée,Ét. anglo-amér., 1870, p. 233).V. figuré A 1 d ex. de Campredon, ondé ex. de Industr. fr. bois.
b) MINÉR. Qui est marqué de bandes longitudinales, correspondant à des couches de nature ou d'aspect différent. Synon. zoné (dér. s.v. zone).Marbre rubané. L'albâtre algérien (...), à structure rubanée de couleur verdâtre tantôt pâle, tantôt vert émeraude et même vert pomme (Bourde,Trav. publ., 1928, p. 86).Ce beau minéral [la malachite] est rubanné comme l'agate (Metta,Pierres préc., 1960, p. 96).V. agate ex. 19.
B. −
1. [En parlant d'un objet, d'une surface] De forme étroite et allongée. Le champ rectangulaire ou carré remplace les champs rubannés (Meynier,Paysages agraires, 1958, p. 22).
− Domaines de la biol. et de la bot.Algues, feuilles rubanées; filaments, vers rubanés. La « petite », fendue au genou (...), saignait (...) sous des emplâtres de toiles d'araignée (...) liés d'herbes rubannées (Colette,Mais. Cl., 1922, p. 14).Deux grands chromosomes rubanés, dont on peut suivre en détail les transformations (Caullery,Embryol., 1942, p. 19).
2. [En parlant d'un instrument] Qui est formé d'un ruban de matière flexible; qui est muni d'un ou de plusieurs éléments en forme de ruban. La tarière rubanée (...) instrument (...) employé avec succès dans les tourbes, les lignites, les sables agglutinés, les argiles compactes (Haton de La Goupillière,Exploitation mines, 1905, p. 108).V. cuiller B 1 c ex. de Ratel.
ARMUR. (Dont le canon est) formé d'un ruban d'acier tordu en spirale. Revolver rubané. On appelle canon rubané, le canon de fusil fait d'un ruban de métal (Chesn.t. 21858).− Quant aux canons, c'est de forge espagnole. − Je l'ai remarqué. − C'est rubané (Hugo,Travaill. mer, 1866, p. 171).
III. − Subst. masc., ARCHÉOL., PRÉHIST. Culture néolithique d'Europe centrale caractérisée par une poterie décorée de motifs le plus souvent linéaires; période où cette culture s'est développée. Le Danubien I, ou « rubané » (en raison des compositions spiralées du décor céramique), comprend de grands bâtiments rectangulaires à charpente de bois (La Gde encyclop., Paris, Larousse, t. 40, 1975, p. 8461).
Empl. adj. Qui appartient à cette culture, qui en est caractéristique. Ces peuples faisaient de la poterie rubanée (Haddon,Races hum., trad. par A. Van Gennep, 1930, p. 129).
Prononc. et Orth.: [ʀybane]. Richepin, Metta, Meynier, Colette, loc. cit.: rubanné. Étymol. et Hist. 1. 1379 « garni de rubans » (Labarte, Inventaire du mobilier de Charles V, 3720 d'apr. FEW t. 16, p. 723a); 2. av. 1788 biol. (Buffon, Hist. nat., Oiseaux, t. 13, p. 108 d'apr. Littré); 3. 1834 canon rubané (Boiste); 4. a) 1930 poterie rubanée (Haddon, loc. cit.); b) 1969 subst. « culture néolithique d'Europe centrale caractérisée par une poterie décorée de motifs linéaires » (Bréz.). Part. passé de rubaner*.

Wiktionnaire

Adjectif

rubané \ʁy.ba.ne\

  1. (Construction) Qualité de certains bois ou marbres qui présentent des moirures en bandes dont l'aspect rappelle des rubans.
  2. (Géologie) → voir fer rubané
  3. Qui est aplati comme un ruban. Référence nécessaire
  4. (Architecture) (Maçonnerie) Qualité d’un joint en forme de ruban.

Forme de verbe

rubané \ʁy.ba.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe rubaner.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RUBANÉ (ru-ba-né, née) part. passé de rubaner
  • 1 Terme d'histoire naturelle. Marqué de bandes longitudinales qui ressemblent à des rubans. Tout le manteau de ce pic [l'épeiche de la Louisiane] est agréablement rayé et rubané de blanc et de noir par bandelettes transversales, Buffon, Ois. t. XIII, p. 108.

    Qui est aplati en forme de ruban.

  • 2Se dit d'un canon de fusil fait d'un ruban de métal.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rubané »

→ voir ruban.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rubané »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rubané rybane

Citations contenant le mot « rubané »

  • Les premiers charpentiers néolithiques utilisaient des charbons ardents pour découper les troncs, commen en atteste l'aspect de cette planche d'un puits rubané. Pourlascience.fr, L'ancienneté de la charpenterie européenne | Pour la Science
  • De l'hôtel de ville à la gare en passant par la fontaine des Quatre-canons et la chapelle Saint-Théophile, le marbre extrait de la vallée de la Restonica est partout. Il est reconnaissable à son aspect rubané blanc et gris. L'exploitation de la Restonica a perduré entre 1770 et 1975. Prestigieux, ce marbre avait même été récompensé lors de l'exposition universelle de Paris en 1855. Corse Matin, Une balade géologique pour redécouvrir les rues de Corte | Corse Matin
  • Près du lit de repos, dans un vase d’albâtre rubané, au goulot grêle, rappelant vaguement un profil de héron, trempait un bouquet de fleurs de lotus. nrpyrenees.fr, Une nuit de Cléopâtre - nrpyrenees.fr
  • M. Meyer a indiqué que ces nouvelles découvertes renforçaient une théorie énoncée après des fouilles effectuées sur deux autres sites d'inhumation, en Allemagne et en Autriche. Les victimes et leurs bourreaux proviennent de la civilisation rubanée. Ce peuple de fermiers a introduit l'agriculture en Europe, quelques 5000 ans avant notre ère. Le rubané doit son nom aux rubans décorant fréquemment les poteries qui le caractérisent. La Presse, Un charnier révèle l'existence de massacres dans la préhistoire européenne
  • Les découvreurs du site avancent une autre hypothèse. Des populations rubanées seraient venues volontairement de toute la région, avec des prisonniers et leurs céramiques, pour participer à des cérémonies sacrificielles. Des bacchanales sanglantes. "A cette époque, la culture des Rubanés connaît une crise profonde, qui va entraîner sa disparition, observe Mme Zeeb-Lanz. Peut-être espéraient-ils conjurer la fin de leur monde par un cérémonial dont le cannibalisme n'était qu'un élément." Le Monde.fr, Cannibalisme de masse au néolithique

Traductions du mot « rubané »

Langue Traduction
Anglais ribboned
Espagnol ceñido
Italien ribboned
Allemand band
Chinois 丝带状
Arabe شريط
Portugais com fita
Russe украшенный лентами
Japonais リボン付き
Basque ribboned
Corse ribboned
Source : Google Translate API
Partager