La langue française

Rendormir

Sommaire

Définitions du mot rendormir

Trésor de la Langue Française informatisé

RENDORMIR, verbe trans.

A. − Empl. trans.
1. [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Faire dormir de nouveau. Cet enfant est très nerveux, il a fait un vilain rêve, et j'ai passé tout le temps à lui conter des histoires pour le rendormir (Balzac, Lys, 1836, p. 68).Elle s'est mise à pleurer et le petit s'est reveillé. − Demoiselle, je lui ai dit, allez rendormir le petit monsieur, puis nous verrons (Giono, Baumugnes, 1929, p. 181).Part. passé adj. On entend la respiration de M. Leverdet, rendormi (Dumas fils, Ami femmes, 1864, i, 5, p. 62).
2. P. anal. Calmer de nouveau une sensation. Elle se leva, piétina, espérant rendormir sa faim comme un enfant qu'on promène (Dumas fils, Assommoir, 1877, p. 753).
3. Au fig. Rendre à nouveau inerte, passif, sans réaction. Il était né sans fortune. Il ne pouvait échapper à une sorte de dépendance. Il en trouve une assez douce, et s'il se révolte quelquefois, l'adresse et l'amitié de Minette le calment et le rendorment bientôt (Constant, Journaux, 1804, p. 173).Cette force innombrable du peuple qu'ils avaient dû déchaîner, armer, il fallait l'enchaîner de nouveau, et, sans qu'elle y prît garde, la désarmer. Le problème politique était de rendormir un monstre peut-être réveillé (Guéhenno, Journal homme 40 ans, 1934, p. 224).
[Avec compl. d'agent] La philosophie de Fichte, les chants de Koerner, et 1814, aboutirent au sommeil (...). L'Allemagne se laissa rendormir au panthéisme de Schelling (Michelet, Introd. Hist. univ., 1831, p. 432).
B. − Empl. pronom.
1.
a) [Le suj. désigne une pers. ou un animal] Se remettre à dormir. Le pinson, la tête sous l'aile, se rendormait sur une patte (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 733).Il referma les yeux et se rendormit pour encore une petite heure (Queneau, Pierrot, 1942, p. 135).V. cauchemar ex. 2.
SYNT. Se rendormir vite; se rendormir paisiblement, tranquillement; se rendormir au coin du feu, sur sa chaise, sur son fauteuil; se rendormir à moitié; se rendormir sur son livre; se rendormir au matin, jusqu'à midi, pour quelques instants, pour cinq minutes; se retourner et se rendormir; se rendormir de l'autre côté, sur l'autre oreille; chercher à se rendormir; (ne pas) parvenir à se rendormir; éviter, tâcher de se rendormir.
[Avec compl. prép.] Se rendormir d'un bon, d'un profond sommeil; se rendormir d'un sommeil accablé, léthargique. Sitôt que Monsieur Cabillaud eut mangé, il se rendormit d'un sommeil qui dura douze heures (Miomandre, Écrit sur eau, 1908, p. 278).
b) P. métaph. Au Nord, ce matin, les volets n'ont pas été ouverts. La maison a déjà les yeux à demi fermés: c'est l'heure de mon départ et elle va se rendormir. Les orages de l'été qui vient rôderont autour d'elle sans l'éveiller (Mauriac, Mém. intér., 1959, p. 146).
c) P. euphém. Se rendormir pour toujours. Mourir. Il entend des cris et des pas sur le pont. Il s'éveille, il combat; puis se fait sauter, et se rendort sous les flots pour toujours. Telle est la vie... est-ce un accident sombre entre deux sommeils infinis?... (Vigny, Journal poète, 1828, p. 886).
2. Au fig. Redevenir inerte, passif, sans réaction. Vous disiez: « Ils se sont éveillés en sursaut d'un sommeil de trente siècles dont ils ne se rendormiront pas » (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 428):
Il y a vraiment des siècles où l'âme se rendort et où personne ne s'en inquiète plus. Aujourd'hui, il est clair qu'elle fait de grands efforts. Elle se manifeste partout d'une manière anormale, impérieuse et pressante, comme si un ordre avait été donné et qu'elle n'eût plus de temps à perdre. Elle doit se préparer à une lutte décisive, et nul ne peut prévoir tout ce qui dépendra de la victoire ou de la fuite. Maeterl., Trésor humbles, 1896, p. 33.
[Le suj. désigne un sentiment, une sensation] S'effacer, disparaître, à nouveau. La douleur se rendort. Quand une jalousie est éveillée, elle ne se rendort jamais tout à fait (Bourget, Crime am., 1886, p. 191).Vous avez réveillé l'amour qui ne se rendort plus (Maeterl., Trésor humbles, 1896, p. 222).
[Avec compl. prép.] Rendormez-vous, mes espérances. Ah! tous mes désirs, rendormez-vous d'un long dormir (Quinet, Ahasvérus, 1833, 4ejournée, p. 327).
Prononc.: [ʀ ɑ ̃dɔ ʀmi:ʀ], (il se) rendort [-dɔ:ʀ]. Étymol. et Hist. Ca 1150 (Le conte de Floire et Blancheflor, éd. J.-L. Leclanche, 2554). Dér. de endormir*; préf. re-*. Fréq. abs. littér.: 338. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 257, b) 570; xxes.: a) 685, b) 496.

Wiktionnaire

Verbe

rendormir \ʁɑ̃.dɔʁ.miʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rendormir)

  1. Faire dormir de nouveau, en parlant de quelqu’un qui était réveillé.
    • Allez rendormir cet enfant.
    • On a beaucoup de peine à le rendormir.
    • Il a fallu le rendormir pour une seconde intervention.
  2. (Pronominal) Recommencer à dormir.
    • Le commandant nous informa que depuis 9 heures du soir il s’était rendormi et dormait d'un sommeil profond ; […]. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENDORMIR. v. tr.
Faire dormir de nouveau quelqu'un qui était réveillé. Allez rendormir cet enfant. On a beaucoup de peine à le rendormir. Il a fallu le rendormir pour une seconde intervention.

SE RENDORMIR signifie Recommencer à dormir. Je me suis rendormi. Elle s'est rendormie.

Littré (1872-1877)

RENDORMIR (ran-dor-mir) v. a.

Il se conjugue comme dormir.

  • 1Faire dormir de nouveau.
  • 2Se rendormir, v. réfl. Recommencer à dormire Je ne puis encore me rendormir sur cette pensée, Sévigné, 104. Le sommeil m'accable, et je ne réponds pas que j'entende sans me rendormir tous les vers que vous avez à me dire, Lesage, Diable boît. 14.

    Fig. Il dit : un souffle impur exhalé sur l'autel. Des cierges allumés chasse la flamme blême ; La bouche se referme, et la voix se rendort ; D'Angelo c'est la voix fourbe, artificieuse, Qui semble ranimer ces débris de la mort, Masson, Helvét. VI. …Dès qu'un moment le vent s'est rendormi, Lamartine, Harm. I, 5.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et li Turs est remès [resté], moult ot le cuer pensant ; Et quant il ot pensé, si se vait rendormant, Ch. d'Ant. VI, 340.

XIVe s. Saluez nostre Seigneur d'aucun salut, priere ou oroison, avant ce que vous vous rendormez, Ménagier, I, 1.

XVIe s. Je me suis tousjours repenty de me r'endormir le matin, Montaigne, IV, 277.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rendormir »

De endormir, avec le préfixe r- indiquant le retour à l’état initial.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Re…, et endormir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rendormir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rendormir rɑ̃dɔrmir

Citations contenant le mot « rendormir »

  • J'me réveille en gueule bois, je vois Ocampos gardien, j'crois je vais me rendormir 90min.com, Lucas Ocampos enflamme Twitter après son but et son arrêt décisif
  • Un des premiers réflexes lorsque l’on vient de se réveiller en pleine nuit est de regarder son écran de téléphone. Pire, notre regard reste parfois fixé pendant de longues minutes sur notre smartphone, ou notre ordinateur, en attendant que le sommeil revienne. Réseaux sociaux, mails, actualité… Il faut dire que les tentations sont nombreuses. Ce réflexe est pourtant à bannir. La lumière qui provient de nos écrans excite en effet la rétine, ce qui bloque la sécrétion de mélatonine (l’hormone du sommeil). Le fait de se mettre face à un ordinateur nous met également dans un état actif qui empêche de se rendormir rapidement. Si vous tournez vraiment en rond et que vous ne vous rendormez pas tout de suite, optez pour une activité calme loin des écrans. On pense notamment à de la lecture facile (pas le dernier roman qui vous tient en haleine depuis plusieurs jours), du tricot, ou l’écoute de musique, le tout dans la pénombre. Metro, Des techniques pour se rendormir
  • Quand je réveille mon chat, il a l'air reconnaissant de celui à qui l'on donne l'occasion de se rendormir. De Yvan Audouard / Les Pensées
  • J’ai une personne svelte qui sommeille en moi, mais j’arrive facilement à la rendormir quand elle se réveille, en mangeant trois ou quatre gâteaux. De Bob Thaves
  • Au réveil d'un doux rêve, on voudrait se rendormir pour le continuer ; mais vainement on s'efforce d'en ressaisir les vagues traces, comme les plis de la robe d'une femme aimée disparaissant derrière une portière qu'on ne pourrait soulever. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Pour ouvrir les yeux avec le sentiment d'être reposé, il faut donc régler son réveil au plus juste. Afin d'éviter de se rendormir après la première sonnerie, soyez astucieux en le plaçant loin du lit. Vous serez forcé de vous lever pour l'éteindre. , Magazine Lifestyle | Décaler son réveil : une vraie raison d'être davantage fatigué
  • Après une douche, la jeune femme tente de se rendormir. Mais, seulement 3 h plus tard, elle perd les eaux. Pris au dépourvu, le papa, Florian Lerouget, appelle les secours. Arrivent alors sur place les sapeurs-pompiers de Vassy et le Samu de Vire Normandie. , La belle histoire. Manon, jeune maman, accouche dans le camion des pompiers près de Vire Normandie | La Voix le Bocage
  • Les astuces pour se rendormir après un réveil en pleine nuit. Madame Figaro, Ce que vous devriez faire pour vous rendormir après un réveil en pleine nuit - Madame Figaro
  • Parfois, une simple alarme ne suffit pas pour les réveiller ! Et même si c'est Maman ou Papa qui se rend dans leur chambre pour les lever, ils sont bien capables de se rendormir dans la seconde...  Wamiz, Depuis que son chien s'occupe de réveiller les enfants, ils ne sont plus en retard pour l'école (vidéo) - Vidéos - Wamiz

Images d'illustration du mot « rendormir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rendormir »

Langue Traduction
Anglais back to sleep
Espagnol de vuelta a dormir
Italien riaddomentarsi
Allemand wieder einschlafen
Chinois 接着睡
Arabe عد للنوم
Portugais voltar a dormir
Russe обратно спать
Japonais 寝る
Basque lo egiteko berriro
Corse torna à dorme
Source : Google Translate API

Synonymes de « rendormir »

Source : synonymes de rendormir sur lebonsynonyme.fr
Partager