La langue française

Psychobiologie

Définitions du mot « psychobiologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

psychobiologie , subst. fém.,,Étude de la biologie du psychisme, notamment du point de vue des relations de l'individu avec son milieu ambiant`` (Méd. Biol. t. 3 1972). La psychobiologie est une psychologie différentielle, basée sur les tempéraments, rejetant les catégories explicatives qui réduisent les êtres humains à l'homme standard (Birou1966).

Phonétique du mot « psychobiologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psychobiologie psiʃɔbjɔlɔʒi

Citations contenant le mot « psychobiologie »

  • Schématiquement, les sciences du comportement animal s’organisent autour de deux courants de pensée : l’une héritée de la zoologie et fortement inspirée par l’éthologie, l’autre issue de la psychologie expérimentale et recentrée sur la psychobiologie ou la neurobiologie des comportements. The Conversation, L’effrayant « bien-être » de la chose animale
  • La pratique éducative et formative ne peut plus ignorer les recherches et acquis des neurosciences aujourd’hui. De nouvelles méthodes, en cours de développement, permettent d’explorer les différences interindividuelles dans l’anatomie du cerveau et dans ses modalités de fonctionnement. La naturalisation de l’esprit se poursuit, son fonctionnement devient le produit d’une activité qui s’enregistre et se voit. La psychobiologie des apprentissages et de la mémoire apporte, déjà, des réponses aux nombreuses questions relatives à la cognition humaine. The Conversation, Comment les neurosciences peuvent améliorer l’éducation
  • « Roger SPERRY (1913-1994) Il décrit notamment le rôle singulier de chaque hémisphère cérébral dans la perception du langage et de l'espace et différents stimuli, dans la reconnaissance des visages, les jugements de valeurs, le raisonnement ou l'affectivité. Il va jusqu'à formuler l'hypothèse que chaque hémisphère disposerait de fonctions propres, voire d'une conscience propre. Si son œuvre est incontournable en psychobiologie, par l'implication qu'elle entraîne dans les liens entre le physique et le psychique. C’est une vision moniste. On peut citer parmi les notions de bases de ses travaux : Clicanoo.re, [clicazot] Le libre arbitre, une illusion nécessaire ? | Clicanoo.re
  • « François Duvalier Le géant aux pieds d’argile », cet ouvrage achevé d’imprimer sur les presses de l’imprimerie Le Natal S.A. que Frantz Bernadin signera à Livres en Folie, le 12 juin, au parc de la Unibank, à Tabarre, postule « une approche théorique, une psychobiologie, qui se situe au-delà de tout esprit de chapelle et qui ne nourrit aucune prétention scientifique. Elle se propose tout simplement de remplir un ‘’blank’’ ou une page vide dans la biographie de l’homme aux lunettes épaisses », avertit l’auteur. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Le pouvoir, une drogue qui rend fou
  • Quels sont les mécanismes de psychobiologie qui rendent cela possible, et comment interagir avec les rêves lucides ? France Culture, Les rêveurs lucides
  • Les chercheurs en psychobiologie de l'Université fédérale de São Paulo au Brésil ont réalisé une méta-analyse sur le rôle de la vitamine D, le sommeil et la douleur. Topsante.com, Vitamine D et sommeil contre la fibromyalgie - Top Santé
  • Plus que cela, « la perception intime de la transpiration d’une personne peut devenir la première cause d’un amour passionné » rapporte le psychiatre et chercheur en psychobiologie Serge Stoléru dans son livre Un cerveau nommé désir ( Odile Jacob, 2016). Exemple célèbre, celui d’Henri III qui s’essuya la figure avec la chemise trempée de sueur de Marie de Clèves. On connaît la suite… Le roi conçut pour la princesse de Condé une violente passion. A la mort en couches de cette dernière à l’âge de 21 ans, il coudra des têtes de mort sur ses vêtements pour signifier le drame absolu de la disparition de sa bien aimée… www.pourquoidocteur.fr, Odeurs : amies ou ennemies du sexe ?
  • La préface du Dr Yann Rougier, médecin spécialiste des hôpitaux de Paris, neuropsychiatre, passionné de neurosciences appliquées et de psychobiologie clinique, nous rappelle les limites invisibles de la science. Ainsi, l’exorcisme pratiqué par le Pére George mériterait de figurer dans la liste des aides médicales : « cette thérapie symbolique de l’âme a une valeur bien réelle et très utiles sur certains terrains humains de souffrance aux niveaux moral, mental, émotionnel, nerveux et physique... » , L’exorcisme, pour guérir les maladies de l’âme... - Paris Côte d'Azur
  • Le souvenir des expériences alimentaires précédentes. C'est ici que la psychobiologie de la malbouffe joue vraiment contre vous. Quand vous mangez quelque chose de savoureux (par exemple, un paquet de chips), votre cerveau enregistre cette sensation. La prochaine fois que vous voyez cet aliment, que vous le sentez ou même que vous lisez quelque chose à son sujet, votre cerveau déclenche les souvenirs et les réponses du moment où vous en avez mangé. Ces souvenirs peuvent vraiment provoquer des réponses physiques comme la salivation et créer cette fringale vous mettant l'eau à la bouche lorsque vous pensez à vos aliments préférés. Le Huffington Post, Ce qui se passe dans notre cerveau quand on consomme de la malbouffe (et pourquoi on aime ça) | Le Huffington Post LIFE
  • «Manger devant la télé est souvent associé à une plus grande consommation de nourriture que si vous mangiez en l'absence de distraction, explique Suzanne Higgs, professeure de psychobiologie de l'appétit à l'université de Birmingham. Non seulement nous introduisons plus de nourriture dans nos bouches pendant que nous fixons l'écran qu’en temps normal, mais nous mangeons aussi en plus grande quantité.» Slate.fr, Manger en solo serait bon pour la ligne | Slate.fr
  • Psychologue de l'enfance, il s'intéresse aux questions scolaires chez les enfants et en particulier chez les jumeaux. Professeur de Psychologie de l'Enfant, il dirige jusqu'en 1980 le laboratoire de psychobiologie de l'Enfant à l'Ecole Pratique des Hautes études. Il travaille à l'hôpital sainte-Anne avec Pierre Mâle et Julian de Ajuriaguerra. Il est chef de service à l'hôpital Henri Rousselle. Doctissimo, Les grands auteurs : René Zazzo - Doctissimo
  • C'est devant un public essentiellement composé de professionnels de la santé et de l'enfance que la directrice du laboratoire de psychobiologie du développement à Paris a partagé les conclusions scientifiques de ses travaux. Avec moult exemples et graphiques à l'appui, la scientifique a tenté de convaincre son auditoire de l'importance des relations entre la mère et son fœtus, ponctuant son discours scientifique par des partages simples et un leitmotiv plus personnel : « On sait maintenant à quel point le fœtus est sensible, mais maintenant, il faut en tenir compte ! » ladepeche.fr, Castres. La relation mère-foetus selon Marie-Claire Busnel - ladepeche.fr
  • Eric Albert est fondateur de l'IFAS (Institut français d'action sur le stress). Il est psychiatre, titulaire d'un DEA de psychopathologie et psychobiologie des comportements. Editorialiste aux Echos, il est également l'auteur d'une dizaine d'ouvrages sur le stress et le management. https://www.actionco.fr/, Comment favoriser l'intelligence collective ?
  • Psychobiologiste au Centre anticancéreux MD Anderson à l'Université du Texas (Houston), ancien directeur de recherches à l'INRA, Robert Dantzer a étudié pendant de nombreuses années (avec l'aide de l'INSERM et du CNRS à Bordeaux) la psychobiologie du stress et les influences du système immunitaire sur le cerveau. Auteur de plus de 400 publications originales et de plusieurs livres (dont L'Illusion Psychosomatique chez Odile Jacob), il a été le pionnier de la recherche sur l'immuno-psychiatrie en France. Il est intervenu au premier colloque sur ce sujet organisé par la Fondation Fonda-mental à l'Institut Pasteur. Sciences et Avenir, INTERVIEW. Robert Dantzer : "Un vaccin contre la dépression serait envisageable" - Sciences et Avenir
  • Peur d’être jugé, de perdre son indépendance, de répondre de ses actes, de ses choix et de ses désirs… Le refus des responsabilités revêt différents visages, mais c’est presque toujours l’angoisse qui en est la cause, une angoisse susceptible de se transformer en authentique phobie (hypégiaphobie).

    Une origine génétique ?

    « Assumer des responsabilités professionnelles, familiales ou morales est incontestablement source de stress, souligne Régine Frankel, psychologue clinicienne. Or les avancées de la psychobiologie mettent en évidence que près de 20 % des individus présentent, à la naissance, des particularités neurochimiques les rendant hypersensibles au stress et à la nouveauté.

    Ils héritent d’une amygdale – la partie du cerveau qui commande et gère la peur – hyperréactive, s’affolant à la moindre alerte. Face aux situations qui les obligent à se remettre en question, à s’exposer au jugement d’autrui, leur anxiété se déclenche trop vite, avec trop d’intensité. D’où, naturellement, une tendance à les éviter au maximum. »

    L’incapacité à assumer des responsabilités serait donc inscrite dans les gènes ? « Comme pour tout comportement humain, elle est liée à divers facteurs, dont celui-là », indique Régine Frankel.

    De la crainte d’être pris en faute au refus de s’engager

    Jean préfère rester un exécutant plutôt que de prendre des responsabilités professionnelles ; Pierre-Yves rend sa compagne responsable de leurs problèmes de couple ; en cas de conflit, Sylviane accuse l’autre de tous les torts. Ces trois attitudes répondent à un besoin identique : dissimuler ses failles. « Un individu craignant plus que tout d’être pris en défaut se voit lui-même en fautif permanent, constate Gérard Louvain, psychanalyste. Comme s’il était hanté par une figure parentale sévère lui rappelant en permanence : “Tu es nul, méchant, tu n’arriveras à rien de bien, tu dois être puni.” La psychanalyse nomme cette voix intérieure intraitable le surmoi. »

    Cette instance psychique se constitue par l’intégration des interdits parentaux qui nous ont été assénés. Plus l’individu continue d’idéaliser un père intransigeant ou une mère perfectionniste, plus il se sent jaugé sans indulgence, condamné par avance. Surtout, il se croit indigne d’occuper une position adulte responsable – réservée inconsciemment à papa-maman. Il opte donc pour la soumission ou la fuite.

    Que faire ?

    ❏ Devenez plus indulgent avec vous-même

    Refuser les responsabilités cache souvent un fantasme inconscient de perfection. Il est urgent de réaliser que la perfection n’est pas de ce monde, et que se tromper de temps en temps est plus confortable que fuir tout le temps.

    ❏ Changez vos croyances

    Nombre de phobiques de la prise de responsabilité s’imaginent préserver leur liberté en ne répondant de rien. C’est un leurre. Si vous n’êtes pas responsable de ce qui vous arrive, ni de vos limites ni de vos blocages, si vous n’êtes pour rien dans l’amour que l’on vous porte ou qui vous manque, c’est que quelqu’un d’autre est responsable. Quelqu’un dont vous êtes… totalement dépendant.

    ❏ Affrontez votre peur

    Devenir responsable, c’est oser s’affirmer et accepter les conséquences de ses actes. Tant que nous percevons un problème dans sa globalité, il nous obsède et nous bloque. Au lieu de vous en tenir à : « Je ne peux pas assumer de responsabilités », demandez-vous : « De quoi ai-je peur ? »

    Conseils à l’entourage

    Il ne tient pas ses engagements ? Elle change d’idée comme de chemise, tout en le niant ? En l’agressant, en pointant son inconstance ou sa mauvaise foi, vous ne ferez que jouer le rôle de son surmoi trop sévère auquel il ou elle tente désespérément d’échapper. Placez calmement votre interlocuteur face à ses contradictions, en l’amenant à se responsabiliser face à sa parole. Il a surtout besoin de valorisation de soi et de réassurance.

    Psychologies Magazine

    , Conseils de psychologue | Je fuis les responsabilités
  • Mais pas seulement. Ce passage de la colère au désir s'explique aussi par "un mécanisme inhérent à la psychobiologie de nos émotions, précise Philippe Kempeneers, professeur de sexologie à l'université de Liège, en Belgique. Que l'on soit enthousiaste ou que l'on ait peur, pour le corps, c'est du pareil au même, explique-t-il. Les réactions émotionnelles primaires sont indifférenciées. C'est seulement dans un second temps que les connexions corticales s'établissent et que les émotions se distinguent."  LExpress.fr, La réconciliation sur l'oreiller: mythe ou réalité? - L'Express Styles
  • – Oui. Il n’y a pas encore de recherches là-dessus, mais c’est un de nos arguments. Chez les hommes par exemple, le niveau de testostérone baisse avec l’arrivée d’un enfant, ce qui le rend naturellement plus monogame. Or, cet effet s’atténue avec le temps. La monogamie étant valorisée dans de nombreuses cultures, certains peuvent ne plus arriver à accorder leur psychobiologie sur cette valeur qu’ils ont fait leur. Mais s’ils veulent ne pas se compliquer la vie, rester en famille sans être attiré ailleurs, peut-être que ces nouvelles technologies médicamenteuses pourraient les aider. Le Temps, Des remèdes médicamenteux pour les cœurs brisés - Le Temps
  • Jurer pour améliorer les performances physiques et l'endurance. Selon l'étude présentée jeudi par l'équipe du docteur Richard Stephens, spécialiste britannique en psychobiologie, une expérience menée sur 81 individus âgés de 19 à 21 ans montre que des personnes ayant répété des insultes durant l'épreuve d'effort ont fait preuve d'une force supérieure à celles qui avaient répété des mots "neutres. Pour l'équipe de chercheurs, l'enjeu est désormais de comprendre comment une telle relation de cause à effet est possible. Europe 1, Physiques ou psychiques, les bienfaits étonnants du juron
  • Proposition 8 : Les Mutants valorisent la pluralité des valeurs, des fins et des biens comme émanation spontanée de la diversité humaine. Les hommes déduisent de leur existence des conceptions différentes de la vie bonne : tant qu’une conception est compatible avec l’existence d’une autre, il n’existe aucune raison de la nier. Ces conceptions de la vie bonne entrent en compétition dans un mouvement sélectif d’attraction et de répulsion. Chaque individu est attiré par le mode d’existence le plus conforme à sa psychobiologie. Transhumanisme et Intelligence Artificielle, Être Mutant
  • S'il vous plait, est ce qu'on peut en finir une fois pour toutes avec les contes et légendes de ce grand charlatan du 20ème siècle ??? Les sciences neurologiques, la psychobiologie et la génétique, les études comportementales animales (et leurs analogies avec les primates que nous sommes) sont passées par là, il n'y a plus qu'en France qu'on enseigne Freud et Lacan en UV majeure de la 1ère année de psycho ! Pourquoi ne pas enseigner que le soleil tourne autour de la terre pendant qu'on y est........ Bibliobs, "La vie charnelle de Sigmund Freud aura donc duré neuf ans"
  • En effet, impliquant le gel de plusieurs millions € de crédits publics affectés annuellement aux recherches et développements de couple (rue ;web) d’OS web 4.0 civils et propriétaires – cet arrêt pourrait créer une situation pire que celle qui prévalait sous le règne du roi louis XVI durant les années 1780. « Cette décision risquerait d’affecter gravement l’un des champs les plus prometteurs de la recherche biomédicale – et ceci au moment où celle-ci commençait vraiment à décoller » a déclaré Charles Trojani, Docteur en psychobiologie et président de l’association loi 1901 kernel à Marseille. InternetActu.net, Quelques conseils pour se lancer dans la biotechnologie de garage | InternetActu.net
  • Selon l’étude présentée par le Dr Richard Stephens, spécialiste britannique en psychobiologie, des personnes ayant proféré des jurons lors d’un exercice physique ont démontré plus de forceet d’endurance que celles qui ont répété des mots neutres. Mali Actu, La science a confirmé que les gens qui utilisent des gros mots sont plus honnêtes

Traductions du mot « psychobiologie »

Langue Traduction
Anglais psychobiology
Espagnol psicobiologia
Italien psicobiologia
Allemand psychobiologie
Chinois 心理生物学
Arabe علم النفس
Portugais psicobiologia
Russe психобиология
Japonais 心理生物学
Basque psikobiologia
Corse psicobiologia
Source : Google Translate API

Synonymes de « psychobiologie »

Source : synonymes de psychobiologie sur lebonsynonyme.fr

Psychobiologie

Retour au sommaire ➦

Partager