La langue française

Psychosociologie

Définitions du mot « psychosociologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PSYCHOSOCIOLOGIE, PSYCHO-SOCIOLOGIE, subst. fém.

Science qui étudie l'interaction entre les faits psychologiques et les faits sociaux. Synon. psychologie sociale.Comme les sociologues, nous considérons donc bien que la démarche sociale est constitutive de l'acte intellectuel; mais pour une psychosociologie matérialiste, cet acte est une simple résonance du milieu (Mounier, Traité caract.,1946, p. 664).Entre la capacité théorique de production d'une installation et sa production réelle, on sait qu'il y a normalement une nette différence (...). Le meilleur exemple en a été donné par la première grande étude de psycho-sociologie de l'industrie, celle de la Western Electric (Traité sociol.,1967, p. 461).
Prononc. : [psikosɔsjɔlɔ ʒi]. Étymol. et Hist. 1901 psycho-sociologie (E. Murisier, La Psychologie du peuple anglais, in Arch. de psychol., t. 1, p. 262 ds Quem. DDL t. 29); 1903 (G.-L. Duprat, Le Mensonge, étude de psychosociologie pathologique et normale, in-16, 190 p. [F. Alcan] ds Quem. DDL t. 14). Comp. de l'élém. formant psycho-* et de sociologie*.
DÉR. 1.
Psychosociologique, psycho-sociologique, adj.Synon. de psychosocial.Phénomènes psychosociologiques; analyse, recherches psychosociologique(s). Sullivan (...) considère le caractère comme un résultat de l'influence des parents sur le développement de la personnalité de l'enfant et substitue à l'orientation psychologique de Freud une orientation psychosociologique (Delay, Ét. psychol. méd.,1953, p. 162).Tentatives d'analyse scientifique des grèves (...) qui recourent à l'approche psycho-sociologique et tentent d'expliquer le déroulement des grèves par la personnalité des responsables ouvriers et patronaux, leurs rapports mutuels, la mentalité des grévistes, etc. (Traité sociol.,1967, p. 494).− [psikosɔsjɔlɔ ʒik]. − 1resattest. 1949 sciences psycho-sociologiques (J. Vuillemin, Être et trav., p. 106), 1953 une orientation psychosociologique (Delay, op. cit.); de psychosociologie, suff. -ique*.
2.
Psychosociologue, psycho-sociologue, subst.Spécialiste de psychosociologie. Partout il n'est bruit que d'« orientation », de « sélection », d'« accès » à l'enseignement supérieur : ce sont là des mots de cabinet (...). On dirait que nos psycho-sociologues et technocrates réunis ont peur de s'abaisser jusqu'aux réalités de la vie (Antoine, Passeron, Réforme Univ.,1966, p. 121).Ce que nous nous proposons, c'est de rechercher sur la discussion d'un exemple, celui de la notion de popularité, qui tient une telle place chez les psychosociologues contemporains, comment est possible une interprétation psychologique des phénomènes observables dans les groupements sociaux (Traité sociol.,1968, p. 353).− [psikosɔsjɔlɔg]. − 1resattest. 1918 psycho-sociologue (H. Mazel, in Mercure de France, numéro 491, 1erdéc., p. 526 ds Quem. DDL t. 20, s.v. kaisérisme), 1968 les psychosociologues contemporains (Traité sociol., p. 353); de psychosociologie avec substitution du suff. -logue* à -logie*.
BBG. − Flament (Cl.). Vers une ét. psycho-sociologique des connotations. In : [Mél. Mounin (G.)]. 1. Cah. de ling. et d'orientalisme et de slavistique. 1975, no5/6, pp. 157-164. − Quem. DDL t. 4 (s.v. psycho-sociologique); 7, 8, 10; 21 (s.v. psychosociologue), 29.

PSYCHOSOCIOLOGIE, PSYCHO-SOCIOLOGIE, subst. fém.

Science qui étudie l'interaction entre les faits psychologiques et les faits sociaux. Synon. psychologie sociale.Comme les sociologues, nous considérons donc bien que la démarche sociale est constitutive de l'acte intellectuel; mais pour une psychosociologie matérialiste, cet acte est une simple résonance du milieu (Mounier, Traité caract.,1946, p. 664).Entre la capacité théorique de production d'une installation et sa production réelle, on sait qu'il y a normalement une nette différence (...). Le meilleur exemple en a été donné par la première grande étude de psycho-sociologie de l'industrie, celle de la Western Electric (Traité sociol.,1967, p. 461).
Prononc. : [psikosɔsjɔlɔ ʒi]. Étymol. et Hist. 1901 psycho-sociologie (E. Murisier, La Psychologie du peuple anglais, in Arch. de psychol., t. 1, p. 262 ds Quem. DDL t. 29); 1903 (G.-L. Duprat, Le Mensonge, étude de psychosociologie pathologique et normale, in-16, 190 p. [F. Alcan] ds Quem. DDL t. 14). Comp. de l'élém. formant psycho-* et de sociologie*.
DÉR. 1.
Psychosociologique, psycho-sociologique, adj.Synon. de psychosocial.Phénomènes psychosociologiques; analyse, recherches psychosociologique(s). Sullivan (...) considère le caractère comme un résultat de l'influence des parents sur le développement de la personnalité de l'enfant et substitue à l'orientation psychologique de Freud une orientation psychosociologique (Delay, Ét. psychol. méd.,1953, p. 162).Tentatives d'analyse scientifique des grèves (...) qui recourent à l'approche psycho-sociologique et tentent d'expliquer le déroulement des grèves par la personnalité des responsables ouvriers et patronaux, leurs rapports mutuels, la mentalité des grévistes, etc. (Traité sociol.,1967, p. 494).− [psikosɔsjɔlɔ ʒik]. − 1resattest. 1949 sciences psycho-sociologiques (J. Vuillemin, Être et trav., p. 106), 1953 une orientation psychosociologique (Delay, op. cit.); de psychosociologie, suff. -ique*.
2.
Psychosociologue, psycho-sociologue, subst.Spécialiste de psychosociologie. Partout il n'est bruit que d'« orientation », de « sélection », d'« accès » à l'enseignement supérieur : ce sont là des mots de cabinet (...). On dirait que nos psycho-sociologues et technocrates réunis ont peur de s'abaisser jusqu'aux réalités de la vie (Antoine, Passeron, Réforme Univ.,1966, p. 121).Ce que nous nous proposons, c'est de rechercher sur la discussion d'un exemple, celui de la notion de popularité, qui tient une telle place chez les psychosociologues contemporains, comment est possible une interprétation psychologique des phénomènes observables dans les groupements sociaux (Traité sociol.,1968, p. 353).− [psikosɔsjɔlɔg]. − 1resattest. 1918 psycho-sociologue (H. Mazel, in Mercure de France, numéro 491, 1erdéc., p. 526 ds Quem. DDL t. 20, s.v. kaisérisme), 1968 les psychosociologues contemporains (Traité sociol., p. 353); de psychosociologie avec substitution du suff. -logue* à -logie*.
BBG. − Flament (Cl.). Vers une ét. psycho-sociologique des connotations. In : [Mél. Mounin (G.)]. 1. Cah. de ling. et d'orientalisme et de slavistique. 1975, no5/6, pp. 157-164. − Quem. DDL t. 4 (s.v. psycho-sociologique); 7, 8, 10; 21 (s.v. psychosociologue), 29.

Wiktionnaire

Nom commun

psychosociologie \Prononciation ?\ féminin

  1. Psychologie sociale.
    • Selon la théorie de l’engagement empruntée à la psychosociologie, l’individu réajuste son système de pensée pour le rendre cohérent avec ses agissements. — (Pervers narcissiques : "Les personnes les plus intelligentes sont les plus exposées", nouvelObs.fr, 30 mars 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « psychosociologie »

(1901) Dérivé de psychosociologue avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « psychosociologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psychosociologie psiʃɔsɔsjɔlɔʒi

Citations contenant le mot « psychosociologie »

  • Avec l’appui de Weinmann, il fonde le BPSA (Bureau de psychosociologie appliquée), qui développe ses interventions en utilisant des techniques de recueil d’informations par entretiens non directifs approfondis. C’est une méthode empirique encore peu utilisée en France et indispensable pour le repérage des signaux faibles du changement. Les premiers clients ont pour nom L’Oréal, Lesieur, Air France, Unilever, la SNCF, EDF, la CECA. Leurs dirigeants de l’époque sont alors avides de comprendre la société d’après-guerre. Le Monde.fr, La mort du sociologue Alain de Vulpian
  • La psychosociologie s’en mêle : l’idée serait voisine de la surestimation de ses connaissances et de ses compétences et apparentée à « l’effet Dunning-Kruger », sauf que ce n’est pas tout à fait la même chose. D’abord, l’ultracrépidarianisme tendrait à définir la tendance à parler des choses dont on ne maîtrise pas les tenants et les aboutissants. Par ailleurs, l’effet Dunning-Kruger serait un biais de la pensée qui concernerait autant les moins qualifiés dans un domaine que les plus qualifiés. Les moins qualifiés auraient tendance à s’exprimer en savants à propos des choses qu’ils méconnaissent et les plus compétents auraient une tendance à penser que ce qui est évident pour eux devrait être facile à comprendre par tous. Les uns se surestimeraient, les autres se sous-estimeraient. Officiel de la Médiation Professionnelle et de la Profession de Médiateur, Ultracrépidarianisme ! un art ou un pédantisme ? - Officiel de la Médiation Professionnelle et de la Profession de Médiateur
  • Les thanatopracteurs acquièrent durant leur formation des compétences en anatomie, apprennent les méthodes de soins de conservation, l’art restauratif. Ils se forment aussi à des aspects de la médecine légale, à la microbiologie et à l’hygiène, à la toxicologie. Durant la formation théorique obligatoire dans le cursus conduisant au métier, l’histoire et la psychosociologie de la mort, des éléments de déontologie et d’éthique sont enseignés. Ces professionnels doivent aussi connaître la réglementation funéraire et avoir des notions de gestion d’entreprise. Capital.fr, Thanatopracteur : formation et rémunération - Capital.fr

Traductions du mot « psychosociologie »

Langue Traduction
Anglais psychosociology
Espagnol psicosociología
Italien psicosociologia
Allemand psychosoziologie
Chinois 心理社会学
Arabe علم الاجتماع النفسي
Portugais psicossociologia
Russe психосоциология
Japonais 心理社会学
Basque psikosoziologia
Corse psicosociologia
Source : Google Translate API

Synonymes de « psychosociologie »

Source : synonymes de psychosociologie sur lebonsynonyme.fr

Psychosociologie

Retour au sommaire ➦

Partager