La langue française

Roucouleur

Sommaire

  • Définitions du mot roucouleur
  • Étymologie de « roucouleur »
  • Phonétique de « roucouleur »
  • Citations contenant le mot « roucouleur »
  • Images d'illustration du mot « roucouleur »
  • Traductions du mot « roucouleur »
  • Synonymes de « roucouleur »

Définitions du mot roucouleur

Trésor de la Langue Française informatisé

ROUCOULEUR, -EUSE, adj.

A. − [Corresp. à roucouler A] Qui roucoule. Sur la mousse du toit, piétinaient une bande de pigeons roucouleurs (Sandeau, Mllede La Seiglière, 1848, p. 100).Avoir été l'œillet qui flambe sur sa tige, (...) Le ramier roucouleur qui pleure au fond des bois, Et puis, (...) Se réveiller brisée (Lorrain, Griseries, 1887, p. 21).
P. anal. Ce n'était pas un mauvais diable (...) ce tapalé, fanfaron et naïf comme tous les garçons de son âge (...) le parler roucouleur et traînant (...) il n'avait pas tardé à rôder autour de Cissé (...) et à lui chanter la romance (Genevoix, Fatou Cissé, 1954, p. 26).
B. − Au fig. Qui tient des propos tendres ou amoureux. Empl. subst. Nous les vaudevillistes impénitents, les roucouleurs de plates romances (O. Mirbeau, Les Beautés du patriotisme, 1891, in R. de Gourmont, Le Joujou patriotisme, in Le Figaro, 18 mai, p. 84 ds Quem. DDL t. 7).[Charlexis:] (...) des mois et des mois, je les ai vus, elle [Lydie] au piano, lui [mon père] dans son fauteuil d'infirme, échanger des regards plus signifiants que des paroles, et j'ai senti souvent qu'avec une roucouleuse de son genre, ce blessé, gavé d'ans et de gloire, était un rival dangereux (A. Daudet, Pte paroisse, 1895, p. 98).
REM. 1.
Roucoulard, subst. masc.,hapax. Jamais j'ai connu pigeons aussi peu fervents des voyages, si amoureux d'être tranquilles... Je leur laissais pourtant tout ouvert... Jamais l'idée leur serait venue d'aller faire un tour au jardin... d'aller voir un peu les autres piafs... les autres gros gris roucoulards qui batifolent sur les pelouses (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 430).
2.
Roucoule, adj.,hapax. Est-ce qu'il [Le Marigo] ne revient pas au bout de onze minutes, environ avec cet air roucoule à lui vider un syphon dessus, et le sempiternel bouquet de violettes (Toulet, Nane, 1905, p. 238).
Prononc.: [ʀukulœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1848 pigeons roucouleurs (Sandeau, loc. cit.); 2. 1894 fig. (Willy, Mouche des croches, p. 37). B. Subst. au fig. 1869 la roucouleuse (Labiche, Choix gendre, 3, p. 386); 1891 les roucouleurs (O. Mirbeau, loc. cit.). Dér. de roucouler*; suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Adjectif

roucouleur \ʁu.ku.lœʁ\ masculin

  1. (Zoologie) Qui roucoule.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Figuré) Qui tient des propos flatteurs, tendres.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

roucouleur \ʁu.ku.lœʁ\ masculin (pour une femme on dit : roucouleuse)

  1. (Figuré) Individu qui tient des propos flatteurs, tendres.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « roucouleur »

 Dérivé de roucouler avec le suffixe -eur.
Adjectif
(1) (1848)
(2) (1894)
Nom commun
(1869)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roucouleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roucouleur rukulœr

Citations contenant le mot « roucouleur »

  • Un choc des générations ? Même pas. Fin 1977, Bowie se glisse naturellement dans la peau d’un roucouleur hors d’âge, face au légendaire Bing Crosby, le temps d’un chant de Noël précédé d’un sketch digne des Muppets, pour les besoins d’un show télévisé façon Carpentier d’outre-Manche. Une manière, à l’heure où sa trilogie berlinoise en cours voit le roi de la mue tourné vers l’avenir, de montrer qu’il garde un pied fermement ancré dans le passé et la tradition de la chanson populaire. Une prestation aussi kitsch que touchante qui fit, dégât collatéral, courir un temps le soupçon d’une malédiction : faire un duo avec David Bowie équivaudrait à signer son arrêt de mort. Quelques semaines auparavant, Marc Bolan avait péri peu après avoir chanté à la télé Heroes en duo avec Bowie. Quant à Crosby, il ne verra jamais sa prestation, puisqu’il succombait à son tour quelques jours après l’enregistrement… Télérama, Bowie, roi des reprises électriques : notre top 10
  • La chanson française a eu surtout les femmes pour dire l'accent grave, blessé par la vie, mâle au fond, celui que dans les films d'avant-guerre on appellera réalisme poétique : Fréhel et Damia, puis Piaf. Les messieurs ne chantaient pas volontiers la déchirure d'être, la détresse d'aimer, les hommes perdus. Même le Gabin du « Quai des brumes », quand il chantait, faisait le tourlourou. Il y a eu des roucouleurs, gominés d'accent corse ou mex... Le Point, Charles Aznavour : ce grand frère qui fredonnait… - Le Point
  • Tino Rossi, doucereux roucouleur de chansons  mielleuses, rapidement devenu très riche à coups de droits d’auteur, il ose encore chanter ça : L'1dex, LES SLIPS SALES DES PETITS GRANDS DE CE MONDE - L'1dex

Images d'illustration du mot « roucouleur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roucouleur »

Langue Traduction
Anglais coo-colored
Espagnol color frío
Italien coo-color
Allemand coo gefärbt
Chinois 酷色
Arabe صافرة اللون
Portugais colorido
Russe coo-цветные
Japonais クー色
Basque kooperatiba-koloreko
Corse culuritu
Source : Google Translate API

Synonymes de « roucouleur »

Source : synonymes de roucouleur sur lebonsynonyme.fr
Partager