La langue française

Prostitutionnel

Sommaire

  • Définitions du mot prostitutionnel
  • Étymologie de « prostitutionnel »
  • Phonétique de « prostitutionnel »
  • Citations contenant le mot « prostitutionnel »
  • Images d'illustration du mot « prostitutionnel »
  • Traductions du mot « prostitutionnel »
  • Synonymes de « prostitutionnel »

Définitions du mot « prostitutionnel »

Trésor de la Langue Française informatisé

Prostitutionnel, -elle, adj.Relatif ou propre à la prostitution (supra A 2). On a chiffré au double de professionnelles le nombre des « occasionnelles ». Encore ne s'agit-il que d'une statistique assez vague, appuyée sur des estimations, peut-être au-dessous de la réalité. Du reste, où commence le fait prostitutionnel? (Le Monde,16 mars 1973, p. 10, col. 5).Le périmètre prostitutionnel qui est visé par le maire est celui du bas de la rue Saint-Denis, près du forum des Halles où la valeur immobilière des appartements a décuplé en quelques années (Libération,27 mars 1985, p. 19, col. 4).

Wiktionnaire

Adjectif

prostitutionnel \pʁɔs.ti.ty.sjɔ.nɛl\

  1. Relatif à la prostitution.
    • Il s'entretient ainsi avec Howard Vincent, le directeur du département criminel de Scotland Yard, qu'il interroge sur le fonctionnement du trafic prostitutionnel, mais qu'il informe également de son enquête dans les bas-fonds de Londres. — (William Thomas Stead, Pucelles à vendre, Londres 1885, Paris : Edouard Dentu, 1885 & Paris : Alma, 2013)
    • En application de ces principes, s’est échafaudé un système carcéral, au sein duquel la fille évolue durant toute sa carrière prostitutionnelle. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
    • L'étude de Farley, menée auprès de 854 femmes prostituées dans neuf pays, dont le Canada, confirme que la prostitution cause des traumatismes multiples : 71 % des répondantes avaient subi des agressions physiques au cours de leurs activités prostitutionnelles ; 63 % avaient été violées ; 68 % souffraient de symptômes du stress post-traumatique (SSPT) (Farley et al., 2003, p. 34). — (Catherine Morency & Julie Miville-Dechêne, La violence faite aux femmes dans la prostitution au Canada : enjeux et démystification d'un phénomène controversé, chapitre 12 de Responsabilités et violences envers les femmes, sous la direction de Katja Smedslund & ‎David Risse, Québec : Presses de l'Université du Québec, 2014, §. 3.3 du chap. 12)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « prostitutionnel »

 Dérivé de prostitution avec le suffixe -el.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prostitutionnel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prostitutionnel prɔstitytjɔnœl

Citations contenant le mot « prostitutionnel »

  • La crise engendrée par le Covid-19 a mis en lumière les failles de notre système de protection sociale et les personnes qui tombent entre les mailles de son filet. Les personnes qui exercent une activité prostitutionnelle en font partie, pour des raisons qui tiennent au vide juridique qui entoure cette activité économique et aux manquements d’un Etat dans sa lutte contre la pauvreté. LaLibre.be, Reconnaître officiellement la prostitution pour mieux protéger celles et ceux qui l'exercent - La Libre
  • Discrètement, le 22 juin 2020, est apparue sur le site des ministères de l’Intérieur et de la Justice une première évaluation de la loi « de lutte contre le système prostitutionnel », promulguée… il y a quatre ans, le 13 avril 2016, sous le gouvernement Hollande. Daté de décembre 2019, ce document sera donc resté dans les tiroirs pendant six mois. La position critique des inspections générales des ministères de l’Intérieur, de la Justice et de la Santé n’aura sans doute pas beaucoup incité le gouvernement à communiquer sur le sujet. De fait, après avoir rencontré près de 300 acteurs (associations, préfets, magistrats…), les rapporteurs ont pointé sévèrement « l’absence de portage politique et d’engagement volontariste des pouvoirs publics » sur ce dossier, un défaut de moyens et le « manque de pilotage national » entraînant une hétérogénéité des pratiques dans les territoires. Ainsi, un quart des départements n’étaient toujours pas pourvus de commissions dédiées, fin 2019. Et, au final, les résultats sont maigres : « Les parcours de sortie de la prostitution ne concernent encore qu’un nombre limité de personnes au regard du public potentiel : environ 230 personnes en bénéficiaient fin juin 2019 », relève le rapport, quand on évalue à 40 000 le nombre de personnes prostituées en France. L'Humanité, Prostitution. Un manque de volonté politique | L'Humanité
  • « Ce protocole signé par nos institutions et l'Amicale du nid, engagée depuis plus de 70 ans dans l'accueil et l'accompagnement social des personnes victimes de prostitution, inaugure un travail concret de prévention et d'accompagnement des jeunes qui se font happer par le système prostitutionnel. Avec les actrices et acteurs de terrain en lien avec ces jeunes, il faut lever le silence sur cette non-sexualité et ces nouvelles formes de violences sexuelles customisées, "glamourisées" et banalisées sur les réseaux sociaux et dans leur environnement, au profit pervers de proxénètes et acheteurs qui utilisent cette jeunesse », a réagi Patricia Léger, directrice territoriale de l'association. Affiches Parisiennes, Différents acteurs s'unissent en Seine – Saint Denis pour protéger les mineures de la prostitution
  • Quatre ans après le vote de la loi du 13 avril 2016 visant à lutter contre le système prostitutionnel, un bilan fait par les inspections a discrètement été mis en ligne lundi soir. Un rapport sévère sur l’action du gouvernement depuis quatre ans. Parmi les failles, les résultats mitigés de la pénalisation du client, le soutien aléatoire aux personnes prostituées et la progression préoccupante de la prostitution des mineurs dans l’indifférence gouvernementale. , Prostitution : un rapport de l’inspection éreinte l’action du gouvernement - Administratif | Dalloz Actualité
  • Entretien | La mise en oeuvre de la dernière loi prostitution est en "accélération" mais reste "diversement appliquée" en France et "ses effets concrets sur le phénomène prostitutionnel" n'ont pas encore été constatés. Enseignements d'un rapport de la fondation Scelles co-rédigé par la sociologue Hélène Pohu. France Culture, Loi de 2016 relative à la prostitution : des situations locales très disparates
  • Déplaçons par exemple le point de vue, et intéressons-nous au cas de ces nombreux responsables et élu·e·s EELV qui pensent que la prostitution est le plus beau métier du monde et n’ont de cesse de torpiller la loi du 13 avril 2016 qui pénalise le « client » et offre des parcours de sortie aux personnes prostituées. Ces sémillant·e·s progressistes qui militent pour que les proxénètes soient considérés comme d’honorables chefs de PME ont-ils leur place dans une majorité municipale qui a mis la lutte contre le système prostitutionnel et contre les violences faites aux femmes au cœur de sa politique ? On rétorquera que ça n’a rien à voir avec le cas de Christophe Girard. C’est vrai. Là, on ne parle ni de morale ni d’éthique, mais d’élémentaire respect de la loi. Charlie Hebdo, Paris outragé, mais Paris purifié - Charlie Hebdo
  • Vers un parcours de sortie du système prostitutionnel. Le mercredi 4 décembre dernier, le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Chopin, a installé la commission départementale de lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle, placée sous son autorité. lindependant.fr, P.-O. : la lutte contre la prostitution dans le viseur de la préfecture - lindependant.fr
  • La crainte ? Si des aides ne sont pas apportées au milieu prostitutionnel, le risque est grand de pousser les prostitués (es) à reprendre leur activité et devenir un possible vecteur de contamination. Patricia, une jeune femme native du Brésil tente de régulariser sa situation tant sur le plan administratif que financier. midilibre.fr, Coronavirus : les travailleuses du sexe confinées et privées de revenus - midilibre.fr
  • Mais Sophie Cluzel affirme  que l’époque a changé et que la « société a mûri. » … Mûri, mais pas forcément dans le sens dans lequel elle veut aller. La France a, depuis, réaffirmé sa position abolitionniste en adoptant en 2016 une loi de lutte contre le système prostitutionnel. , Services sexuels aux personnes handicapées, le retour – Les Nouvelles NEWS
  • Deux signatures, deux acteurs : Frédérique Thomas, présidente d'ARAP Rubis, association d'aide en milieu prostitutionnel, et Philippe Blachère, directeur territorial de Pôle emploi Gard, ont concrétisé leur collaboration pour le retour à l'emploi des personnes sorties de la prostitution.  midilibre.fr, Gard : Pôle emploi s'engage pour la réinsertion des prostituées - midilibre.fr
  • Entre-temps, est venue s’ajouter la loi du 13 avril 2016 « visant à lutter contre le système prostitutionnel ». La logique change. Les personnes en situation de prostitution sont désormais considérées comme des victimes. Le racolage n’est plus un délit. Les clients risquent en revanche d’être verbalisés. Mediacités, Le bilan en demi-teinte de la lutte contre la prostitution à Toulouse | Mediacités
  • OPINION - Les 62 associations du collectif "Abolition 2012" souhaitent que le grand mouvement lancé sur les réseaux sociaux contre le sexisme puisse permettre de faire appliquer pleinement la loi d'avril 2016 de lutte contre le système prostitutionnel. lejdd.fr, "Appliquer la loi sur la prostitution, c'est lutter contre le harcèlement sexuel"
  • « En ce qui concerne les clients prostitueurs, ils viennent de partout, recrutés en ligne. Et ce ne sont pas forcément des jeunes des cités. Ils sont de tous âges et de tous milieux ainsi que nous le voyons dans les stages prévus pour les clients» assure Sandrine Goldschmidt. [La loi du 13 avril 2016 de lutte contre le système prostitutionnel prévoit en effet, pour les clients, des stages de sensibilisation à la lutte contre les achats d’actes sexuels. Ndlr] , 200 passes, 200 viols ? La prostitution de mineur.e.s sort de l’ombre – Les Nouvelles NEWS
  • Le 13 avril 2016, la loi de lutte contre le système prostitutionnel et d’accompagnement des personnes prostituées était votée. Cette loi prévoyait de « renforcer les moyens d’enquête et de poursuite contre la traite des êtres humains et le proxénétisme, améliorer la prise en charge globale des prostituées » ainsi qu’une « responsabilisation des clients »… qui se traduit par la mise en place d’une infraction interdisant celui-ci d’avoir recours à l’achat d’un acte sexuel. Respect mag, Prostitution : la loi du 13 avril 2016 comporte de nombreuses failles - Respect mag
  • La loi du 13 avril 2016 vise à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées pour qu'elles puissent en sortir. La France s'est enfin dotée d'une législation ambitieuse, à la hauteur de la situation catastrophique vécue par les personnes prostituées. En imputant à la loi la responsabilité des violences qu'elles subissent, des associations se revendiquant de défense des droits humains assument vouloir supprimer les premières dispositions concrètes jamais prises en soutien aux personnes prostituées. Nous affirmons que lutter contre cette loi c'est lutter contre la sécurité des femmes. Le Huffington Post, Arrêtons la désinformation, la loi prostitution ne met pas les personnes prostituées en danger de mort | Le Huffington Post LIFE
  • Plus qu’un simple outil de collecte de données, le questionnaire et les entretiens ont également été conçus afin de sensibiliser au sujet. Sans avoir la prétention d’être exhaustif et dans l’impossibilité de représenter l’intégralité de la réalité du phénomène dans les quatre départements, ce diagnostic pose pour la première fois en Bretagne les premières bases du dispositif prostitutionnel régional. Unidivers.fr, PROSTITUTION EN BRETAGNE. UN DIAGNOSTIC DESOLANT
  • Ce livre est dédié aux personnes en situation de prostitution et aux personnes qui en sont sorties. Il est né de la parole d’un grand nombre d’entre elles, parole le plus souvent formulée pendant le processus de sortie ou après, quelques années après, lorsque le trauma s’estompe et la reconstruction se fait, parole pour l’avènement de soi, parole comme témoignage, parole pour aider les autres, parole pour dire la souffrance des victimes de la prostitution, parole pour nous amener à l’analyse de la prostitution et combattre les représentations lénifiantes, parole qui fait lien d’humanité et qui nourrit la lutte contre le système prostitutionnel. , Sisyphe - Non au système prostitutionnel ! Une analyse féministe et abolitionniste du système prostitutionnel
  • La très célèbre écrivaine de romance érotique E.L. James, connue pour "Cinquante nuances de Grey" s'est attirée les foudres des critiques du "Masque & la Plume" qui sont très loin d'avoir été séduits par son dernier roman qu'ils jugent "prostitutionnel", "porno", "répugnant", "con"... France Inter, Critique - "Monsieur" de E.L. James : "le livre le plus con de l'histoire du 'Masque & la Plume'" ?
  • Fondée en 1946 l'Amicale du Nid, vient à leur aide tout en luttant contre le système prostitutionnel. Elle défend aussi les droits des femmes et s'inscrit dans le refus de toute forme de discrimination(s). lindependant.fr, Ce jeudi à Perpignan, grande conférence sur la prostitution chez les mineurs(e)s - lindependant.fr
  • D'abord, les féministes abolitionnistes belges ont bien conscience qu'il est impossible d'abolir la prostitution d'un point de vue juridique : l'État, et plus précisément le pouvoir législatif, ne peut abolir qu'une institution qui est instaurée par la loi. Or, la prostitution n'est pas institutionnalisée en Belgique et ne peut donc être abolie. Par contre, si les féministes parlent d'abolition, c'est parce qu'elles souhaitent la mise en place de lois (notamment la pénalisation des clients) tendant à un changement de mentalité profond dans la société qui amènerait à abolir le système prostitutionnel. Site-LeVif-FR, Prostitution belge : et si on parlait abolition ? - Belgique - LeVif
  • Après deux ans de débats virulents, l’Assemblée s’apprête à voter définitivement une loi d’« abolition » du système prostitutionnel, mercredi 6 avril. La Croix, Prostitution, ce que va changer la nouvelle loi
  • Il y a un an, le texte de lutte contre le système prostitutionnel était adopté. La pénalisation des clients est entrée en vigueur, sans éteindre les critiques de certaines associations. L'Humanité, Violence. Prostitution : un an après, la loi fait son effet | L'Humanité
  • Créée le 17 mai, cette commission répond aux obligations de la loi du 13 avril 2016 qui renforce la lutte contre le système prostitutionnelFrance 3 Centre-Val de Loire, Loiret : une commission pour lutter contre la prostitution et l'exploitation sexuelle - France 3 Centre-Val de Loire
  • AI distinguait aussi prostitution et pornographie, considérant que cette dernière relève de la « liberté d’expression », bien que la pornographie fasse partie intégrante du système prostitutionnel et lui apporte un puissant soutien. La pornographie met en scène des femmes qui souffrent, sont dégradées, exploitées, victimes d’abus et violées à répétition. Les films produits sur ces souffrances et ces violences sont diffusés comme divertissement pour les masses, en majorité masculines. Malgré cette évidence, AI a préféré considérer que cette industrie ne relevait pas de sa mission de défendre les droits humains. , Sisyphe - Amnesty International et la défense soutenue du système prostitutionnel
  • Une telle réalité n'est sans doute pas plaisante à voir pour ceux qui, comme moi et comme j'imagine la plupart des lecteurs, restent éloignés de l'univers prostitutionnel. Raison de plus pour l'exposer crûment. Les centaines de prostitué·e·s interrogées pour ce rapport témoignent des difficultés rencontrées depuis la loi. Ecoutons-les. Yacine, travesti algérien : « La loi m'a rabaissé complètement, parce que je cours derrière le client pour qu'il accepte. » Magali, femme française : « La vérité c'est qu'on n'aurait pas besoin de dénoncer des clients si on nous laissait avoir les clients qu'on veut. » Grace, femme nigériane : « Ils prennent des risques en venant me voir, donc ils veulent que je baisse le prix. ». Amel, femme trans française : « On est face à des clients qui viennent nous dire : Moi je prends un risque de 1 500€ d'amende et d'être pénalisé, qu'est ce que tu fais pour moi ? » Aurora, femme trans argentine : « Je suis foutue depuis qu'ils ont approuvé cette satanée loi. » Etc. Des centaines de citations accablantes, qui contrastent avec les propos du Premier ministre Manuel Valls lors de l'adoption de la loi : « une avancée majeure pour le respect de la personne humaine ».  Les Echos, Prostitution: les tragiques ratés d'une loi. | Les Echos
  • On assiste aujourd’hui, à l’occasion de la position récente adoptée par le Conseil général de la Fédération des femmes du Québec incluant la reconnaissance du travail du sexe dans une de ses résolutions, à la résurgence d’un débat au moins centenaire et dont l’impact se fait encore sentir maintenant. En effet, une des premières grandes batailles qui ont mobilisé les féministes de toutes tendances dans la plupart des pays occidentaux au tournant du XXe siècle concernait le système prostitutionnel. De fait, la prostitution apparaît, en même temps que la revendication du droit de suffrage des femmes, comme la question sociale dont les groupes de femmes s’emparent pour en faire la cause féministe majeure qu’ils vont défendre sur la place publique. Le Devoir, Prostitution: petite histoire d’un grand débat | Le Devoir
  • Le 12 novembre dernier, le Conseil d'Etat a transmis au Conseil Constitutionnel la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée par plusieurs associations qui militent pour la reconnaissance du "travail du sexe". L'objectif de ces lobbyistes est clair: faire censurer le volet répressif de la loi du 13 avril 2016 "visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées", qu'ils avaient déjà combattue avec virulence avant son adoption. Le Huffington Post, Parce qu'il n'y a pas de prostitution heureuse, la loi doit continuer de la combattre | Le Huffington Post LIFE
  • L’Assemblée nationale a adopté mercredi 3 février la version quasi définitive de la proposition de loi de lutte contre « le système prostitutionnel » qui sanctionne le client. D’ici à quelques semaines, la France, ainsi engagée dans une refonte complète de son dispositif, rejoindra les pays déterminés à « abolir » la prostitution. La Croix, Prostitution, la France rejoint le camp abolitionniste
  • Tribune. La France est à l’honneur, depuis trois ans que la loi contre le système prostitutionnel a été votée, soit dix-neuf ans après la loi suédoise. A l’étranger, on admire le «modèle franco-suédois» qui inverse la culpabilité : aujourd’hui, celui qui encourt une sanction, c’est l’homme qui paie un acte de prostitution, le prostitueur. Autrefois, on l’appelait «client», quand on voyait cet acte comme une transaction commerciale entre un acheteur et une vendeuse (ou un vendeur, mais c’est plus rare). Libération.fr, Mieux faire respecter la loi contre le système prostituteur - Libération
  • À chaque grosse opération de police pour racolage, et encore plus depuis que l’on parle de cette proposition de loi "contre le système prostitutionnel", les prostituées enregistrent une baisse de leur clientèle et se préparent au pire. Elles sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers internet pour travailler. Terrain où elles prennent plus de risques et sont plus vulnérables. leplus.nouvelobs.com, Pénalisation des clients : je travaille auprès de prostituées. Cette loi les met en danger - le Plus
  • Le Sénat examine actuellement la loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. Madame Figaro, Prostitution : la France doit-elle suivre l’exemple suédois ? - Madame Figaro
  • Une campagne choc contre la prostitution sort vendredi, au lendemain de la promulgation de la loi sur la «lutte contre le système prostitutionnel». Lancée par le Mouvement du Nid, association abolitionniste, cette initiative s'inscrit dans la droite ligne du texte qui a révolutionné la législation française en pénalisant le client avec la création d'une amende de 1500 euros pour l'achat d'actes sexuels et en abrogeant le délit de racolage. Le Figaro.fr, Après la loi, une campagne choc pour dénoncer la violence de la prostitution
  • Droits humains. En avril 2016, le Parlement adoptait la loi de « lutte contre le système prostitutionnel ». Un an et demi plus tard, alors que ses dispositifs peinent à convaincre, une nouvelle baisse de crédits a été votée pour 2018. Sur le terrain, l’inquiétude grandit. L'Humanité, Contre la prostitution, une loi trop faible et des associations divisées | L'Humanité
  • La mort samedi dans une prison de New York du financier Jeffrey Epstein ne met pas pour autant un terme à l'enquête sur le trafic prostitutionnel qu'il avait mis en place avec de jeunes filles mineures pendant plusieurs années. Les enquêteurs passent au peigne fin les relations du millionnaire notamment celles figurant sur son petit carnet noir. Parmi elles figure un Français Jean-Luc Brunel, patron de l'agence de mannequins MC2. ladepeche.fr, Un Français accusé d'avoir fourni des mineures à Epstein - ladepeche.fr
  • Il s’attaquait à la fois à la prévention et à la réinsertion. six mois post le vote définitif de la loi contre ledit système prostitutionnel  en avril 2016, la circonstance est pire que celle pensée... leplus.nouvelobs.com, Loi anti-prostitution, 6 mois après : un premier bilan catastrophique - le Plus
  • L’administration vient également d’intégrer à sa documentation (BOFiP), les mesures fiscales prévues à l’article 5 de la loi n°2016-444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées. LégiFiscal, Règlement gracieux et prostitution LégiFiscal
  • Le Mouvement du Nid est une association nationale qui agit sur les causes et les conse?quences de la prostitution en vue de sa disparition. Ce mouvement compte une trentaine de de?le?gations dans toute la France dont celle de Besanc?on qui existe depuis 1988. Ce mouvement souhaite l'abolition du système prostitutionnel depuis plus de 70 ans est aux co?te?s des personnes prostitue?es. A Besançon, on compte entre 30 et 40 personnes prostituées dans la rue... macommune.info, 40 personnes prostituées de rue à Besançon • macommune.info
  • Si le phénomène prostitutionnel est peu visible sur l’ensemble du département, il l’est particulièrement à Nantes. , Lutte contre la prostitution en Loire-Atlantique Nantes Saint-Nazaire
  • La loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et l’accompagnement des personnes prostituées instaure « un parcours de sortie de la prostitution et d’insertion sociale et professionnelle. » Toute personne victime de prostitution, de proxénétisme et d’exploitation sexuelle peut ainsi bénéficier d’un accompagnement et d’une prise en charge globale ayant pour finalité l’accès à des alternatives à la prostitution. Un décret du 28 octobre (JO du 30-10-16) dessine ce parcours. Actualité fonction publique territoriale, Favoriser l’insertion sociale des anciennes prostituées - Actualité fonction publique territoriale
  • La France est-elle prête à abolir le système prostitutionnel ? Si l’on en croit le sondage réalisé par le CSA pour BFMTV, ce n’est pas le cas. En effet, 68% des personnes interrogées se sont déclarées contre la pénalisation des clients des prostituées. Le sondage a également révélé des disparités en fonction de l’âge, du clivage politique mais aussi de la catégorie socio-professionnelle. Marie Claire, Pénalisation des clients des prostituées : 68% des Français sont contre - Marie Claire
  • Partenaire des grands organismes de lutte contre la traite humaine, la Fondation française Scelles, résolument abolitionniste, s’attache tous les deux ans à radiographier tous les « systèmes prostitutionnels ». Son rapport 2019 fait l’effort d’un décryptage pointu de la bataille idéologique et de communication qui continue de diviser jusqu’aux féministes. Son président Yves Charpenel, ancien magistrat et membre du Comité consultatif national d’éthique, est aussi un fin connaisseur du continent africain. Il a répondu aux questions du Monde Afrique avant de s’envoler pour le Bénin. Le Monde.fr, Cyberprostitution : « Enfants et jeunes majeurs sont désormais les premières victimes »
  • Mais, avec la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel, les personnes en situation de handicap souhaitant bénéficier d'un accompagnement sexuel pourront désormais être pénalisées, au même titre que des clients de prostitué(e)s. En effet, bien que le Sénat ait rejeté cet amendement le 10 mars dernier, il ne fait quasiment aucun doute qu'il sera voté par les députés qui auront le dernier mot. Le Huffington Post, L'accompagnement sexuel des personnes handicapées n'est pas un acte de prostitution, c'est un acte humaniste | Le Huffington Post LIFE
  • L’association Innocence en danger réclame que la justice française se saisisse du dossier, soulignant que « la France est concernée par ce dossier puisque des investigations menées par le FBI font apparaître plusieurs personnes de nationalité française ». Elle cite notamment une « source fiable » indiquant que « plusieurs victimes du réseau prostitutionnel créé par Jeffrey Epstein et ses complices sont également de nationalité française ». L’association s’appuie « sur les informations publiques, des documents déclassifiés aux Etats-Unis depuis vendredi où apparaissent des noms français, mexicains, saoudiens, etc », a expliqué Homayra Sellier, sa présidente. , Affaire Epstein: Pourquoi l'ouverture d'une enquête en France est-elle réclamée?
  • Malgré leur opposition à la pénalisation des clients, les associations de défense des prostituées avaient salué de nombreuses avancées dans la loi du 6 avril "contre le système prostitutionnel", comme la fin de la condamnation du racolage. Loin d’être satisfait, le Syndicat du Travail Sexuel (Strass) a milité depuis plus d’un an pour arracher une couverture sociale aux travailleurs et aux travailleuses du sexe. Les prostituées pourront désormais souscrit à une complémentaire de santé auprès de la Mutuelle prévoyance interprofessionnelle (MPI). RTL.fr, Prostitution : les travailleurs du sexe peuvent désormais avoir une mutuelle
  • Sociologue, Lilian Mathieu a multiplié les angles d’analyse sur l’univers prostitutionnel [1]. Enquêtes ethnographiques « au ras du trottoir », sociologie des mobilisations de prostituées et analyses des politiques de prostitution en France ont ainsi constitué autant de portes d’entrée pour envisager la complexité et la plasticité de cet objet que la dénomination morale de « prostitution » ne saurait restituer. Chercheur mobilisé sur un terrain sensible et clivé, il explicite dès l’introduction sa position à l’égard de la prostitution comme sociologue et comme citoyen. Confronté par ses investigations empiriques à l’hétérogénéité constitutive de la réalité prostitutionnelle, traversée par des formes de domination et de violence multiples, mais aussi par des stratégies de survie et des puissances d’agir, Lilian Mathieu revendique une abolition non pas de la prostitution, mais de son régime de droit criminalisant et stigmatisant. Ce dernier empêche les personnes prostituées de bénéficier d’une sécurité d’existence leur permettant d’effectuer le plus librement possible le choix de poursuivre ou non leur activité : là réside peut-être la véritable émancipation – tant économique que sexuelle – d’un « groupe de destin » précarisé. C’est d’ailleurs cette position qu’il défend à l’occasion de son audition par la Commission nationale consultative des droits de l’homme sur le projet de loi de pénalisation des clients défendu par les partisans de l’abolition le 8 janvier 2014, soit quelques semaines avant la parution de La Fin du tapin. , Quelle émancipation pour les prostituées ? - La Vie des idées
  • Le système prostitutionnel« heurte nos principes les plus fondamentaux : la non-patrimonialité et l’intégrité du corps humain ainsi que l’égalité entre les sexes et la lutte contre les violences de genre. » Club de Mediapart, La prostitution est une subordination des femmes non un plaisir sexuel. | Le Club de Mediapart
  • Il souligne notamment «que le modèle suédois cité en référence est aujourd'hui fortement controversé» et juge que «l'impact d'une telle disposition sur le phénomène prostitutionnel en France s'annonce limité, voire nul». De plus, la France comme la Suède manquent «de chiffres fiables» permettant «de quantifier les effets de la loi sur le système prostitutionnel», insiste-t-il. , Le Défenseur des droits s'oppose à la pénalisation des clients de prostituées
  • Tribune. Rien ne permet en 2019 d’affirmer qu’il y a plus de violences envers les personnes en situation de prostitution depuis la loi du 13 avril 2016 qui visait à renforcer la lutte contre le système « prostitutionnel » et à accompagner les personnes prostituées. Par contre, la loi a permis d’inverser la charge pénale et, ce faisant, oriente vers les vrais responsables de l’existence de la prostitution. Dépénaliser serait une catastrophe, tant sur le plan des violences que sur celui de la prise en charge sociale et sanitaire. Le Monde.fr, Loi sur la prostitution : « Dépénaliser serait une catastrophe »
  • Acteur majeur de la lutte contre l’exclusion, l’association Arap Rubi a été agréée pour mener à bien cette mission et mettre en place ce parcours de sortie. "Nous sommes sur le terrain depuis 23 ans, explique Frédérique Thomas, présidente de l’association. C’est le temps qu’il faut pour acquérir la confiance du milieu prostitutionnel". midilibre.fr, Nîmes : installation d'une commission de lutte contre le proxénétisme - midilibre.fr
  • Peu importe les arguments utilisés pour justifier les « instincts naturels » des hommes, il est impératif d’abolir le système prostitutionnel, tout comme on a aboli le système esclavagiste. La Presse, Meurtre de Marylène Lévesque : des décennies de luttes féministes pour en arriver là ?
  • Alors que les lois de « lutte contre le système prostitutionnel » seront votées en mars, DSK témoigne aujourd’hui dans le procès sur l’affaire du Carlton. Dans ces débats, il est souvent question de clients. Peu de clientes, ou de prostitués hommes. Rencontre avec Bug Powder, escort, et militant du Strass (Syndicat du Travail Sexuel) Les Inrockuptibles, Bug Powder, escort militant
  • Le 13 novembre 2018, le Conseil constitutionnel était saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) relative à la conformité aux droits et libertés que la Constitution garantit de plusieurs dispositions résultant de la loi n° 2016-444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées. Ce texte, qui s’inscrivait dans le cadre de la politique de lutte contre les violences faites aux femmes et d’égalité entre les femmes et les hommes, comporte plusieurs mesures novatrices relatives à l’interdiction de l’achat d’un acte sexuel. Ces mesures phares de pénalisation des clients sont au cœur de cette QPC (v. Dalloz actualité, 24 janv. 2019, art. T. Coustet  ; Y. Mayaud, Proxénétisme ou recours à la prostitution, note ss Crim. 28 févr. 2018, RSC 2018. 690 ). Toutefois, avant de se positionner sur la conformité de ces dispositions à la Constitution, le Conseil constitutionnel tient à rappeler qu’en faisant le choix de pénaliser les acheteurs de services sexuels, le législateur de 2016 avait pour buts de priver le proxénétisme de sources de profits et de lutter contre cette activité et contre la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle. La poursuite de ces objectifs par le législateur explique, pour le Conseil constitutionnel, que la loi du 13 avril 2016 soit, dans son ensemble, animée par le souci d’assurer la sauvegarde de la dignité de la personne humaine contre ces formes d’asservissement. Dans ce contexte, le premier alinéa de l’article 611-1 du code pénal institue une contravention réprimant le fait de solliciter, d’accepter ou d’obtenir des relations de nature sexuelle d’une personne qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle, en échange d’une rémunération, d’une promesse de rémunération, de la fourniture d’un avantage en nature ou de la promesse d’un tel avantage. Le premier alinéa de l’article 225-12-1 du même code érige en délit ces mêmes faits lorsqu’ils sont commis en situation de récidive légale. Dans le même esprit, l’article 225-20 crée une peine complémentaire visant à sanctionner le recours à la prostitution ainsi que le stage de sensibilisation aux conditions d’exercice de la prostitution. , Prostitution : conformité à la Constitution de l’infraction de recours à l’achat d’actes sexuels - Pénal | Dalloz Actualité
  • Enfin ! Les pouvoirs publics se sont décidés à évaluer la loi du 16 avril 2016 dite de pénalisation des clients ; texte qui, officiellement, porte le nom de « loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées ». Cette évaluation devait être réalisée dans les deux ans après l’entrée en vigueur du texte (la loi le stipule), mais le gouvernement a joué la montre, jouant d’un argument technique (1), pour différer cette évaluation. La mission d’évaluation dont la coordination a été confiée à l’inspection générale des Affaires sociales (Igas) va déboucher sur un rapport qui sera remis au Premier ministre en octobre prochain. Seronet, Loi prostitution : L’État va enfin évaluer ! | Seronet
  • Une commission départementale de lutte contre la prostitution a été créée, le 20 septembre 2019, dans l’Yonne.  Elle vise à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et sera chargée de valider le parcours de sortie de la prostitution des femmes, suivies par une association agréée par l’État. L’accompagnement, d’une durée de 6 mois renouvelable trois fois (24 mois au maximum) permet de faciliter l’accès au logement, aux soins, aux droits ou aux actions d’insertion. Cette commission se réunira une fois par trimestre en moyenne et regroupe à la fois les services de la préfecture, la gendarmerie, la police, ou encore des associations. www.lyonne.fr, Trois choses à savoir sur le phénomène de prostitution dans l'Yonne - Auxerre (89000)
  • Alors que la proposition de loi sur «la lutte contre le système prostitutionnel», adoptée en décembre 2013 par l'Assemblée nationale, prévoyait notamment l'abrogation du délit de racolage (institué en 2003 par Nicolas Sarkozy) et la pénalisation des clients de prostituées par une amende de 1.500 euros, la commission spéciale a profondément modifié le texte ce mercredi soir. , Prostitution: Le délit de racolage réintroduit par le Sénat
  • A priori, le chemin d’Hélène de Rugy avait peu de chance de croiser celui de femmes victimes de la prostitution. Cette sexagénaire élégante, diplômée de HEC, était habituée à fréquenter les bureaux feutrés des grandes entreprises bien plus que les maraudes de l’Amicale du nid. Et pourtant, depuis 2010, elle est la déléguée générale de cette Amicale et mène tous les combats contre le système prostitutionnel. La Croix, Hélène de Rugy, pour la dignité des prostituées
  • Bien. Revenons dans la réalité et la crédibi­lité. Cette énième tentative, grotesque, destinée à nous faire croire que la prostitution est un « métier » comme un autre et que les proxénètes sont des entrepreneurs responsables, a au moins une qualité. Elle rappelle une évidence : le monde que les lobbyistes du système prostitutionnel essayent de nous vendre, où des « travailleuses du sexe » s’ébattent en toute liberté dans un film de Walt Disney, avec des clients princes charmants et des petits oiseaux qui transportent des préservatifs dans leur bec, n’existe pas. L’univers de la prostitution est sordide, structurellement violent, le plus souvent criminel, fondé sur un rapport de force économique et sexuel que des hommes exercent sur des femmes. L’affubler d’un masque et le badigeonner de désinfectant ne le rendra pas plus tolérable. Charlie Hebdo, Le Covid fait le trottoir - Charlie Hebdo
  • Les Pays-Bas ont été un des premiers pays à avoir proposé l’assistance sexuelle pour les personnes handicapées, au début des années 1980. À noter que le système prostitutionnel hollandais est très permissif. L’association pour des Relations Alternatives SAR propose des prestations sexuelles depuis 1982. Les tarifs varient entre 85 et 100 euros l’heure. D’après l’association, 95% des demandes sont masculines. Le Figaro.fr, Handicap: ces pays où l’assistance sexuelle est encadrée, voire remboursée
  • "Nous considérons que chacun a le droit de vendre librement ses charmes - et même d'aimer ça. Et nous refusons que des députés édictent des normes sur nos désirs et nos plaisirs", argumente le texte de la pétition lancée en réaction à une proposition de loi renforçant la protection des prostituées et la lutte contre le système prostitutionnel déposée à l'Assemblée. La proposition de loi, déposée le 14 octobre par la députée socialiste Maud Olivier, qui doit être examinée fin novembre prévoit notamment la création d'une amende de 1.500 euros sanctionnant le recours à la prostitution, doublée en cas de récidive. Parmi les premiers signataires figurent notamment Frédéric Beigbeder, Basile de Koch (le mari de Frigide Barjot), le sulfureux Eric Zemmour ou encore Richard Malka, avocat de DSK... L'Humanité, "343 salauds" insultent le droit des femmes dans une pétition qui défend la prostitution | L'Humanité

Images d'illustration du mot « prostitutionnel »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prostitutionnel »

Langue Traduction
Anglais prostitution
Espagnol prostitución
Italien prostituzione
Allemand prostitution
Chinois 卖淫
Arabe بغاء
Portugais prostituição
Russe проституция
Japonais 売春
Basque prostituzioa
Corse prostituzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « prostitutionnel »

Source : synonymes de prostitutionnel sur lebonsynonyme.fr
Partager