La langue française

Ribote

Sommaire

  • Définitions du mot ribote
  • Étymologie de « ribote »
  • Phonétique de « ribote »
  • Citations contenant le mot « ribote »
  • Traductions du mot « ribote »
  • Synonymes de « ribote »

Définitions du mot ribote

Trésor de la Langue Française informatisé

RIBOTE, subst. fém.

A. − Vieilli, pop.
1. Repas où l'on mange et où l'on boit avec excès. Synon. fam. ou pop. bamboche, bombance, bombe2, bringue, godaille, ripaille.Attablés (...) au fond d'un restaurant (...), ils se flanquaient (...) des plats qu'on ne peut manger chez soi (...). Le zingueur aurait préféré des ribotes dans le chic bon enfant (Zola,Assommoir, 1877, p. 618).En attendant de marcher au combat, la guerre n'était pour lui que ripailles, ribotes et parties de plaisir (Aymé,Passe-mur., 1943, p. 152).
Loc. verb. Faire ribote. Boire et manger avec excès. Une pièce de vingt sous leur brûlait la poche et ils couraient retrouver un camarade pour faire ribote (Bernanos,Journal curé camp., 1936, p. 1056).
2. En part. Beuverie; p. méton., ivresse. Le vieux lui faisait peur, surtout les soirs de ribote. (...) il se pochardait deux ou trois fois par mois (Rolland,J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1295).Elle lui défilait tous ses torts et malheurs (...) sa ribote de la veille au soir, à cet ivrogne, ce mangeur de maison (Pourrat,Gaspard, 1922, p. 166).
Loc. adj. En ribote. En état d'ivresse. Vous n'avez pas honte de venir vous mettre à table dans l'état où vous êtes? (...) car vous êtes encore en ribote, allez! je le vois bien (A. Daudet,Jack, t. 2, 1876, p. 266).
B. − Au fig., vieilli, littér. Usage excessif, pratique immodérée de quelque chose. Synon. débauche, orgie.Le pion vautré dans sa chaire, embêté, maussade, rêvant à des ribotes de billard et de petits verres (Huysmans,En mén., 1881, p. 42).Il avait (...) l'imagination tout à fait grisée par la véritable ribote de romans à laquelle il s'était livré (Richepin,Cauchemars, 1892, p. 116).
Prononc. et Orth.: [ʀibɔt]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1754 ribotte « partie de plaisir » (Boudin, Madame Engueule, p. 47); 1782 faire la ribotte (Goullinet, Les Trois aveugles, pp. 22-23 ds Quem. DDL t. 19). Déverbal de riboter*. Fréq. abs. littér.: 48. Bbg. Arveiller (R.). Contribution à l'ét. du lex. français... In: [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 32. − Quem. DDL t. 19.

Wiktionnaire

Nom commun 1

ribote \ʁi.bɔt\ féminin

  1. (Populaire) (Vieilli) Débauche, excès de table ou de boisson.
    • Dehors, le froid, la faim, l’homme en ribote :
      C’est bon. Encore une heure ; après, les maux sans noms !
      — (Arthur Rimbaud, Les Pauvres à l’église, 1871)
    • Un vigneron de l’endroit, nommé Garrigue, sans doute un descendant de Garrigou, m’a affirmé qu’un soir de Noël, se trouvant un peu en ribote, il s’était perdu dans la montagne du côté de Trinquelage. — (Alphonse Daudet, Les trois messes basses, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 203.)
  2. Réunion, fête mondaine avec épouse ou amis dans le monde des officiers de Marine.
    • Pendant que le reste de l’équipage s’égaillait dans la ville pour faire ribote, Jaromir avait mis Pfefferkorn dans un taxi et l’avait accompagné à l’hôpital le plus proche, où il se fit enregistrer sous un faux nom. — (Jesse Kellerman, Best-seller, traduit de l’anglais américain par Julie Sibony, Éditions du Masque, 2017, page 371)
  3. (France) (Marine) Sortie des membres d’un carré.
  4. (Agriculture) (Désuet) Fête de fin de travaux des champs.
    • ribote, n.f. repas de fin des foins et moissons — (Mario Rossi, Dictionnaire étymologique et ethnologique des parlers brionnais: Bourgogne, 2004)

Nom commun 2

ribote \ʁi.bɔt\ Féminin singulier de ribot.

  1. (Bretagne) variante de ribotte, « baratte » en breton.
    • Chaque famille possède la baratte, ou ribote, qui transformera en beurre la crème du lait. — (Jean le Tallec, La vie paysanne en Bretagne centrale sous l’Ancien Régime, 1996)
    1. (Par extension) (Canada, Bretagne) Nénuphar en forme de baratte.
      • Des ribotes, la ribote, c’est du nénuphar ; des poupiches [...] La ribote, c’était après la fleur : grosse poire en forme de ribote "baratte". — (Francis Mazano, Vitalité des parlers de l’Ouest et du Canada francophone à la fin du XXème siècle: actes du VIème colloque international de dialectologie et de littèrature du domaine d’oïl occidental, 1996)
    2. Plantes diverses.
      • (Par extension) Je laisse aux renards et aux cigognes de l’étymologie, la peine ou la satisfaction de discerner comment un même nom de baratte ( ou son homologue ribote) peut s’appliquer à une demi-douzaine de plantes très diverses, d’en rapporter la motivation originelle au galbe du récipient pansu, à l’allongement de son col en certains modèles à l’aspect du beurre qu’on en retire — (Revue Marche armoricaine, Numéro 6, 1987)
    3. Pommes.
      • (Par extension) Au pays gallo des environs de Malestroit certaines pommes ayant la forme de baratte, sont appelées pommes de ribote. — (Revue de Bretagne, de Vendée & d’Anjou)


Forme de verbe

ribote \ʁi.bɔt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de riboter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de riboter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de riboter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de riboter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de riboter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RIBOTE. n. f.
Débauche, excès de table ou de boisson. Faire ribote. Être en ribote. Il est populaire.

Littré (1872-1877)

RIBOTE (ri-bo-t') s. f.
  • Terme populaire. Débauche de table ; excès de boisson. Faire ribote. Il était en ribote, il était ivre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ribote »

Voy. RIBOTER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Attesté en ancien français sous la forme riboi, de riber et -ote → voir ribaud et ribaude.
Pour « baratte » → voir ribot
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ribote »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ribote ribɔt

Citations contenant le mot « ribote »

  • Contact : 06 41 11 72 57, lafeeribote@yahoo.fr , Près de Châteaubriant : des contes et légendes racontés les 12 et 19 juillet à la Roche-aux-fées | L'Éclaireur de Châteaubriant

Traductions du mot « ribote »

Langue Traduction
Anglais ribote
Espagnol ribote
Italien ribote
Allemand ribote
Chinois 核糖
Arabe الريبوت
Portugais ribote
Russe ribote
Japonais リボテ
Basque ribote
Corse ribote
Source : Google Translate API

Synonymes de « ribote »

Source : synonymes de ribote sur lebonsynonyme.fr
Partager