La langue française

Prostituteur

Sommaire

  • Définitions du mot prostituteur
  • Étymologie de « prostituteur »
  • Phonétique de « prostituteur »
  • Citations contenant le mot « prostituteur »
  • Traductions du mot « prostituteur »
  • Synonymes de « prostituteur »

Définitions du mot « prostituteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROSTITU(T)EUR,(PROSTITUEUR, PROSTITUTEUR) subst. masc.

A.− Vx. [Corresp. à prostituer I A] Celui qui déshonore quelque chose par l'usage indigne ou intéressé qu'il en fait. (Dict. xixeet xxes.).
B.− Vieilli. [Corresp. à prostituer I B] Celui qui livre quelqu'un à la prostitution. Synon. proxénète.Comme il jugea que l'usage du vin était la source de ces abominables excès, il défendit d'en vendre sous de sévères peines, en exécution desquelles on vit empaler de ces prostituteurs de garçons (Chardin, Voyage en Perse, t. 2, 1811, p. 216 ds Littré). Il s'écria : − « Eh! la faute vient de toi! Tu m'entraînes, puis tu m'abandonnes, lâche que tu es! Pourquoi donc t'obéirais-je? Te crois-tu mon maître? Ah! prostitueur, esclave, fils d'esclave! » (Flaub., Salammbô,t. 1, 1863, p. 93).
Prononc. : [pʀ ɔstitytœ:ʀ], [-tɥ œ:ʀ]. Étymol. et Hist. I. Prostitueur a) 1622 « celui qui avilit une chose respectable par un usage dégradant » (A. d'Aubigné, Debvoir des roys et des subjects, 1 ds Hug.); b) 1872 « celui qui livre quelqu'un à la prostitution » (E. Havet, Le Christianisme et ses origines, t. II, p. 191 ds Littré Add. 1872). II. Prostituteur 1811 « celui qui prostitue » (Chardin, loc. cit.). I dér. de prostituer*; suff. -eur2*. II empr. au lat. chrét. prostitutor « entremetteur » (Blaise Lat. chrét.), dér. de prostitutum, supin de prostituere (v. prostituer).

Wiktionnaire

Nom commun

prostituteur \pʁɔs.ti.ty.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : prostitutrice)

  1. Prostitueur.
    • Ces docteurs licencieux, indignes prostituteurs de leur intégrité. — (Bossuet)
    • Entremetteuse, marchande de plaisir, prostitutrice de mes amours. Ah ! que je te déchirerais joyeusement le visage avec mes ongles.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PROSTITUTEUR (pro-sti-tu-teur) s. m.
  • Celui qui prostitue. Et comme il jugea que l'usage du vin était la source de ces abominables excès, il défendit d'en vendre sous de sévères peines, en exécution desquelles on vit empaler de ces prostituteurs de garçons, Chardin, Voy. en Perse, etc. 1811, t. II, p. 216.

    Fig. Ces docteurs licencieux, indignes prostituteurs de leur intégrité, Bossuet, Cornet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prostituteur »

Du latin prostitutor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. prostitutorem, de prostituere, prostituer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prostituteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prostituteur prɔstitytœr

Citations contenant le mot « prostituteur »

  • Parce que nous en sommes arrivés au point où ce sont nos propres supposé.e.s camarades de luttes qui viennent nous casser la gueule en manif. Le 8 mars dernier, par exemple, lors des vastes manifestations pour les droits des femmes, de nombreuses militantes ont été attaquées : menaces de morts, arrachages de banderoles, violences physiques… À Toulouse, une survivante de l’inceste et de la prostitution a été agressée. De même qu’à Paris, où une partie du cortège, composée de militantes féministes et abolitionnistes (c’est-à-dire : opposées au système prostituteur) a été prise à partie et rouée de coup, des gens venant demander : « c’est ici l’assaut contre les abolos ? »[1] À  Vancouver, un centre d’accueil pour femmes battues a été vandalisé. Des militant.e.s transactivistes seraient impliqué.e.s dans ces agressions, ce qui, là, oui, pour le coup, fait mauvais genre. Club de Mediapart, Dans le genre féministe | Le Club de Mediapart
  • Pénaliser le client, c'est une étape nécessaire, cela relève de la cohérence. Il ne s'agit pas seulement de les réprimer, mais de les mettre face à leurs responsabilités, dans la mesure où l'acte que "le prostituteur" commet n'est pas anodin. Et si l'on n'impose aucune norme symbolique, comment leur dire "ce que vous faites a des conséquences très graves" ? Je rappelle ici que la France a signé des textes internationaux, la convention de Palerme en 2000 et celle de Varsovie en 2005, qui visent à lutter contre la traite des êtres humains. Ces textes prévoient la mise en place de mesures d'ordre culturel, social, et pour décourager la demande. Or, que trouve-t-on dans les bars à hôtesses ? Une blonde, une brune, une rousse, une Blanche, une Noire, une Asiatique, une petite, une grande..., un catalogue. On me répond souvent "vous voulez abolir la pluie". Mais lorsqu'on veut faire reculer les guerres, les viols, les incestes, la torture, on n'entend pas ce genre d'argument, alors, pourquoi ce serait différent sur ce sujet ? Le Point, Prostitution : "Sortir du fantasme pour affronter la réalité" - Le Point
  • Globalement, le Nid affirme l’égalité entre les femmes et les hommes et combat le système "prostituteur" en tant que système d’exploitation et de domination. "Nous ne voulons pas interférer sur la sexualité des individus. Nous voulons faire reculer l’exploitation et la violence". midilibre.fr, Nîmes : l'association Le Nid veut dénoncer la violence de la prostitution - midilibre.fr

Traductions du mot « prostituteur »

Langue Traduction
Anglais prostitute
Espagnol prostituta
Italien prostituta
Allemand prostituierte
Chinois 妓女
Arabe بائعة هوى
Portugais prostituta
Russe девушка легкого поведения
Japonais 売春婦
Basque prostituta
Corse prostituta
Source : Google Translate API

Synonymes de « prostituteur »

Source : synonymes de prostituteur sur lebonsynonyme.fr
Partager