La langue française

Pycnide

Sommaire

  • Définitions du mot pycnide
  • Étymologie de « pycnide »
  • Phonétique de « pycnide »
  • Citations contenant le mot « pycnide »
  • Traductions du mot « pycnide »

Définitions du mot « pycnide »

Wiktionnaire

Nom commun

pycnide \pik.nid\ féminin

  1. (Mycologie) Structure reproductrice de certains champignons.
    • On rencontre cependant quelquefois dans les cultures l’Anthracnose du pois (Ascochyta pisi, Lib.), forme pycnide de Sphaerella pinodes, Berk e Blok. : […]. — (André Leroy, Culture des légumineuses potagères : Haricots . Pois, Librairie Hachette, 1941, page 84)
    • Seules les spores qui exsudent des pycnides sous forme d'un cirrhe rosé sont utilisées. — (Institut national de la recherche agronomique (France), Annales de phytopathologie: Volume 9, 1977)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pycnide »

(Date à préciser) Du néo-latin pycnidium, composé de pycno- (« compact »), -ide et -ium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pycnide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pycnide piknid

Citations contenant le mot « pycnide »

  • Au champ, la septoriose est favorisée par une date de semis précoce, une densité élevée et des conditions humides. « Il existe également de fortes différences de sensibilité entre variétés », note Anne-Sophie Becue. Une rotation avec beaucoup de céréales joue également en faveur de la maladie car pycnides et ascospores restent présents dans les chaumes et peuvent se disséminer à nouveau lors des semis suivants. « Mais l’intensité de la pression maladie une année n’augure pas de celle de la campagne suivante, précise Anne-Sophie Becue. Ce sont la fréquence et la violence des épisodes pluvieux qui décideront du niveau de la contamination. » Terre-net, Septoriose
  • La brûlure du sirocoque est causée par un champignon à reproduction asexuée. Ce champignon survit dans le matériel végétal mort infecté, se trouvant dans les aiguilles, les tiges et la litière végétale sous les arbres affectés. Il produit des structures fructifères sphériques avec des ouvertures apicales (pycnides). A l’intérieur de celles-ci se développent les conidies (spores asexuées non mobiles). L’infection se produit lorsque les conidies sont libérées des fructifications et éclaboussent ou sont dispersées par le vent. Les jeunes pousses sont particulièrement sensibles, la plupart des nouvelles infections se produisant au printemps et au début de l’été, lorsque les conidies viables sont également plus abondantes. Ouest Médias, Qu'est-ce que la brûlure du sirocoque ? - Ouest Médias
  • La septoriose se caractérise par des taches brunes rectangulaires ou ovales. Le champignon fructifie sous forme de pycnides (points noirs bien visibles dans les nécroses de S. tritici). Ces pycnides contiennent les spores de septoriose. Ces spores de septoriose ne peuvent progresser vers les étages supérieurs qu’avec l’aide des éclaboussures liées aux pluies. En l’absence de symptômes sur la 3e feuille (en partant du sommet de la plante), le traitement peut être décalé jusqu’au stade dernière feuille étalée. Journal Paysan Breton, Maladies des feuilles et de l'épi : identifier les symptômes pour intervenir | Journal Paysan Breton
  • La septoriose est la maladie majoritaire en Bretagne. Taches brunes éparses (nécroses), de formes ovales ou rectangulaires. Elles sont souvent bordées d’un halo jaune. La présence de points noirs (pycnides) est systématique. Ces pycnides contiennent les spores de septoriose. Les spores de septoriose ne peuvent progresser vers les étages supérieurs qu’avec l’aide des éclaboussures liées aux pluies. En l’absence de symptômes sur la 3e feuille (en partant du sommet de la plante), le traitement peut être décalé jusqu’au stade dernière feuille étalée. Journal Paysan Breton, Reconnaître les maladies des feuilles et de l’épi | Journal Paysan Breton
  • A la faveur de l’humidité ambiante ou de pluies plus ou moins importantes, les pycnides se gorgent d’eau, gonflent et les spores sont expulsées sous forme de gelée sporifère transparente appelée « cirrhe ». Celles-ci sont alors disséminées vers les feuilles supérieures via les éclaboussures de pluie. La progression de la maladie se fait donc de la base vers le haut de la plante. Terre-net, La septoriose du blé se propage par les éclaboussures de pluie

Traductions du mot « pycnide »

Langue Traduction
Anglais pycnidia
Espagnol picnidios
Italien picnidi
Allemand pyknidien
Chinois py虫
Arabe pycnidia
Portugais picnídios
Russe пикниды
Japonais ピクニジア
Basque pycnidia
Corse pycnidia
Source : Google Translate API
Partager