La langue française

Rince-cochon

Définitions du mot « rince-cochon »

Wiktionnaire

Nom commun

rince-cochon \ʁɛ̃s.kɔ.ʃɔ̃\ masculin

  1. (Argot) Sorte de vin, adjuvanté diversement selon les mœurs, qui jouissait de la réputation de guérir les vapeurs alcooliques.
    • Innombrables sont les variantes du rince-cochon. On peut ajouter à ce mélange un comprimé de Guronsan, voire d’aspirine. D’aucuns y versent une cuillerée à café de Worcestershire Sauce. — (Orlando de Rudder, Manuel de la gueule de bois : Avant, pendant, après : Les recettes qui marchent vraiment (ou pas), 1993, éd. J’ai lu, 2014)
    • — Ah, de la rose ! Peut-être ce parfum saura-t-il vous soulager de votre gueule de bois mieux que mon infaillible rince-cochon.
      — Infaillible, mon œil, répliqua aigrement Hal. Après deux gobelets de votre infâme mixture, j’allais encore plus mal !
      — (Julia Justiss, La Sœur de la mariée, Harlequin, 2013)
    • Pour sûr qu’ça m’a dessoulé mieux qu'un rince-cochon. J’savais pas quoi faire d’la dépouille. J’l’a balancée où j’pouvais. — (Andrea H. Japp, Les Enquêtes de M. de Mortagne, bourreau, tome 1 : Le Brasier de justice, chap. 17, Flammarion, 2011)
  2. (Argot) (Familier) Boisson non alcoolisée que l’on boit juste après une eau de vie. Pousse-alcool, rince-gueule.
  3. (Plus rare) (Belgique) Bière que l’on boit en fin de repas.
    • Cette bière, on pourra l’apprécier aussi dans des circonstances cocasses. Après un long repas gastronomique arrosé de multiples vins chez Bon-Bon, un des meilleurs restaurants de Bruxelles, on aura plaisir à prendre un « rince-cochon » avec le chef Christophe Hardiquest au coin de la table ou de son bar. — (Philippe Genion, Inventaire des petits plaisirs belges, Éditions Points, 2013)
  4. (Péjoratif) Boisson alcoolisée.
    • S’ensuivirent quelques mondanités sur les mérites comparés de liqueurs d’hommes. Accord autour du Rebel Yell, un rince-cochon de première, distillé parcimonieusement par des bootleggers fous. — (Michel Embareck, Sur la ligne blanche : polar avec rock’n roll, show-biz et langue électrique, Éditions Publie.net (collection Mauvais Genres), 2012, page 94)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rince-cochon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rince-cochon rɛ̃sœkɔʃɔ̃

Citations contenant le mot « rince-cochon »

  • Dans de nombreux pays, on privilégie le rince-cochon, antidote comprenant un peu d’alcool (pour soulager le corps en manque) et d’autres boissons non-alcoolisées (pour se réhydrater). En France par exemple, un rince-cochon servi dans plusieurs bistrots est composé d’un tiers de vin blanc, d’un tiers d’eau de Vichy et d’un tiers de limonade. L’actualité, Tour du monde des recettes contre la gueule de bois | L’actualité

Images d'illustration du mot « rince-cochon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rince-cochon »

Langue Traduction
Anglais rins-pig
Espagnol rins-pig
Italien rins-pig
Allemand spülschwein
Chinois rins-pig
Arabe خنزير
Portugais porco-rins
Russe rins-свинья
Japonais リンスブタ
Basque rins-txerri
Corse rinsinscu-porcu
Source : Google Translate API

Rince-cochon

Retour au sommaire ➦

Partager