La langue française

Psychologiser

Sommaire

  • Définitions du mot psychologiser
  • Étymologie de « psychologiser »
  • Phonétique de « psychologiser »
  • Citations contenant le mot « psychologiser »
  • Traductions du mot « psychologiser »
  • Synonymes de « psychologiser »

Définitions du mot « psychologiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

Psychologiser, verbe,rare. a) Empl. intrans. Se livrer à une analyse, une réflexion psychologique. Nous avons psychologisé comme les fous, qui augmentent leur folie en s'efforçant de la comprendre (Baudel., Fanfarlo,1847, p. 535).Qu'il eût pu (...) reprendre assez de sang-froid pour psychologiser de la sorte, n'était-ce pas miraculeux? (Richepin, Cadet,1890, p. 160).b) Empl. trans. Donner une valeur, une explication psychologique (à quelque chose). Le système des relations veut constater empiriquement l'existence de la pensée, il sépare les significations des choses signifiées (...). Aussi « psychologise »-t-il les significations, les valeurs et la sympathie, en les privant de leur intentionnalité ontologique et en les réduisant à de simples intentions de conscience (J. Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 127).En sa grande masse, la poésie est plus mêlée aux passions, plus psychologisée (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 14). [psikɔlɔ ʒize]. 1reattest. 1847 (Baudel., loc. cit.); de psychologie, suff. -iser*.

Wiktionnaire

Verbe

psychologiser \psi.kɔ.lɔ.ʒi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Considérer d’un point de vue purement psychologique.
    • Nous [les poètes] avons psychologisé comme les fous, qui augmentent leur folie en s’efforçant de la comprendre. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 25.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « psychologiser »

De psychologie, avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « psychologiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psychologiser psiʃɔlɔʒize

Citations contenant le mot « psychologiser »

  • Oui, mais pas par le bon sens. C'est d'ailleurs ce que j'aborde dans l'introduction. On ne peut pas en faire un projet de société et de politique. Je revendique le bon sens à titre personnel pour, à partir de cela, irriguer une société. Mais je ne pense pas que le bon sens puisse être un projet que l'on peut appliquer dans le domaine politique. En revanche, si certains de nos politiques et de nos journalistes, moi inclus, avaient plus de bon sens, on pourrait mettre des barrières. Si le bon sens devenait un projet, il pourrait même être dangereux. Beaucoup d'auteurs le disent : attention, la limite du bon sens est plutôt une façon d'être et de penser dénuée de toute idéologie. C'est ce que j'aborde dans le domaine des médias. Il faut arrêter de psychologiser et d'idéologiser l'information. Je prends l'exemple de Donald Trump : combien de fois lis-je des lancements de sujets où Donald Trump est déjà caricaturé ! Atlantico.fr, Sonia Mabrouk : « Arrêtons de psychologiser et d’idéologiser l’information » | Atlantico.fr
  • Dans les soirées entre amis et sur les forums internet, la tendance est à tout "psychologiser" afin de donner un sens aux dysfonctionnements de notre corps. Du mal de dos au mal de tête, en passant par le mal de ventre, chacun essaie de trouver une explication. Marie Claire, Eczema psychosomatique : quand le psychisme prend le dessus - Marie Claire
  • L’agressivité physique d’un résident d’Ehpad souffrant de démence, quand il est en plus contaminé par le virus et qu’il tend à arracher les masques des soignant.es, est un problème collectif. La détresse respiratoire d’une patiente en fin de vie, la nécessité absolue d’apaiser ses souffrances avec les moyens du bord, toutes ces situations qui mettent en difficulté les individus doivent être prises en charge en commun, pour éviter que les jugements et les décisions ne tombent arbitrairement d’en haut, de directions qui veulent un contrôle sans partage, qui règnent en culpabilisant. Les soignant.es doivent pouvoir décrire précisément ce qui se passe dans ces moments, non pas pour dépasser leurs limites individuellement, non pas parce que cela serait un problème de courage, mais parce que cela regarde toute l’institution et l’organisation des soins. La solitude des soignant.es, enfermé.es et débordé.es dans des « tunnels de tâches », comme me l’a décrit l’une d’entre eux, n’est pas à psychologiser. Basta !, « Nous ne pourrons pas soigner les soignants du sacrifice individuel qui leur est constamment réclamé » - Basta !
  • À son invitation, trois comédiens d'expérience - Hayley Carmichael, Kathryn Hunter et Marcello Magni - se sont penchés sur cette mécanique pour en décrire les rouages et construire un ersatz de mode d'emploi. Dans une construction fragmentaire, aussi drôle que touchante, chacun tire le fil de son expérience et répond à un ensemble de questions. Comment jouer une émotion ? Le comédien doit-il psychologiser l'état d'esprit de son personnage ou trouver dans son propre vécu la source de l'illusion ? Quelle place laisser au spectateur ? Doit-il rester passif ou être invité à combler le vide, ces espaces laissés vacants par l'acteur quand, avec son doigt, il dit montrer la lune, alors qu'il vise le néant ? Les Echos, « Why ? », le manifeste théâtral de Peter Brook | Les Echos
  • Au scénariste qui essaie de psychologiser L’Odyssée en supputant que si le héros d’Homère quitte Ithaque pour un long voyage, c’est qu’il n’a pas très envie de rester avec sa femme, le grand cinéaste (Fritz Lang) répond avec autorité qu’il se trompe : Ulysse n’est pas un névrosé moderne. Le scénariste qui se trompe, c’est Michel Piccoli, et c’est aussi la quintessence d’un névrosé moderne. Sa vie entière est grevée de conflits qu’il ne résout pas : écrivain, il méprise le cinéma mais cachetonne en modelant des scénarios qui ne l’intéressent pas ; mari jaloux, il précipite pourtant son épouse dans les bras de celui qui la lui prendra. Les Inrockuptibles, Michel Piccoli, ses plus grands films
  • VIRGINIE EFIRA - Je pense qu’il ne faut pas trop “psychologiser” les personnages quand nous ne savons pas nous-mêmes de quoi nous sommes constitués. Il faut faire confiance au metteur en scène et accepter cette belle chose qu’est l’abandon. Sibyl est surtout un personnage qui se perd, alors il faut accepter de se perdre avec elle. Ça peut faire peur, mais c’est très intéressant. Moustique.be, Virginie Efira: "Cannes est là pour féliciter un film de ne pas être complètement normal" | Moustique.be

Traductions du mot « psychologiser »

Langue Traduction
Anglais psychologize
Espagnol psicologizar
Italien psicologizzare
Allemand psychologisieren
Chinois 心理化
Arabe نفسية
Portugais psicologizar
Russe психологизировать
Japonais 心理学
Basque psychologize
Corse psiculugia
Source : Google Translate API

Synonymes de « psychologiser »

Source : synonymes de psychologiser sur lebonsynonyme.fr
Partager