La langue française

Quercitron

Définitions du mot « quercitron »

Trésor de la Langue Française informatisé

QUERCITRON, subst. masc.

BOT. Chêne de l'Amérique du Nord dont l'écorce contient un principe colorant; p. méton., l'écorce de cet arbre; le principe colorant qu'on en tire (synon. quercitrin, infra dér.). Le quercitron qu'on trouve dans le commerce sous la forme d'une poudre de couleur fauve mélangée de parties fibreuses, provient de l'écorce d'un chêne d'Amérique qu'on appelle aussi quercitron (Manuel du fabricant de couleurs, t. 2, 1884, p. 16).Divers bois, en particulier le quercitron, écorce d'un chêne d'Amérique, peuvent donner des laques jaunes, très peu solides (Coffignier, Coul. et peint., 1924, p. 126).
Prononc. et Orth.: [kε ʀsitʀ ɔ ̃]. Att. ds Ac. 1835, 1878. Étymol. et Hist. 1797 (E. Bancroft, Recherches expérimentales in Annales de Chimie et Physique, t. 22, p. 99 ds Doc. DDL). Empr. à l'angl.quercitron (1794 Bancroft ds NED) formé p. abrév. de querci-citron comp. de citron « jaune citron » et de querci du lat. quercus « chêne » à cause de l'emploi de l'écorce de ce type de chêne pour la fabrication d'un colorant jaune (NED).
DÉR.
Quercitrin, subst. masc.,quercitrine, subst. fém.,chim. Matière colorante jaune extraite du quercitron, employée comme teinture. M. Chevreul (...) a retiré le premier la matière colorante pure de l'écorce du quercitron et lui a donné le nom de quercitrin (Wurtz, Dict. chim., t. 2, vol. 2, 1876, p. 1281).Le quercitrin se présente sous forme de cristaux rectangulaires et rhombiques de très petite dimension (...) Ils sont incolores, inodores et sans saveur; mais une solution de quercitrin est très amère (Lar. 19eSuppl.1878). [kε ʀsitʀ ε ̃], [-tʀin]. 1resattest. 1842 quercitrin subst. masc. (Ac. Compl.), 1875 quercitrine subst. fém., quercitrin subst. masc. (Lar. 19e); de quercitron, d'apr. citrin*.

Wiktionnaire

Nom commun

quercitron \kɛʁ.si.tʁɔ̃\ masculin

  1. (Botanique) Autre nom vernaculaire du chêne noir d’Amérique du Nord (Quercus velutina) appartenant au sous-genre des chênes rouges, utilisé en teinture pour son pigment jaune, la quercitrine.
    • Il forme avec plus d’économie que par les procédés ordinaires, un bel écarlate permanent, en mêlant avec la cochenille de l’écorce de quercitron en poudre. — (Louis-Bernard Guyton de Morveau et al., Annales de chimie et de physique, tome 21, 1797)
    • Les matières jaunes de la gaude, du quercitron, du mûrier des teinturies, sont également très sensibles à l’action de l’air et prennent bientôt une teinte rousse. — (Jean Girardin, Leçons de chimie élémentaire appliquée aux arts industriels, tome 4, 1877)
    • Pour les teintures et tanins, 30 % des importations françaises viennent d’Inde et d’Afrique méridionale, et pour un dixième de Madagascar (écorces de mimosa, écorces de quercitron et de palétuvier, orseille). — (Claude Malon, Le Havre colonial de 1880 à 1960, 2006)
  2. Colorant jaune commercialisé sous forme poudreuse, tiré de l’écorce de l’arbre du chêne du même nom, de composition brute, et dont on isole des composés d'intérêt tels la quercitrine et l'acide quercitannique; le quercitron fut introduit en Europe au XVIIIe siècle pour la teinture des cotons.
    • Une forte décoction de quercitron (Quercus nigra) avec du murio-sulfate d’étain, appliquée au pinceau sur l’étoffe, y imprime à l’eau bouillante des figures d’un très beau jaune. — (Louis-Bernard Guyton de Morveau et al., Annales de chimie et de physique, tome 21, 1797)
    • Le quercitron nous est fourni par une espèce de chêne, le Quercus nigra, originaire de l’Amérique septentrionale. — (Jean-Baptiste Dumas, Traité de chimie appliquée aux arts, volume 4, 1847)
    • La décoction de quercitron donne des précipités jaunes plus ou moins roux ou virant au vert-olive, avec l’alun, le bi- et le tétrachlorure d’étain, l’acétate de plomb, l’acétate de cuivre, le chlorure de baryum, le nitrate d’argent ; la gélatine donne un précipité floconneux, les sels de fer une coloration verte et un précipité olive. — (Adolphe Wurtz, Dictionnaire de chimie pure et appliquée, 1869)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

QUERCITRON (kèr-si-tron) s. m.
  • Grand chêne, dit aussi chêne jaune (amentacées cupulifères), qui croît dans les forêts de la Pensylvanie (quercus tinctoria, L.).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « quercitron »

(1797) De l’anglais quercitron.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. quercus, chêne, et citron.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « quercitron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
quercitron kɛrsitrɔ̃

Traductions du mot « quercitron »

Langue Traduction
Anglais quercitron
Espagnol quercitron
Italien quercitron
Allemand quercitron
Chinois quercitron
Arabe الكرسترون ضرب من السنديان
Portugais quercitron
Russe кверцитрон
Japonais ケルシトロン
Basque quercitron
Corse quercitron
Source : Google Translate API

Quercitron

Retour au sommaire ➦

Partager