La langue française

Psy

Sommaire

  • Définitions du mot psy
  • Étymologie de « psy »
  • Phonétique de « psy »
  • Citations contenant le mot « psy »
  • Images d'illustration du mot « psy »
  • Traductions du mot « psy »
  • Synonymes de « psy »

Définitions du mot « psy »

Trésor de la Langue Française informatisé

PSY, subst. et adj.

Fam., souvent iron. ou péj.
I.− Subst. Spécialiste de psychologie (v. ce mot A); en partic., spécialiste de psychothérapie, de psychiatrie. La « crise » frapperait-elle aussi une corporation qu'on croyait à l'abri du besoin tant paraît grande la vogue de la psychanalyse dans l'intelligentsia parisienne et profitables pour les « psy » les effets d'un « stress » urbain qui ne désarme pas? (Le Point,3 mai 1981, p. IV, col. 1).Tous les mômes ne tiennent pas le choc; certains craquent, ils « somatisent », comme disent nos modernes psy : dépressions, ulcères, pelades (Le Monde,21 août 1984, p. 22).
II.− Adj. Qui relève du psychisme, de ses thérapeutiques, des sciences qui l'étudient. Équilibre psy. Toutes les variantes « psy » des thérapies de groupe (Le Point,12 avr. 1981, p. I, col. 5).J'(...)ai vécu (...) en quinze ans : le progrès gaulliste, la révolte gauchiste, l'écologie, les grandes interrogations personnelles et psy (Actuel, juill. -août 1981, p. 152).
Rem. Le mot est le plus souvent inv. au plur.
REM.
Anti-psy, adj.Qui relève de l'antipsychiatrie. Ronald Laing sera à Paris le 18 janvier pour une conférence avec son ancien compère de l'anti-psychiatrie, David Cooper, et avec le sociologue Robert Castel, spécialiste des « expériences anti-psy » françaises et italiennes (Actuel, juill. -août 1981janv. 1985, p. 18, col. 3).
Prononc. : [psi]. Étymol. et Hist. 1972, 4 févr. subst. (La Croix ds Gilb. 1980 : Je ne suis pas de ceux qui prennent pour charlatans les « psy » : psychiatres, psychosomaticiens, psychologues et psychothérapeutes); 1973 empl. adj. gens-psy, interprétation psy, savoir psy (S. Baruk, Échec et maths, p. 37, p. 61, p. 85 ds Quem. DDL t. 24). Abrév. fam. de mots tels que psychiatre, psychanalyste, psychologue, psychologique, etc. Bbg. Quem. DDL t. 23, 24.

Wiktionnaire

Nom commun

psy \psi\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Psychologue, psychiatre, psychothérapeute ou psychanalyste (la plupart du temps sans que soit faite la distinction entre les uns et les autres).
    • Il faut entendre les gorges chaudes que les amis psys de maman font à propos du moindre jeu de mots et il faut entendre aussi les idioties que maman rapporte, parce qu’elle raconte à tout le monde ses séances avec son psy, comme si elle était allée à Disneyland. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 101)
    • Sauf que ce qu'elle omet, c'est que ce n'est pas auprès d'elle que je vais devoir faire mes preuves, mais auprès d'une psy attachiante, aux yeux brumeux, orageux et sauvages […]. — (Ange Edmon, Trahison & Révélations, tome 2 : Le silence des mots, Aytré : Black Ink Éditions, 2018, chap. 14)
  2. (Au féminin) (Au singulier) (Musique) Forme courte de psytrance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « psy »

Abréviation du préfixe psycho-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « psy »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psy psi

Citations contenant le mot « psy »

  • Je ne vais pas chez le psy, je fais des interviews. C'est gratuit et il y a de jolie photos qui vont avec. De Sophie Marceau / Elle 29 novembre 1999
  • J’ai dit à mon psy que tout le monde me détestait. Il m’a répondu que j’étais ridicule - que tout le monde ne me connaissait pas encore. De Rodney Dangerfield
  • Aller voir un voyant n'est pas plus néfaste que d'aller à la messe, à la mosquée ou même dans le cabinet d'un psy… c'est exactement la même chose. De Dieudonné / Ciné Live - Avril 2001
  • Freud est le père de la psychanalyse. Elle n'a pas de mère. De Germaine Greer
  • La psychanalyse : dites moi vos phobies et je vous dirai ce qui vous fait peur. De Robert Benchley
  • La psychanalyse est cette maladie mentale qui se prend pour sa propre thérapie. De Karl Kraus / Dits et contredits
  • Le psychologue : une crème de menthe qui voudrait passer pour une absinthe. De Léon-Paul Fargue / Sous la lampe
  • Quand il appelait son psy, deux fois par semaine, aux horaires de ses séances habituelles, Thomas, 37 ans, s'allongeait sur la petite méridienne de son salon, fermait les fenêtres et empoignait son téléphone. Une mise en condition pour faire comme si. Comme s'il était bien installé, allongé sur le divan de son psychanalyste qu'il fréquente depuis un peu plus de huit ans. « C'est peut-être parce que je le vois depuis un moment que je me suis facilement adapté à ce dispositif, raconte ce prof, frappé par le Covid-19 dans les premiers jours du confinement. Pour moi, la visioconférence était inenvisageable, je n'avais pas envie d'avoir le visage du psy en gros plan devant moi, d'apercevoir le cadre qui se dessine derrière, de rentrer dans une forme d'intimité avec lui. Je sais que beaucoup de gens sont en recherche de cette familiarité, de cette proximité avec leur psy, mais moi, pas du tout. De fait, le téléphone m'allait très bien. » , Enquête : ils ont testé le psy en ligne - Elle
  • Elle est la psychologue française derrière le succès de Fortnite, celle qui s'est glissée « Dans le cerveau du gamer » - le titre de son livre, qui vient de paraître chez Dunod - pour peaufiner pendant quatre ans, chez Epic Games, le jeu vidéo le plus populaire du monde. Un phénomène de société, avec aujourd'hui, trois ans après sa sortie, plus de 350 millions d'utilisateurs. Célia Hodent, 42 ans, détonne un peu dans l'univers très masculin des gamers (« joueurs »). leparisien.fr, Jeux vidéo : la psy qui se cache derrière le succès de Fortnite - Le Parisien
  • Il a pourtant suffi d'une main tendue en pleine traversée du désert pour lui redonner envie de se battre et d'avancer. « Lors d'une audience au Tribunal de commerce de Saintes (Charente-Maritime), on m'a parlé du dispositif Apesa - Aide psychologique pour les entrepreneurs en souffrance aiguë -, qui me permettait de bénéficier de cinq séances gratuites avec une psychologue. Grâce à cette prise en charge que j'ai prolongée pendant un an, j'ai réussi peu à peu à accepter la situation, me reconstruire et me rendre compte que cette liquidation avait en fait été un mal pour un bien. J'avais ainsi l'occasion de repartir sur de nouvelles bases, plus solides. » leparisien.fr, Aide psychologique pour les entrepreneurs : « Cinq séances gratuites avec un psy ». - Le Parisien
  • L'hypothèse d'une composante biologique expliquant le comportement criminel n'est pas neuf. C'est une hypothèse ancienne chez les psychiatres américains, hypothèse qui les a amenés à forger cette idée des "natural born killers", des tueurs nés. Oliver Stone en fit le titre d'un de ses films où un couple passionnel de tueurs traverse les Etats-Unis en laissant un sillage sanglant sur leur passage. Les travaux de recherche chez nos amis anglo-saxons ont ainsi suivi l'évolution des progrès scientifiques. A l'époque de la cartographie du génome humain des fonds ont été investis pour trouver le gène criminel. A l'époque de l'imagerie cérébrale et de l'avènement des neurosciences, des recherches ont été promus pour rechercher les zones cérébrales responsables des comportements pathologiques, dont les conduites criminelles.  , Sous la loupe du psy : Harleen | COMICSBLOG.fr
  • «C'est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes. Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected] Slate.fr, «Je ressens un peu de honte même si je l'aime très fort» | Slate.fr

Images d'illustration du mot « psy »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « psy »

Langue Traduction
Anglais shrink
Espagnol encogimiento
Italien contrarsi
Allemand schrumpfen
Chinois 收缩
Arabe إنكمش
Portugais encolher
Russe сокращаться
Japonais シュリンク
Basque txikitu
Corse riduci
Source : Google Translate API

Synonymes de « psy »

Source : synonymes de psy sur lebonsynonyme.fr
Partager