La langue française

Réveilleur, réveilleuse

Sommaire

  • Définitions du mot réveilleur, réveilleuse
  • Étymologie de « réveilleur »
  • Phonétique de « réveilleur »
  • Citations contenant le mot « réveilleur »
  • Images d'illustration du mot « réveilleur »
  • Traductions du mot « réveilleur »

Définitions du mot réveilleur, réveilleuse

Trésor de la Langue Française informatisé

Réveilleur, -euse, subst.a) Subst. masc. α) Autrefois, garde de nuit qui criait les heures dans certaines villes. (Dict. xixeet xxes.). β) Religieux qui était chargé de réveiller les autres religieux pour les offices de nuit. (Dict. xixeet xxes.). b) Celui, celle qui réveille, a la charge de réveiller quelqu'un. Les rouleurs de Calais (...) embauchaient un nombre (...) d'hommes « à la semaine » et se répartissaient en équipes de jour et de nuit. On reconnaissait leurs maisons dans le Minck, au fil d'appel tiré de la rue par le réveilleur (Hamp,Champagne,1909, p. 192).Au fig. ou p. métaph. Le dernier mot de l'émission [sur Pascal à la Radio] a été prononcé par Béguin qui a appelé Pascal un grand réveilleur (Green,Journal,1954, p. 312).Empl. adj. Dans un creux sauvage et muet (...) Loin des bruits réveilleurs d'échos, Un fouillis de coquelicots Songe et frissonne (Rollinat,Névroses,1883, p. 231).Le chant se transforma en fanfare de guerre, joyeuse, ardente (...) sous laquelle se traînent les sons prolongés, les accents étouffés de la première mélodie réveilleuse de pensées (Barrès,Mystère,1923, p. 86).[ʀevεjœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) Subst. α) 1540 masc. « celui qui excite » (La Grise, tr. Guevara, I, 17 ds Hug.), β) 1542 « celui qui réveille » fig. resveilleur des esprits endormys (Héroet, Parfaicte amye, l. III, p. 62, ibid.), γ) 1584 (G. Bouchet, 1reSeree [I, 46], ibid.: le crieur des trespassez, qu'on appelle le resveilleur [...] le resveilla par son cri), 1704 « (dans un monastère) religieux qui éveille les autres » (Trév.), 1854-60 fém. « personne du quartier du Temple qui éveille les commerçants » (Privat d'Anglemont ds Lar. 19e), 1882 masc. « id. » (Grison, Paris, p. 116), b) adj. 1923 (Barrès, loc. cit.); de réveiller, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Nom commun

réveilleur \ʁe.vɛ.jœʁ\ masculin (pour une femme on dit : réveilleuse)

  1. Personne ou chose qui réveille.
    • Source vitale d'où jaillit toutes les eaux porteuses d'espoir, annonciatrices de festins, réveilleuses d'appétit.
    • Cet artiste engagé est un réveilleur de nos consciences endormies.

Nom commun

réveilleuse \ʁe.vɛ.jøz\ féminin (pour un homme on dit : réveilleur)

  1. Femme ou chose qui réveille.
    • La Réveilleuse, qui passe toutes les nuits à parcourir en tous sens les quartiers de Paris pour aller réveiller les marchands, les forts, les porteurs et les acheteurs de la halle, n’a que dix centimes par personne et par nuit. — (Alexandre Privat d’Anglemont, Paris anecdotes, éditeur Delahays, 1860)
    • Absence,
      sœur de la solitude
      et réveilleuse de mémoire,
      blanche tueuse d’habitudes,
      metteuse à vif de souvenirs
      et taraudeuse de présent,
      pourquoi veux-tu fixer le vide,
      prendre date et t'éterniser ?
      — (Philippe A. Boiry, Poésies complètes, éditeur l’Âge d’Homme, 2003)

Nom commun

réveilleuse \ʁe.vɛ.jøz\ féminin (pour un homme on dit : réveilleur)

  1. Femme ou chose qui réveille.
    • La Réveilleuse, qui passe toutes les nuits à parcourir en tous sens les quartiers de Paris pour aller réveiller les marchands, les forts, les porteurs et les acheteurs de la halle, n’a que dix centimes par personne et par nuit. — (Alexandre Privat d’Anglemont, Paris anecdotes, éditeur Delahays, 1860)
    • Absence,
      sœur de la solitude
      et réveilleuse de mémoire,
      blanche tueuse d’habitudes,
      metteuse à vif de souvenirs
      et taraudeuse de présent,
      pourquoi veux-tu fixer le vide,
      prendre date et t'éterniser ?
      — (Philippe A. Boiry, Poésies complètes, éditeur l’Âge d’Homme, 2003)

Nom commun

réveilleuse \ʁe.vɛ.jøz\ féminin (pour un homme on dit : réveilleur)

  1. Femme ou chose qui réveille.
    • La Réveilleuse, qui passe toutes les nuits à parcourir en tous sens les quartiers de Paris pour aller réveiller les marchands, les forts, les porteurs et les acheteurs de la halle, n’a que dix centimes par personne et par nuit. — (Alexandre Privat d’Anglemont, Paris anecdotes, éditeur Delahays, 1860)
    • Absence,
      sœur de la solitude
      et réveilleuse de mémoire,
      blanche tueuse d’habitudes,
      metteuse à vif de souvenirs
      et taraudeuse de présent,
      pourquoi veux-tu fixer le vide,
      prendre date et t'éterniser ?
      — (Philippe A. Boiry, Poésies complètes, éditeur l’Âge d’Homme, 2003)

Nom commun

réveilleuse \ʁe.vɛ.jøz\ féminin (pour un homme on dit : réveilleur)

  1. Femme ou chose qui réveille.
    • La Réveilleuse, qui passe toutes les nuits à parcourir en tous sens les quartiers de Paris pour aller réveiller les marchands, les forts, les porteurs et les acheteurs de la halle, n’a que dix centimes par personne et par nuit. — (Alexandre Privat d’Anglemont, Paris anecdotes, éditeur Delahays, 1860)
    • Absence,
      sœur de la solitude
      et réveilleuse de mémoire,
      blanche tueuse d’habitudes,
      metteuse à vif de souvenirs
      et taraudeuse de présent,
      pourquoi veux-tu fixer le vide,
      prendre date et t'éterniser ?
      — (Philippe A. Boiry, Poésies complètes, éditeur l’Âge d’Homme, 2003)

Nom commun

réveilleuse \ʁe.vɛ.jøz\ féminin (pour un homme on dit : réveilleur)

  1. Femme ou chose qui réveille.
    • La Réveilleuse, qui passe toutes les nuits à parcourir en tous sens les quartiers de Paris pour aller réveiller les marchands, les forts, les porteurs et les acheteurs de la halle, n’a que dix centimes par personne et par nuit. — (Alexandre Privat d’Anglemont, Paris anecdotes, éditeur Delahays, 1860)
    • Absence,
      sœur de la solitude
      et réveilleuse de mémoire,
      blanche tueuse d’habitudes,
      metteuse à vif de souvenirs
      et taraudeuse de présent,
      pourquoi veux-tu fixer le vide,
      prendre date et t'éterniser ?
      — (Philippe A. Boiry, Poésies complètes, éditeur l’Âge d’Homme, 2003)

Nom commun

réveilleuse \ʁe.vɛ.jøz\ féminin (pour un homme on dit : réveilleur)

  1. Femme ou chose qui réveille.
    • La Réveilleuse, qui passe toutes les nuits à parcourir en tous sens les quartiers de Paris pour aller réveiller les marchands, les forts, les porteurs et les acheteurs de la halle, n’a que dix centimes par personne et par nuit. — (Alexandre Privat d’Anglemont, Paris anecdotes, éditeur Delahays, 1860)
    • Absence,
      sœur de la solitude
      et réveilleuse de mémoire,
      blanche tueuse d’habitudes,
      metteuse à vif de souvenirs
      et taraudeuse de présent,
      pourquoi veux-tu fixer le vide,
      prendre date et t'éterniser ?
      — (Philippe A. Boiry, Poésies complètes, éditeur l’Âge d’Homme, 2003)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RÉVEILLEUR (ré-vè-lleur, ll mouillées) s. m.
  • 1Celui qui réveille.

    Se disait d'un garde de nuit qui, dans certaines villes de France, parcourait les rues la nuit, en annonçant les heures, et en criant : Réveillez-vous, gens qui dormez ; Priez Dieu pour les trépassés !

    Celui qui réveille les ouvriers dans certains ateliers.

    Religieux qui était chargé de réveiller les autres à certaines heures de la nuit.

  • 2Espèce d'oiseau qui crie toute la nuit, le cassican réveilleur, coracias strepera, Latham (genre des pies-grièches).

HISTORIQUE

XVIe s. Et eust dormi encor autant, n'eust esté que ceste nuict le crieur des trespassez, qu'on appelle le resveilleur, passant par sa rue, le resveilla par son cri, Bouchet, Serées, liv. I, p. 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réveilleur »

(Siècle à préciser) De réveiller avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réveilleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réveilleur revɛjœr

Citations contenant le mot « réveilleur »

  • Non loin, c'est l'exposition photographique tout en reflet d'Adeline Care qui prend vie dans les jardins. De l'autre côté du canal, des danseurs de hip-hop enchaînent les chorégraphies près de la Cité des sciences de l'industrie, sous les yeux des enfants admiratifs. Ce festival est l'occasion pour les petits comme les grands de réveilleur leurs sens et de retrouver le chemin de la culture. « C'est agréable après le confinement : en dix minutes de marche, on découvre trois registres artistiques différents, le cirque, le hip-hop et le théâtre, confirme Hortense. Le tout dans une ambiance solidaire. » leparisien.fr, «Plaine d’artistes» : à la Villette, pleins feux sur les coulisses de la création - Le Parisien
  • Bakary Sissoko est « réveilleur  » des jeûneurs… Une tradition familiale qu’il perpétue à chaque mois de ramadan. Oumma, Bakary, le "réveilleur" de jeûneurs
  • Si la tradition du «réveilleur» des jeûneurs du ramadan est en train de se perdre dans la plupart des pays musulmans, Yasser al-Samak lutte pour la maintenir à Bahreïn, devenant même une vedette locale en adaptant ses chansons à l'ère du nouveau coronavirus. La Croix, A Bahreïn, le virus s'invite dans un rituel du ramadan
  • On serait plutôt tenté de la nommer la «réveilleuse», en révélant ainsi aux Mirapiciens la richesse de leur patrimoine. http ://belcikowski.org/publications/ ladepeche.fr, Mirepoix. Christine Belcikowski réveille la cité médiévale - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « réveilleur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réveilleur »

Langue Traduction
Anglais alarm clock
Espagnol despertador
Italien sveglia
Allemand wecker
Chinois 闹钟
Arabe منبه
Portugais despertador
Russe будильник
Japonais 目覚まし時計
Basque iratzargailua
Corse sveglia
Source : Google Translate API
Partager