La langue française

Racloire

Sommaire

  • Définitions du mot racloire
  • Étymologie de « racloire »
  • Phonétique de « racloire »
  • Citations contenant le mot « racloire »
  • Images d'illustration du mot « racloire »
  • Traductions du mot « racloire »

Définitions du mot « racloire »

Trésor de la Langue Française informatisé

RACLOIRE, subst. fém.

,,Planchette qui sert à racler le dessus d'une mesure, pour faire tomber le grain qui s'élève au-dessus des bords`` (Ac. 1935). Synon. radoire.
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑklwa:ʀ], [ʀa-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Bourg. [1329 « instrument pour racler » d'apr. FEW t. 10, p. 80b]; 1400 « id. » (doc. ds Gdf. Compl.); 2. a) 1585 [éd.] « instrument avec lequel on nettoie la langue des oiseaux de fauconnerie le matin » (Franchières, La Fauconnerie, Paris, F. de Mangnier, livre 2, chap. 20, f o20 r oet v o); b) 1765 méd. « instrument avec lequel on enlève de la langue les matières qui la chargent » (Encyclop.); 3. 1680 terme de mesureur de grains (Rich.). Dér. de racler*; suff. -oire*.

Wiktionnaire

Nom commun

racloire féminin (pluriel à préciser)

  1. Planchette qui sert à racler le dessus d’une mesure, pour faire tomber le grain qui s’élève au-dessus des bords. → voir drague
  2. Anneau de métal mobile qui sert parfois de heurtoir sur les portes d'entrée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RACLOIRE. n. f.
Planchette qui sert à racler le dessus d'une mesure, pour faire tomber le grain qui s'élève au-dessus des bords. Voyez DRAGUE.

Littré (1872-1877)

RACLOIRE (ra-kloi-r') s. f.
  • 1Planchette qui sert à racler le dessus d'une mesure de grain.
  • 2 Terme d'horlogerie. Lame tranchante des deux côtés portée par un manche.
  • 3Instrument fait en baleine, et avec lequel on racle la langue pour la nettoyer le matin.
  • 4Anciennement, anneau de fer, passé à la porte d'une maison, dans une verge de fer tortillée, dont le mouvement faisait assez de bruit, en le haussant et le baissant, pour avertir qu'on demandait à se faire ouvrir l'entrée.

REMARQUE

L'Encyclopédie donne racloire comme un instrument de fer qui, dans l'artillerie, sert à nettoyer l'âme et la chambre du mortier. Ce nom n'est plus en usage. Cet instrument est aujourd'hui nommé curette.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RACLOIRE, s. f. instrument destiné à racler la langue pour enlever une pituite limoneuse qui exude de ses glandes. Dans l’état de santé, la langue est chargée, sur-tout au réveil, d’une lymphe blanchâtre & mucilagineuse : c’est cette humeur qui se porte sur les dents, s’y attache, & produit ces incrustations tartareuses qui sont les causes éloignées de la carie. On prévient ces inconvéniens dans leur principe, en s’assujettissant à se bien racler & nettoyer la langue tous les matins, avant que de se rincer la bouche ; il faut aussi avoir la précaution d’ôter le limon dont les dents sont couvertes. Bien des personnes se servent d’une petite regle d’écaille, souple & flexible, longue de sept à huit pouces, & large d’environ trois lignes. On la tient par les deux bouts, qu’on approche l’un de l’autre à un pouce de distance ; le centre courbé en arc est porté dans la bouche & sert à racler la langue : en considérant sa forme à sa partie supérieure, on voit qu’elle a une dépression dans le milieu, & qu’elle est composée de deux corps musculeux qui font sur les côtés deux éminences, selon toute sa longueur. On s’est déterminé en conséquence de cette structure, à faire des racloires d’argent dont la lame est pour-ainsi-dire festonnée, suivant la concavité du milieu de la langue, & les deux convexités de ses parties latérales. Les extrémités un peu plus fortes sont configurées en cœur, & servent à être maintenues entre le pouce & le doigt indicateur de chaque main.

Il y a des racloires faites en espece de rateau sans dents & qui ont une queue, qui leur sert de manche ; cet instrument s’appelle aussi gratte-langue. Le sieur de Lescluze, dans un traité qui a pour titre, nouveaux élémens d’odontologie, publiés en 1754, dit qu’il a remarqué qu’il est presque impossible de nettoyer exactement les dents à leur partie postérieure, & qu’il a imaginé un gratte-langue, dont la queue est à pinces courbes. Les branches de cette pince se serrent par un anneau, comme un porte-crayon ; on met une éponge entre ces branches, & par ce moyen on enleve aisément de dessus les surfaces de toutes les dents, le limon qui forme le tartre, si préjudiciable à leur durée & à celle des gencives. (Y)

Racloire, (Artillerie.) instrument de fer qui, dans l’artillerie, sert à nettoyer l’ame & la chambre du mortier. Voyez Mortier, Ame & Chambre. (Q)

Racloire, (Outil de divers ouvriers.) instrument avec lequel on racle. Les Chauderonniers ont des racloires pour gratter les ustensiles de cuivre qu’ils veulent étamer ; les Graveurs au burin, pour ratisser les faux traits de leur gravure ; les Tonneliers, pour nettoyer les douves par le dedans des futailles ; ceux des Graveurs & Chauderonniers se nomment plus proprement des grattoirs, & la racloire des Tonneliers est ce qu’on appelle essette. Savary. (D. J.)

Racloire, terme d’Ebeniste, c’est un outil dont se servent les menuisiers de placage & de marquetterie ; il est partie d’acier & partie de bois : ce qui est d’acier est une espece de lame de trois à quatre pouces de longueur, & de deux ou trois de haut ; la partie de bois qui sert de poignée est de même longueur, arrondie par le haut, avec une rainure par le bas, dans laquelle la lame est engagée. (D. J.)

Racloire, pour graver en mezatinta ou en maniere noire, est un outil d’acier plat & emmanché d’un manche de bois ; cet outil est aiguisé en biseau & diagonalement comme on le voit représenté dans nos Planches ; les graveurs en maniere noire s’en servent pour racler le grain du cuivre & le rendre uni. Voyez Gravure en maniere noire.

Racloire, (Horlogerie.) lame tranchante des deux côtés, portée par un manche. Les Horlogers & d’autres artistes se servent de cet outil pour racler les plaques & les platines, & pour en effacer promptement les traits de la lime. Voyez nos Planches de l’Horlogerie.

Racloire, instrument de bois fait en forme de regle, qui sert à racler ou rader les mesures de grains quand elles sont trop pleines & qu’on ne veut pas les rendre comble. Voyez Racler.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « racloire »

(Siècle à préciser) De racler et -oire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « racloire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
racloire raklwar

Citations contenant le mot « racloire »

  • Distributeur automatique de portions d’aliments, racloire automatisé pour nettoyer les excréments des vaches, salle de traite rotative qui facilite le travail de l’éleveur… Les paysans y gagnent en confort et en espace, dans la perspective d’agrandir l’élevage de 160 vaches, pour 250 hectares de terres. « C’était dans l’air du temps », reconnaît Christine, sa femme, associée à la ferme. Le Monde.fr, Surendettés, des éleveurs choisissent de sortir du « dépenser plus pour produire plus »

Images d'illustration du mot « racloire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « racloire »

Langue Traduction
Anglais scraper
Espagnol raspador
Italien raschietto
Allemand schaber
Chinois 刮刀
Arabe مكشطة
Portugais raspador
Russe скребок
Japonais スクレーパー
Basque arraspa
Corse scraper
Source : Google Translate API
Partager