La langue française

Proscripteur

Définitions du mot « proscripteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROSCRIPTEUR, subst. masc.

A. − ANTIQ. ROMAINE. Celui qui pratique la proscription. À Rome, dans le temps des proscriptions populaires, un des proscripteurs poignarda un patricien dans la rue; le coup ne fut pas mortel (Lamart.,Corresp., 1834, p.56).
P. ext. L'ignoble apostat Combes, proscripteur des congrégations (Bloy,Journal, 1903, p.147).Et tantôt, par le rapatriement des lys, tantôt par le retour de flamme de 1815, tantôt par la duperie de 1830, toujours suspendus à l'instant, presque dressés à se changer du soir au matin de proscripteurs en proscrits, de suspects en magistrats, de ministres en fugitifs (Valéry,Variété II, 1929, p.110).
B. − P. anal. Celui qui interdit formellement, qui condamne quelque chose. Le Tartufe donne la main aux Provinciales. Est-il besoin d'ajouter qu'à part ce lien si réel, il n'y eut pas de relation directe entre Molière et Port-Royal, entre le comédien excommunié et les rigoureux proscripteurs du théâtre? (Sainte-Beuve,Port-Royal, t.3, 1848, p.199).Les proscripteurs de l'idée aux contours arrêtés se réclament volontiers de la science moderne (Benda,Fr. byz., 1945, p.18).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔskʀiptoe:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1542 (Deroziers, tr. Dion Cassius, l. XLVII, ch. 63 −127 ro−ds Hug.); att. au xvies., v. Hug., puis 1721 (Gazette, p.623). Empr. au lat. proscriptor, -oris «qui aime à proscrire», formé sur le supin proscriptum de proscribere «proscrire». Fréq. abs. littér.: 12. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.392.

Wiktionnaire

Adjectif

proscripteur \pʁɔs.kʁip.tœʁ\ masculin

  1. Celui qui proscrit.
    • N’est-il pas évident que ces arrêts proscripteurs sont un crime public, dont les coupables auteurs, punissables devant les tribunaux judiciaires, seraient bien forcés dans tous les cas d’en rendre compte au tribunal de la Nation ? — (Octave Mirbeau, La Liberté de la presse, 1789)
    • Marc Aurèle s’opposa, comme ses prédécesseurs, aux fureurs désordonnées des foules ; mais il proclama à nouveau l’impitoyable législation proscriptrice. — (Jacques Zeiller, Histoire du monde : L’Empire romain et l’Église, éditeur E. de Boccard, 1928)

Nom commun

proscripteur \pʁɔs.kʁip.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : proscriptrice)

  1. Celui qui proscrit.
    • De proscrits ils devinrent proscripteurs.
    • Si les proscripteurs, ou les proscriptrices, l’avaient emporté, personne peut-être — et pas même moi qui l’estimais tant cependant — n’eût jamais su ce dont elle était capable, ce qu'elle a révélé en jouant… — (Béatrix Dussane, Au jour et aux lumières : Par les fenêtres, éditeur Calmann-Lévy, 1958)
    • Plusieurs voisins et voisines se rendirent chez mon nouveau guide pour me voir : un scélérat, un proscripteur, un proscrit, deviennent toujours des objets de curiosité. — (Louis-Ange Pitou, Voyage à Cayenne, 1805)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROSCRIPTEUR. n. m.
Celui qui proscrit. De proscrits ils devinrent proscripteurs.

Littré (1872-1877)

PROSCRIPTEUR (pro-skri-pteur) s. m.
  • Celui qui proscrit. Un lâche proscripteur, un tigre couronné, Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 438, dans POUGENS. Son courage [de Pontécoulant] devant l'ennemi et les proscripteurs de toutes les époques, Villemain, Souvenirs contemporains, les Cent-Jours, ch. XV.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « proscripteur »

Du latin proscriptor (« qui aime à proscrire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. proscriptorem, de proscriptum, supin de proscribere, proscrire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « proscripteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
proscripteur prɔskriptœr

Citations contenant le mot « proscripteur »

  • Ce qui frappe, c'est l'anachronisme de ces lignes, qui en dit long sur la transformation des menaces contre la liberté de s'exprimer depuis cinquante ans. Le puritanisme sinistre de ce magistrat croqué par Choron rappelle le ton pincé des avertissements du CSA quand un propos trop peu tiède passe sur les ondes, mais chacun voit bien que le danger de nos jours n'est plus dans l'État : il est dans la fureur inquisitoriale des ligues de vertu identitaires et des proscripteurs en série, qui passent leur vie à crier à l'outrage, à appeler au boycott et à saisir la justice, en faisant régner un climat de terreur grotesque et fatigant. Je n'ai pas besoin de citer d'exemples, il y en a des nouveaux tous les jours. Résultat, plus personne n'a peur du pouvoir exécutif, mais tout le monde craint l'autorité judiciaire, et la machine à lyncher des réseaux sociaux. À force, on finira par ne plus rien dire, même des blagues innocentes, pour ne prendre aucun risque. Comme quoi, le monde change. À l'époque de Choron, la censure s'abattait sur les journaux bêtes et méchants. De nos jours, la censure bête et méchante s'abat sur les journaux. C'est le progrès. Le Point, Quiriny - Censeurs d'hier et d'aujourd'hui - Le Point
  • Les auteurs partent du constat — fréquent quand on appartient à la dissidence idéologique — du malaise que provoque, dans une réunion entre amis, toute infraction à la doxa. Le livre est d’ailleurs structuré, avec moult exemples saisissants, en thématiques paradoxales et provocantes — sur l’hystéro-féminisme contemporain, les diktats des « ligues de vertu », les partisans du 80 km/h, les proscripteurs de cigarettes au bec de Malraux ou de Prévert et de petites culottes sur les tableaux de Balthus, le véganisme bouffeur de bouchers, les islamistes hurlant à l’islamophobie, les maghrébines du PIR qui cultivent l’antisémitisme, les Noirs réclamant les indemnités de la traite — et les réclamant exclusivement aux Européens blancs. Et j’en passe. Causeur, Polony-Quatrepoint: que leur volonté soit faite! - Causeur
  • L'exil, c'est la nudité du droit. Rien de plus terrible. Pour qui ? Pour celui qui subit l'exil ? Non. Pour celui qui l'inflige. Le supplice se retourne et mord le bourreau. [...] Quoi que fassent les tout-puissants momentanés, l'éternel fond leur résiste. Ils n'ont que la surface de la certitude, le dessous appartient aux penseurs. Vous exilez un homme. Soit. Et après ? Vous pouvez arracher un arbre de ses racines, vous n'arracherez pas le jour du ciel. Demain, l'aurore. Pourtant, rendons cette justice aux proscripteurs ; ils sont logiques, parfaits, abominables. Ils font tout ce qu'ils peuvent pour anéantir le proscrit. Parviennent-ils à leur but ? Réussissent-ils ? Sans doute. Un homme tellement ruiné qu'il n'a plus que son honneur, tellement dépouillé qu'il n'a plus que sa conscience, tellement isolé qu'il n'a plus près de lui que l'équité, tellement renié qu'il n'a plus avec lui que la vérité, tellement jeté aux ténèbres qu'il ne lui reste plus que le soleil, voilà ce que c'est qu'un proscrit. France Culture, Ovide, Hugo, Darwich : l'exil en trois grands textes littéraires
  • Le bouc émissaire sert à endiguer la colère loin de l’objet dont elle se nourrit, le cannibalisme étant proscrit dans le sein de la sainte famille de par l’action d’un proscripteur, dont le nom raturé ouvre la liste de plats au menu de Cronos. N’existe qu’une forme d’idolâtrie, celle d’un détracteur, détruisant tout hormis soi-même à l’érection de l’auto-totem. Je n’adore plus les étoiles depuis quatre mille ans, alors que dire d’une constellation en nitrate de cellulose? Je n’adore pas le fils de Lévi. Ce ne sont pas des choses de notre ordre. J’adore Ce qu’il adore, et ce Là l’inclut, et va jusqu’à inclure ce qui ne L’inclut pas. La Règle du Jeu, Liliane Lazar, « Le jour et la nuit » de Bernard-Henri Lévy : film culte? - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « proscripteur »

Langue Traduction
Anglais proscriber
Espagnol proscriptor
Italien proscrive
Allemand proscriber
Chinois 提议者
Arabe الوكيل
Portugais proscritor
Russe proscriber
Japonais 禁止者
Basque preskriptorea
Corse pruscriptore
Source : Google Translate API

Proscripteur

Retour au sommaire ➦

Partager