La langue française

Radicalisme

Sommaire

  • Définitions du mot radicalisme
  • Étymologie de « radicalisme »
  • Phonétique de « radicalisme »
  • Citations contenant le mot « radicalisme »
  • Traductions du mot « radicalisme »
  • Synonymes de « radicalisme »

Définitions du mot radicalisme

Trésor de la Langue Française informatisé

RADICALISME, subst. masc.

A. − Attitude qui refuse tout compromis en allant jusqu'au bout de la logique de ses convictions. [Le XIXesiècle] a eu des exemples d'audace et de radicalisme absolu [en orthographe], témoin M. Marle (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 11, 1868, p. 213).L'athéisme est invivable dans sa racine métaphysique, dans son radicalisme absolu (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 69).
B. − POLITIQUE
1. [À l'étranger, en partic. en Grande-Bretagne] Doctrine libérale, inspirée de J. Bentham et J. Mill, préconisant de profondes réformes dans les domaines économique et politique, visant au bien-être du plus grand nombre:
« (...) C'est du pur radicalisme... Prétendre que le peuple peut être plus heureux qu'il n'est, c'est du radicalisme et rien d'autre ». Les libéraux, se sentant menacés, essayèrent une contre-attaque: les tories avaient trouvé comme bouc émissaire la grande industrie et comme épouvantail la loi des pauvres. Maurois, Disraëli, 1927, p. 142.
2. [En France]
a) [Dans la 2emoit. du xixes.] Doctrine de ceux qui revendiquent l'héritage de 1789, marquée en particulier par l'anticléricalisme et la défense du suffrage universel. Le dogme tout nouveau de l'égalité, que prône le radicalisme, est démenti expérimentalement par la physiologie et par l'histoire (Flaub., Corresp., 1875, p. 282).Le petit Hugo, lui, a été baptisé; mais après ce baptême, il y aurait eu chez Hugo une crise de radicalisme qui l'aurait empêché de faire baptiser Jeanne (Goncourt, Journal, 1891, p. 19).
b) [De nos jours] Doctrine réformiste fondée sur l'attachement à la démocratie, à la propriété privée, à la laïcité de l'enseignement; en partic., doctrine du parti radical. Du radicalisme au socialisme, théoriquement, le passage semble aisé. Pratiquement, il n'en est pas de même, car c'est proprement changer de clientèle (Bernanos, Imposture, 1927, p. 322).De tous les traits qui composent la personnalité de Pierre Mendès-France, ce n'est pas le radicalisme qui nous enchante le plus, mais c'est aussi le trait qui lui ressemble le moins (...) on ne saurait avoir moins la tripe radicale que cet Hercule (Mauriac, Bloc-Notes, 1958, p. 131).
Prononc. et Orth.: [ʀadikalism̭]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1820 « système politique, pensée des radicaux » (en Angleterre) (Journ. de Paris et des départements, 23 nov. ds Fonds Barbier); 1823 id. (Boiste); 1840 en France (Tocqueville, Corresp. [avec Reeve], p. 63); 2. 1831 « caractère absolu, fait d'être fondamental, extrémisme » (Michelet, Hist. romaine, t. 1, p. vi). Dér. de radical*; suff. -isme*; cf. aussi l'angl. radicalism (1820 « principes et opinions politiques des radicaux », 1830 « caractère absolu, approfondi de quelque chose » ds NED). Fréq. abs. littér.: 59. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 396. − Quem. DDL t. 20. − Vardar Soc. pol. 1973 [1970] p. 298.

Wiktionnaire

Nom commun

radicalisme \ʁa.di.ka.lism\ masculin

  1. (Politique) Système des radicaux, parti des radicaux.
    • Son adresse aux électeurs, et le discours qu’il a prononcé après sa nomination, nous montrent en lui le défenseur du radicalisme le plus pur, le plus effrayant. — (Anonyme, Réélection d’O’Connell en Irlande, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • La bourgeoisie a encouragé le développement de cette littérature niaise et démoralisante ; elle occupe l’esprit populaire, l’endort et le détourne, ainsi que les chinoiseries politiques du radicalisme, de l’étude de ses véritables intérêts de classe. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)
    • Les grands hommes du socialisme ont toujours poursuivi, poursuivront toujours un rêve : absorber le radicalisme. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RADICALISME. n. m.
T. de Politique. Système des radicaux, parti des radicaux.

Littré (1872-1877)

RADICALISME (ra-di-ka-li-sm') s. m.
  • Néologisme. Système des radicaux, des partisans de la réforme complète de la société politique. Le radicalisme a gagné des partisans. Le radicalisme de ses opinions.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « radicalisme »

Radical.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1820) Mot dérivé de radical avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « radicalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
radicalisme radikalism

Citations contenant le mot « radicalisme »

  • Le radicalisme religieux irradie une sorte de « glamour ». Offrez une kalachnikov et un uniforme noir à un jeune sans le sou, sans emploi, et soudain vous conférez un pouvoir à celui qui se sent vulnérable et défavorisé. De Salman Rushdie / L'Express, 22 juillet 2015
  • La stratégie du ministre de la justice était de doubler le nombre d’immams reconnus afin de lutter contre le radicalisme. Le Soir, Le plan de Koen Geens contre le radicalisme a échoué, selon le Crisp - Le Soir
  • Certains candidats de la majorité avaient remis en avant durant la campagne des municipales un discours anti-écolo. Ils ont ensuite profité de ces différentes polémiques pour redire qu’il s’agissait d’une formation extrémiste. De quoi alimenter la thèse du radicalisme des écologistes. "La victoire des écolos aux européennes puis dans certaines grandes villes aux municipales a aiguisé la contestation. On les voit prendre du pouvoir. À partir du moment où ils ont des victoires électorales, cela ravive la haine entre la gauche et la droite" ajoute-t-il.   , Daniel Boy: "les écologistes ont toujours eu des positions très radicales"
  • –Le radicalisme socio-politique peut se justifier pour ses tenants par la conviction absolue du bien-fondé de leur objectif dont l’atteinte devient un impératif vital pour eux d’où l’usage de la violence, de l’intimidation, de l’anarchie comme moyens pour y parvenir. , Le Mali à la croisée des chemins du radicalisme socio-politique, du juridisme et du corporatisme | maliweb.net
  • Selon nos informations, le Sénat s'apprête à réclamer une commission d’enquête parlementaire sur le radicalisme islamiste. Cette démarche, qui porte précisément sur le développement de la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre, est lancée à l'initiative de Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat. Il explique sa démarche au Figaro. Le Figaro.fr, Le Sénat va réclamer une commission d'enquête sur le radicalisme islamiste
  • Les radicaux de droite et de gauche doivent acter leur réunification après une séparation de 45 ans. Mais le radicalisme, force politique majeure des IIIe et IVe Républiques, peut-il encore porter un projet politique novateur ? Comment peser face aux multiples formations centriste aujourd’hui ? France Culture, Le radicalisme n’est pas mort... il bouge encore

Traductions du mot « radicalisme »

Langue Traduction
Anglais radicalism
Espagnol radicalismo
Italien radicalismo
Allemand radikalismus
Chinois 激进主义
Arabe الراديكالية
Portugais radicalismo
Russe радикализм
Japonais 急進主義
Basque erradikalismoa
Corse u radicalisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « radicalisme »

Source : synonymes de radicalisme sur lebonsynonyme.fr
Partager