La langue française

Rhinopharyngite

Définitions du mot « rhinopharyngite »

Trésor de la Langue Française informatisé

RHINOPHARYNGITE, RHINO-PHARYNGITE, subst. fém.

PATHOL. Affection associant le tableau clinique d'une rhinite et d'une pharyngite (d'apr. Méd. 1966). Rhinopharyngite aiguë, chronique, récidivante. Il y a rhino-pharyngite, catarrhe rhino ou naso-pharyngien, quand la partie postérieure des fosses nasales et le pharynx supérieur sont enflammés (J. Comby, Traité des maladies de l'enfance, 1902, p. 570 ds Quem. DDL t. 8).La rhinopharyngite, atteinte de la muqueuse respiratoire, isolée au rhino-pharynx, ou plus étendue aux fosses nasales, aux sinus, à la trachée, aux bronches, voire à l'oreille moyenne (Encyclop. médico-chirurgicale,Paris, éd. techn. O.R.L., t. 4,1981,p. 205-10 A10).V. naso-pharynx ex., s.v. naso-.
Prononc.: [ʀinofaʀ ε ̃ ʒit]. Étymol. et Hist. 1892 (L. Guinon et L. Romme, trad.: Baginsky, Traité des maladies des enfants, II, p. 168 ds Quem. DDL t. 8). Formé de l'élém. rhino-* et de pharyngite*.

RHINOPHARYNGITE, RHINO-PHARYNGITE, subst. fém.

PATHOL. Affection associant le tableau clinique d'une rhinite et d'une pharyngite (d'apr. Méd. 1966). Rhinopharyngite aiguë, chronique, récidivante. Il y a rhino-pharyngite, catarrhe rhino ou naso-pharyngien, quand la partie postérieure des fosses nasales et le pharynx supérieur sont enflammés (J. Comby, Traité des maladies de l'enfance, 1902, p. 570 ds Quem. DDL t. 8).La rhinopharyngite, atteinte de la muqueuse respiratoire, isolée au rhino-pharynx, ou plus étendue aux fosses nasales, aux sinus, à la trachée, aux bronches, voire à l'oreille moyenne (Encyclop. médico-chirurgicale,Paris, éd. techn. O.R.L., t. 4,1981,p. 205-10 A10).V. naso-pharynx ex., s.v. naso-.
Prononc.: [ʀinofaʀ ε ̃ ʒit]. Étymol. et Hist. 1892 (L. Guinon et L. Romme, trad.: Baginsky, Traité des maladies des enfants, II, p. 168 ds Quem. DDL t. 8). Formé de l'élém. rhino-* et de pharyngite*.

Wiktionnaire

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

rhinopharyngite féminin

  1. (Médecine) Rhume, maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés, dont les rhinovirus, ou les coronavirus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « rhinopharyngite »

(Siècle à préciser) De pharyngite avec le préfixe rhino-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rhinopharyngite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rhinopharyngite rɛ̃ɔfarinʒit

Citations contenant le mot « rhinopharyngite »

  • Les symptômes de la maladie varient en fonction des personnes : « Un encombrement nasal avec une toux légère et une fièvre modérée ou absente sont les signes les plus fréquents. L’infection peut se limiter à un simple rhume ou une rhinopharyngite. Dans les deux à trois jours, une gêne respiratoire peut apparaître avec une toux, une augmentation des sécrétions, une respiration rapide et sifflante. » , Début d'épidémie de bronchiolite dans les Pays de la Loire : mieux vaut prévenir que guérir | Le Courrier Vendéen
  • « Ça pourrait être le Covid ? » Une auscultation plus tard, le diagnostic tombe. «Je pencherais plus pour une rhinopharyngite classique. Il y a plein de virus en ce moment autre que le Covid. » www.lejdc.fr, Toux, mal de gorge, fièvre... Et si c'était le Covid-19 ? Comment j'ai été amenée à faire un test - Brive-la-Gaillarde (19100)
  • Si les patients « cible » des téléconsultations sont les 35-50 ans, les seniors ne sont pas en reste. Depuis début 2020, 39% des téléconsultations concernent des patients de plus de 61 ans. Autre surprise : seules 9% des téléconsultations avaient pour motif le Covid. Voici les diagnostics et pathologies les plus fréquentes en téléconsultation, par ordre décroissant : troubles cardiaques (hypertension, cholestérol), troubles pneumologiques (bronchite, asthme, BPCO), problèmes ORL (rhinopharyngite, otite), troubles digestifs (gastroentérite), orthopédie (entorse, chute), urologie (brûlure urinaire, cystite), dermatologie (plaie, psoriasis, eczéma), troubles psychiques (angoisse et dépression). What's Up Doc, Explosion des téléconsultations avec la crise Covid-19 | What's Up Doc
  • Le nez de votre bébé ou de votre enfant ne cesse de couler depuis plusieurs jours et les mucosités deviennent purulentes. Attention, non ou mal soignée, une rhinopharyngite peut dégénérer. Les explications du Dr Jean Lalau Keraly, pédiatre. Santé Magazine, Rhinopharyngite chez l'enfant : quelles complications ? | Santé Magazine
  • La plupart du temps bénigne, la rhinopharyngite disparaît en quelques jours, et ne nécessite généralement pas de consultation, sauf chez les très jeunes enfants. Cependant, cette maladie, causée par un virus (il en existe environ 200 différents responsables de cette maladie), peut se révéler très contagieuse. Femme Actuelle, Rhinopharyngite : que faire si mon enfant a le nez bouché ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Il peut y avoir des complications lorsque la pharyngite est accompagnée d'une rhinite (rhinopharyngite), d'une otite, d'une sinusite ou d'une surinfection. Dans ce cas, le médecin peut juger qu'un traitement antibiotique est nécessaire.  Europe 1, Répandue mais moins connue que l'angine : qu'est-ce qu'une pharyngite ?
  • Nous avons cherché, dans cet article, à vous donner des solutions naturelles pour les grandes pathologies de l’hiver (angine, bronchite, rhinopharyngite). , Traiter les problèmes ORL avec les antibiotiques naturels
  • Ainsi, en l’absence d’identification des malades infectés par un diagnostic virologique systématique, il est difficile de donner un taux de mortalité exact car les infections modérées (simples rhinopharyngites) ne sont pas identifiées. www.pourquoidocteur.fr, Coronavirus : un taux de mortalité probablement plus bas qu’annoncé mais encore incertain
  • Le virus 229E a été découvert dans les années 1960 par une équipe de chercheurs qui tentaient de trouver le virus responsable de la rhinopharyngite. À l’époque, des techniques existaient déjà pour isoler certains virus, mais les recherches de l’équipe en question n’ont pas permis d’expliquer toutes les souches : environ 35 % des cas de rhinopharyngite étaient causé par des virus non identifiables par les chercheurs. Forbes France, L’Histoire Des Coronavirus, De 1930 À Aujourd’hui | Forbes France
  • Et d'expliquer la conduite à suivre :"Dans le cadre d'une rhinopharyngite, il faut avant tout traiter la fièvre avec du paracétamol. Il faut aussi laver très régulièrement le nez de l'enfant à l'aide de sérum physiologique ou d'eau de mer. Il ne faut pas non plus hésiter à fractionner les repas, car l'enfant peut être gêné à la déglutition." Topsante.com, Otite, rhino : quand donner des antibios aux enfants ? - Top Santé
  • La rhinopharyngite est essentiellement virale. Sans être graves, ses symptômes sont  gênants, fatigants et inconfortables. Il s’agit d’écoulements nasaux abondants ou au contraire de sensation de nez bouché, d’éternuements fréquents, de toux sèche, d’adénopathies au niveau du cou (gonflement des ganglions) et de fatigue. Des mesures de prévention doivent être respectées pour éviter tout risque de contamination. Medisite, Rhinopharyngite (rhume) : symptômes, contagion, traitement
  • La rhinopharyngite de l’enfant (ou rhume) est une infection virale très fréquente, en particulier chez le jeune enfant où elle récidive souvent car elle correspond à la phase d’acquisition des défenses immunitaires : c’est la « maladie de l’adaptation ». www.pourquoidocteur.fr, Rhinopharyngite de l’enfant : la récidive est normale chez le jeune enfant - Pourquoi Docteur
  • Le rhume est appelé « rhinopharyngite » par les médecins car associant une inflammation de la membrane (« muqueuse ») qui tapisse le nez, mais aussi la cavité en arrière du nez et au-dessus de la gorge : le « pharynx ».On parle également de « coryza » ou de « refroidissement ».Le nez et le pharynx sont en communication avec les sinus, ce qui explique la possibilité d’inflammation et d’infection secondaire des sinus, ou « sinusites ». www.pourquoidocteur.fr, Rhume : une rhinopharyngite qui se complique parfois - Pourquoi Docteur
  • . chez l'adulte, le terme de rhinopharyngite est peu employé au profit du terme abusif de grippe. On appelle souvent grippe la situation associant une rhinite, un mal de gorge et de la fièvre. Le virus de la grippe n'est pas responsable le plus souvent et il s'agit en fait d'une rhinopharyngite. Soignez-vous, Question : Rhinopharyngite à répétition - Questions/réponses - Soignez-vous
  • le docteur Seris, qui croyait avoir ainsi au début une simple "rhinopharyngite", a vu "plein de patients" souffrant des mêmes symptômes lors de la semaine de travail qui a précédé son arrêt maladie. Le Point, Coronavirus: dans le Grand Est, "on fait de la médecine de catastrophe" - Le Point
  • Depuis une semaine, la gastro-entérite fait des ravages, notamment à Dijon et en Côte-d'Or. Vomissement, diarrhée et maux de ventre font partie de ses symptômes. Par ailleurs, le rhume, la rhinopharyngite et la grippe font également partie des maladies saisonnières. Pour éviter de les contracter, il est indispensable de se protéger et de se laver les mains fréquemment. Ces mesures concernent surtout les plus vulnérables comme les enfants et les personnes âgées. LCI, La gastro-entérite fait son retour | LCI
  • Le rhume (ou rhinopharyngite) est parfois tenace ! Aromathérapie, phytothérapie et homéopathie : voici les meilleurs remèdes naturels. Topsante.com, Maladie de l'hiver : comment se débarrasser d'un rhume tenace ? - Top Santé
  • Bonne chance bientôt pour savoir si on a choppé une rhinopharyngite aigue avec complications pulmonaires, une grippe ou un corona … L'Obs, Deux mois après son apparition, que sait-on vraiment du coronavirus ?
  • C’est une infection des voies respiratoires aériennes supérieures. La rhinopharyngite est causée plus de 100 virus. Cette maladie est très fréquente chez les jeunes enfants. Les symptômes de la rhinopharyngite sont : nez qui coule, éternuements, mal de gorge, fièvre modérée. Linfo.re, Les dix maladies les plus contagieuses - LINFO.re - Magazine, Santé / Beauté
  • Le Covid-19, dont on dénombre plus de 95 000 cas confirmés et 3 200 décès dans le monde, se présente comme un syndrome grippal. Il est provoqué par un nouveau coronavirus SARS-CoV-2 apparu à Wuhan (Chine). Si la grippe est bien connue, de nombreuses inconnues subsistent sur le SARS-CoV-2, d’autant que les coronavirus saisonniers, qui n’entraînent que des rhinopharyngites banales, sont peu étudiés. Le SARS-CoV semble se transmettre plus facilement que les virus grippaux et surtout entraîner plus de décès parmi les personnes atteintes, mais la grippe fait globalement plus de morts (jusqu’à 650 000 décès par an) car elle touche bien plus d’individus. Le Monde.fr, Quelles différences y a-t-il entre le coronavirus et la grippe ?
  • Conseils pour ne pas transmettre la rhinopharyngite et prévenir l’aggravation, Ameli Medisite, Rhinite : quelles sont ses causes, traitements et complications ?
  • Chaque année, les infections virales de l’hiver (rhinopharyngite, bronchite, bronchiolite du nourrisson, gastro-entérite et grippe) touchent petits et grands et peuvent être source de complications parfois graves. Santé sur le net, Virus hivernaux : Quels gestes clés pour s’en protéger ? - Santé sur le net
  • Chez les bébés et les très jeunes enfants, une rhinopharyngite peut précéder une autre maladie virale, comme une bronchite, une bronchiolite ou une laryngite. Elle peut aussi entraîner des complications, mais qui restent rares, comme : une otite, une sinusite ou une conjonctivite. Femme Actuelle, Comment faire la différence entre un rhume et une grippe ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Mal de gorge persistant, aphtes, ganglions, narine bouchée… Bien que banals et apparentés à des maladies mineures comme la rhinopharyngite ou l’angine, ces symptômes peuvent aussi être le signe d’une pathologie bien plus grave, à commencer par les cancers des voies respiratoires et digestives supérieures (VRDS). www.pourquoidocteur.fr, Cancers de la tête et du cou : une grande campagne de sensibilisation pour alerter le grand public
  • On n’attrape pas une rhinopharyngite parce qu’il fait plus froid dehors. Cette affirmation a de quoi surprendre, alors que l’infection semble toujours accompagner la baisse des températures et les chutes de neige. Elle débarque aussi au début de l’automne, quand nous ne savons pas quoi enfiler pour affronter les températures fraiches du matin, sans avoir trop chaud le reste de la journée. Numerama, Vous avez attrapé un rhume ? Ce n'est pas parce qu'il fait froid
  • La maladie débute généralement par une rhinopharyngite avec une légère fièvre, un écoulement nasal, une obstruction nasale et une toux sèche. Puis quelques jours plus tard, la respiration s’accélère, devient bruyante, avec des sifflements caractéristiques (« sibilants »), la toux devient grasse et s’aggrave. L’enfant a du mal à s’alimenter et est fatigué. www.pourquoidocteur.fr, Bronchiolite du nourrisson : les conseils aux parents pour soulager leur enfant
  • FERVEX ENFANTS SANS SUCRE, granulés pour solution buvable en sachet est indiqué chez les enfants (à partir de 6 ans) dans le traitement au cours des rhumes et rhinopharyngites : , Fervex enfants s/s granulé pour solution buvable sachets boîte de
  • Les premiers froids arrivent et déjà le nez de votre enfant coule, sa gorge picote. Il est grognon et a de la fièvre. À coup sûr, c'est une rhinopharyngite, une affection très fréquente chez le nourrisson et le jeune enfant. Inutile de s'affoler, c'est une maladie banale qui se soigne bien. À condition de respecter quelques consignes comme l'explique le docteur Emmanuelle Bosdure, pédiatre à l'hôpital de La Timone à Marseille. LaProvence.com, Santé | Rhino et gastro : comment bien soigner son enfant | La Provence
  • Les médecins appellent cela les syndromes grippaux. Une manière de ne pas se mouiller. Car derrière ce mot-valise se cachent de nombreuses causes, bactéries ou virus divers et variés que la science, malgré ses avancées considérables, à toujours du mal à soigner. On ne connaît pas moins de 200 virus différents pour la seule rhinopharyngite! Bien souvent les remèdes proposés, une fois le mal présent, ne servent qu’à mieux passer ce mauvais moment fort désagréable et fatigant. Se moucher en permanence, tousser, mal dormir à cause d’un nez bouché ou d’une toux assassine, tout cela n’est pas sans conséquence sur l’organisme, l’humeur, la résistance au mal. Le Figaro.fr, Comment passer l’hiver en bonne santé
  • Rhinopharyngite, toux, otite, bronchiolite… ces maux de l’hiver ne sont pas toujours bénins. En particulier chez le bébé de moins de 3 mois : un simple nez bouché peut l’empêcher de téter. L’important à savoir est qu’à cet âge, il n’a pas encore fabriqué d’anticorps. Une rhinopharyngite peut évoluer simplement avec des soins locaux si l’enfant n’a pas de fièvre, boit bien et respire bien. Mais il faut être vigilant, tout enfant de cet âge, s'il paraît gêné, doit même en l’absence de fièvre être vu rapidement. De plus, il est vivement recommandé comme le rappelle l’AFPA, l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire dans un communiqué, à tout l’entourage du nourrisson de se vacciner contre la maladie la plus grave de l’hiver, la grippe, surtout si la maman n’a pas eu cette vaccination durant la grossesse. www.pourquoidocteur.fr, Rhino : repérer la gravité
  • Pas facile de répondre car ce n’est pas clair. Il peut n’y avoir rien. Nous avons des patients totalement asymptomatiques mais transmetteurs. C’est souvent le cas des enfants. On peut assez fréquemment avoir de la fièvre et une toux sèche. On peut aussi avoir une rhinopharyngite, une pharyngite, un syndrôme grippal. Typiquement, vous prenez les symptômes de la grippe et vous avez les symptômes du Covid. Cette semaine, j’ai bien vu une centaine de syndromes grippaux et je n’en ai pas fait tester un ! , Yvelines. Coronavirus : les révélations d'un médecin de Mantes-la-Jolie | 78actu
  • Les AINS sont effectivement des médicaments particulièrement puissants, qui viennent avec leur lot d’effets secondaires potentiels. Pour cette raison, ils sont soumis à prescription pour des doses et des durées précises, souvent en de faibles quantités. D’ailleurs, pour de nombreux cas d’infections liés à la toux, à la rhinopharyngite, ou aux angines, les anti-inflammatoires sont tout bonnement déconseillés « en raison du risque de survenue de complications infectieuses graves », et le paracétamol est privilégié. L’équation consistant à ajouter des anti-inflammatoires à une infection est connue depuis longtemps comme risquant de provoquer une surinfection : l’annonce d’Olivier Véran n’est donc pas une surprise au sens médical, puisque Covid-19 n’échappe pas à la règle des autres infections dans ce domaine. Numerama, Coronavirus : pourquoi la prise d'anti-inflammatoires (Advil, Nurofen, etc.) est une très mauvaise idée
  • Le rhume (ou rhinopharyngite) est l'affection ORL la plus fréquente et pas moins de 200 virus peuvent en être la cause. Il guérit rapidement à condition d'agir vite. Zoom sur les remèdes homéo qui permettent de soulager les nez bouchés ou les nez qui coulent. Topsante.com, Soigner le rhume avec l'homéopathie : 9 ordonnances au cas par cas - Top Santé
  • En hiver, de nombreux virus sont présents et affectent des millions de personnes chaque année. Ainsi, les virus respiratoires sont responsables des rhumes, des rhinopharyngites, des grippes saisonnières, des bronchites et des bronchiolites chez l’enfant. Chacune de ces infections a une symptomatologie propre. Habituellement, la grippe apparaît sous la forme d’une forte fièvre, de courbatures, de maux de tête, de fatigue intense, d’un malaise général et de symptômes respiratoires (toux sèche, nez qui coule). La maladie dure environ une semaine, mais une fatigue est fréquemment ressentie pendant les trois ou quatre semaines suivantes et une toux sèche peut persister durant deux semaines. Santé Magazine, Pourquoi les rhumes sont moins fréquents chez les personnes grippées | Santé Magazine
  • Ma fille de 15 mois est également descendue à 34 °C de température il y a quelques semaines après avoir pris du Doliprane, elle avait une rhinopharyngite. Le médecin n’a pas pris ça au sérieux et n’a pas su nous dire si cela était dû au Doliprane. Cela nous a fait très peur mais nous avons réussi à faire remonter sa température. Réalités Biomédicales, Paracétamol : un effet secondaire qui fait froid dans le dos des petits – Réalités Biomédicales
  • Avant de contracter une otite congestive, les enfants ont généralement attrapé une rhinopharyngite. Les germes présents dans la gorge et le pharynx se propagent dans l’oreille moyenne à travers la trompe d’Eustache. Ce canal est souvent plus court et perméable chez les jeunes enfants. Acheminés jusqu’à l’oreille, les germes infectent plus facilement le tympan et provoquent une otite congestive. Femme Actuelle, Otite congestive : comment reconnaître les symptômes et la soigner ? : Femme Actuelle Le MAG
  • En quoi le changement climatique favorise l’émergence des épidémies ? L’émergence de maladies infectieuses est favorisée par le changement climatique et la destruction de la biodiversité mais également par les transformations de nos modes de vie, comme l’augmentation de la circulation des personnes et des biens et la croissance urbaine. De nombreux virus sont sensibles aux conditions d’humidité, de luminosité et température et ont ainsi souvent un caractère saisonnier ; comme la rhinopharyngite, la bronchite ou la bronchiolite, la gastroentérite ou encore la grippe. Or les climatologues observent des bouleversements dans l’organisation et la durée des saisons ; cela pourrait avoir un impact sur les périodes de survenue des épidémies ainsi que sur leur durée. Libération.fr, Changement climatique, inégalités et Covid-19 : un triptyque indissociable - Libération
  • "La grippe est due au virus Influenzae qui mute chaque année, alors que l’état grippal peut être dû aux nombreux autres virus respiratoires qui circulent dès l’automne jusqu’à la fin de l’hiver", explique ainsi Santé publique France. De même, le rhume ( rhinopharyngite ou nasopharyngite) est lui aussi une infection virale des voies respiratoires mais ne peut être confondu avec la grippe. Le vaccin contre la grippe ne permet donc pas d'éviter les états grippaux.  FranceSoir, Grippe, état grippal, rhume: quelle différence?
  • Le refroidissement est un terme commode pour décrire un état fréquent en hiver où le nez coule (rhume), où l’on peut aussi avoir mal à la gorge et, potentiellement, une extinction de voix. Les médecins n’utilisent pas cette appellation, mais lui préfèrent celle de rhinite pour une inflammation du nez ou de rhinopharyngite pour une inflammation du nez et du haut de la gorge. Slate.fr, Ce n'est pas le froid qui enrhume | Slate.fr
  • Les symptômes apparaissent généralement dans les trois à trois jours suivant l’infection. Les symptômes peuvent durer d’une semaine à 10 jours, mais ils peuvent durer plus longtemps. Les symptômes courants de la rhinopharyngite comprennent: Miroir Mag, Rhino-pharyngite : causes, symptômes et traitement - Miroir Mag
  • L’inflammation des fosses nasales provoque une congestion des muqueuses qui rend le passage de l’air difficile. L’une des causes les plus fréquentes est l’infection virale. C’est le fameux rhume (ou rhinopharyngite) qui persiste de sept à dix jours. Bien que courant en hiver, il peut également survenir en été. Près de 20% des rhumes s’observent durant la période estivale. En effet, les vaisseaux sanguins du nez se dilatent à la chaleur extérieure, puis ils se contractent brusquement lorsqu’on s’expose à un courant d’air ou qu’on pénètre dans un lieu climatisé. Marie Claire, Pourquoi j'ai le nez bouché ? - Marie Claire
  • La première de ces maladies virales est la rhinopharyngite aiguë : nez qui coule, éternuements, maux de tête, fièvre sont les symptômes classiques de la rhinopharyngite qui guérit habituellement en 7 à 10 jours. Étonnamment, la bronchite  est dans le même cas, pas d'antibiotiques recommandés pour cette maladie virale ! Doctissimo, Antibiotiques et virus de l'hiver, ne faites pas n'importe quoi ! - Doctissimo
  • Le rhume n'est pas une maladie, c'est seulement le signe que votre petit vient de rencontrer un nouvel agresseur (virus) qu'il est en train de combattre. C'est ce qui lui permet peu à peu de fabriquer ses propres défenses. Certains enfants ont ainsi besoin de faire une centaine de rhinopharyngites pour s'immuniser contre les germes habituels. Jusqu'à ce que leur système immunitaire arrive à maturité, vers l'âge de 7 ou 8 ans. PARENTS.fr, Soigner rhume bébé 👶 : naturellement, avec homéopathie, médicament? | PARENTS.fr
  • Les maladies du quotidien d’origine virale sont pratiquement toutes contagieuses. Les virus en cause sont en général strictement humains et provoquent des infections des voies respiratoires supérieures. Dans le langage familier, attraper « la crève » signifie tomber malade après un refroidissement marqué. Il s’agit d’une rhinopharyngite aigüe virale. Le lien entre ledit refroidissement et la maladie qui s’ensuit est équivoque. D’une part, le froid favorise la transmission interhumaine des virus respiratoires – mais encore faut-il croiser une personne contagieuse - et en même temps il fragilise les individus en les rendant ainsi réceptifs aux virus. Précisons qu’il n’est pas indispensable de rencontrer une personne contagieuse, car il existe la possibilité de s’autocontaminer (cela signifie que l’on reste porteur sain d’un virus après avoir fait une infection ; ce virus peut se réactiver à l’occasion d’un état de fragilité). D’autre part, une rhinopharyngite aiguë virale commence habituellement par une sensation de malaise général et de froid, symptômes qui marquent le début de l’infection et qui sont facilement interprétés comme la circonstance favorisante de l’infection. Atlantico.fr, Maladies du quotidien : savoir si l’on est contagieux ou pas, mode d’emploi | Atlantico.fr
  • "Dans plus de 80% des cas, les signes sont tout à fait mineurs. Ce sont des angines ou des rhinopharyngites. Le problème qui nous concerne vis-à-vis de la morbidité, ce sont les 15 à 20% de patients qui arrivent à l'hôpital avec des symptômes beaucoup plus sévères, parce que le virus attaque directement les cellules respiratoires et provoque des pneumopathies. Il peut aussi attaquer les cellules du système nerveux central, d'où les pertes de goût et d'odorat parfois observées. Et il peut y avoir des complications digestives, avec des personnes qui vont avoir de la diarrhée et de la fièvre", a-t-elle d'abord énuméré. LCI, VIDEO - Covid-19 : "La moitié des personnes en réanimation ont moins de 58 ans", alerte l'infectiologue Karine Lacombe | LCI
  • S’il est vrai qu’une rhinopharyngite est une maladie courante et bénigne, les symptômes doivent disparaître en quelques jours. Au-delà, une consultation chez un médecin est nécessaire, car des complications peuvent être diagnostiquées. Cette infection des voies respiratoires que tous les bébés et enfant auront au cours de l’hiver, peut en effet être suivie d’autres maladies du système respiratoire, comme une bronchiolite, une bronchite, ou encore une laryngite. Il faut donc surveiller la progression des symptômes du rhume chez les jeunes enfants, et ne pas hésiter à consulter s’il perdure. Évidemment, si vous constatez que le nez bouché de votre bébé entraîne des pauses respiratoires, une respiration très ralentie et très compliquée, il faut contacter rapidement les urgences. Femme Actuelle, Rhume : 8 erreurs à ne plus faire si mon enfant a le nez bouché : Femme Actuelle Le MAG
  • Les femmes enceintes sont tout aussi sujettes aux rhinopharyngites pendant les épidémies hivernales et la fréquence des rhumes au cours de la grossesse reste similaire à celle de la population générale. Ce n'est pas parce qu'on est enceinte que l'on est plus sensible au rhume, à moins d'être très fatiguée et affaiblie, ce qui rend alors plus vulnérable face à une maladie contagieuse. Medisite, Rhume chez la femme enceinte : comment se soigner pendant la grossesse ?
  • Fatigue, fièvre, toux, « nez qui coule » : si les symptômes sont en apparence similaires à ceux d’un rhume ou d’une rhinopharyngite, la grippe est plus éprouvante que les autres pathologies fréquentes de l’hiver. Mutant chaque année, l’Influenzavirus peut même s’avérer mortel, notamment pour les enfants, les personnes âgées et les personnes fragiles, faisant en moyenne 5000 morts chaque année. Salle de presse | Inserm, Reprise de la campagne de vaccination contre la grippe | Salle de presse | Inserm

Traductions du mot « rhinopharyngite »

Langue Traduction
Anglais nasopharyngitis
Espagnol nasofaringitis
Italien nasofaringite
Allemand nasopharyngitis
Chinois 鼻咽炎
Arabe التهاب البلعوم الأنفي
Portugais nasofaringite
Russe назофарингит
Japonais 鼻咽頭炎
Basque nasopharyngitis
Corse nasofaringite
Source : Google Translate API

Rhinopharyngite

Retour au sommaire ➦

Partager