La langue française

Rempaillage

Sommaire

Définitions du mot rempaillage

Trésor de la Langue Française informatisé

Rempaillage, subst. masc.Action de rempailler. Le rempaillage d'un fauteuil. Dans l'espérance de le revoir elle vola ses parents, grappillant un sou par-ci, un sou par-là, sur un rempaillage, ou sur les provisions qu'elle allait acheter (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Rempaill., 1882, p. 652).Il a fondé un atelier de rempaillage pour occuper de jeunes aveugles (Gide, Paludes, 1895, p. 92). [ʀ ɑ ̃pɑja:ʒ], [-a-]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1resattest. a) 1775 « ouvrage de rempailleur » (ds Boiste 1803), b) 1832 « action de rempailler » (Raymond); de rempailler, suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

rempaillage masculin

  1. Action de rempailler ou résultat de cette action.
    • Le rempaillage d’une chaise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REMPAILLAGE. n. m.
Action de rempailler ou Résultat de cette action. Le rempaillage d'une chaise.

Littré (1872-1877)

REMPAILLAGE (ran-pa-lla-j', il mouillées) s. m.
  • Travail du rempailleur de chaises.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rempaillage »

(Siècle à préciser) Dérivé de rempailler avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rempaillage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rempaillage rɑ̃pajaʒ

Citations contenant le mot « rempaillage »

  • Cette semaine, Oxygène vous emmène à la visite d’un gîte multi-tâches", le Cabri ô lait. Un gîte qui mêle rempaillage et vaches.   , Oxygène : on visite un gîte, le Cabri ô lait – Canal C – Votre média en Province de Namur
  • Pour ce qui est du non-alimentaires, les visiteurs ont pu trouver des vêtements, femmes et enfants, des plaques peintes, du cuir travaillé, du rempaillage. www.lejdc.fr, Beau succès pour le marché “After work” - Pougues-les-Eaux (58320)
  • « J’ai toujours aimé le travail manuel, les objets anciens, explique Pascale Grumet. Avant d’engager une formation, j’étais allée voir Frédéric Gallin, un canneur parisien, puis Évelyne Desserrières qui pratique le paillage et le rempaillage à Sainte-Julie. Aujourd’hui, ils sont à la retraite mais toujours de bons conseils. Ce métier, maintenant reconnu comme métier d’art, était parfois dénigré, devenait de plus en plus rare. Mon plaisir est de partager ma passion, de faire découvrir mon métier… Et cela dure depuis dix ans ! J’ai réussi à faire ce que je voulais ! » , Culture - Loisirs | De la farine à la paille de seigle: histoire d'une reconversion de la boulangerie à l'art du paillage
  • De la couleur dans l'atelier de rempaillage et cannage "la Sagnarelle" au Hameau des Baux France Bleu, Sylvie Clop rempaillage et cannage aux Baux de Bédoin
  • Prenons un thème qui obsède nos élites publiques assoiffées de « justice sociale » sur les plateaux TV : le combat héroïque pour limiter les inégalités (en France, ce mot est pratiquement synonyme d’injustice). Des moyens considérables sont affectés chaque année à cette lutte à mort, et pourtant il parait que certains sont encore plus égaux que d’autres. Concrètement, on enclenche un gigantesque aspirateur qui capte les ressources des classes moyennes, pour ensuite répandre cet argent vers d’autres classes moyennes, qui ont le bon goût d’être un peu mieux organisées dans la vaste sport national de la captation des rentes. L’effet redistributif global n’est pas évident (beaucoup de doublons et de tuyauteries percées), en tous les cas pas du tout digne des ambitions affichées et des moyens engagés (cf les milliards dépensés pour calmer les gilets jaunes, qui furent à peine suffisants pour calmer l’incendie parce que l’arrosoir était bien trop diffus, et souvent à côté de la plaque). C’est un système social de Shadocks, qui pompe un max et qui expire un max, qui fait de la redistribution à la petite semaine un peu du côté des recettes et un peu du côté des dépenses, en même temps (alors que les recettes devraient être plus forfaitaires et les dépenses plus ciblées), qui occupe beaucoup de monde et qui en perd encore plus (c’est un vrai dédale), et qui finit par mécontenter à la fois Thomas Piketty et Jean-Marc Daniel. Ce système ne fait plus le bonheur que de ceux qui se nourrissent de la complexité : profs de sciences-po, avocats fiscalistes, associations grinçantes. Pourtant, un impôt négatif à la française (adapté de l’EITC américain) ferait mieux, et en particulier respecterait les incitations ; et une remise des dettes ciblée sur les ménages les plus injustement pris au piège des crédits revolving ferait beaucoup de bien, pour un coût raisonnable (en fait, pour un coût quasi nul si on obligeait la Banque de France à travailler un peu). Probablement, les gilets jaunes ne seraient même pas apparus si on avait évité quelques mesures méprisantes, et si on s’était inspiré des pratiques de nos voisins (en Espagne, les autoroutes sont devenues gratuites). Dans le même ordre d’idée, rendre l’immigration payante participerait à la fois de la canalisation du spectre des revenus et du rempaillage de nos finances publiques. On pourrait imaginer aussi une politique ambitieuse de participation, une voie qui ne coûte pas forcément très chère et qui stimulerait la productivité du travail. Mais ces voies ne sont pas explorées, et ne le seront pas tant que domineront 450 mécanismes, 6 ministères et 4 hauts conseils, si nombreux et si imbriqués qu’ils ne sont jamais vraiment évalués (et donc qu’ils ne sont pas démocratiques au sens de l’article 15 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen). Il en va de même pour les banques centrales, qui à force de sauver les Etats, les banques, les marchés, tout en veillant à plein d’autres choses (et maintenant aux limitations des émissions de Co2, définies comme « une priorité » par Christine Lagarde), ont juste oublié le cœur de leur mission : la cible d’inflation à 2%/an accusera sur la période 2012-2022 un déficit d’une douzaine de points de pourcentage, dans l’indifférence générale ; mais nous ne sommes pas du tout en japonisation, dormez bien braves gens ! Ne faîtes surtout pas le lien entre les tendances déflationnistes et la montée des inégalités patrimoniales ! Et ne militez pas pour une règle simple de trajectoire du PIB nominal qui permettrait de responsabiliser et de recentrer le banquier central !        Atlantico.fr, Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher | Atlantico.fr
  • Samedi matin, le siège de Loisirs en marche aux Taillades abritait un stage de rempaillage de chaises. Autrefois, ce sont des réparateurs de chaises qui stationnaient dans les villages, proposant de redonner aux chaises et autres fauteuils un digne aspect. " Plutôt que de mettre des chaises abîmées à la poubelle, on sait désormais les réparer", a expliqué la présidente, Marlène. Toute une matinée réservée à la technique consistant à débarrasser la chaise de la partie endommagée, puis de la remplacer par de nouveaux paillages, devant être bien fixés et ensuite colorés afin que la réparation soit parfaitement intégrée. Les dix stagiaires ont pris beaucoup de plaisir à respecter les consignes avec au bout un rendu plus que probant. midilibre.fr, Le rempaillage de chaises, comme autrefois - midilibre.fr

Traductions du mot « rempaillage »

Langue Traduction
Anglais reseating
Espagnol volver a sentar
Italien riposizionare
Allemand erneutes sitzen
Chinois 重新安置
Arabe إعادة
Portugais recolocação
Russe переустановка
Japonais 再装着
Basque reseating
Corse reseating
Source : Google Translate API

Synonymes de « rempaillage »

Source : synonymes de rempaillage sur lebonsynonyme.fr
Partager