La langue française

Pronominal, pronominale

Définitions du mot « pronominal, pronominale »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRONOMINAL, -ALE, -AUX, adj. et subst.

LINGUISTIQUE
A. − Qui est propre, qui appartient au pronom. Emploi, forme, tournure, voix pronominal(e). L'entreprise de Michel Butor s'apparente à celle de Mallarmé; chez lui les temps de verbe, les pronoms personnels ne sont pas les simples signifiants d'une situation; c'est la situation qui naît des virtualités de la grammaire. Le vous de la Modification actualise systématiquement des possibilités d'oppositions, impliquées dans la structure du système pronominal (Guiraudds Langage, 1968, p.458).
Adjectif* pronominal.
Flexion pronominale. Paradigme du pronom. La flexion pronominale est celle qui dans certaines langues appartient en propre aux pronoms et adjectifs pronominaux (Mar.Lex.1951).
B. − Verbe pronominal; empl. subst. masc. un pronominal. Verbe qui se conjugue avec un pronom personnel de la même personne que le sujet ce qui entraîne l'emploi de l'auxiliaire être aux temps composés. Je me disais que bouder devrait être un verbe pronominal: se bouder, c'est exactement ce que je fais dans mes pires moments (Du Bos,Journal, 1924, p.218).Tous les actes où je «prends position» (par rapport à une réalité, une fiction, un souvenir, un projet) sont susceptibles d'être confirmés et non altérés par une conscience de soi plus explicite. Ce sont ces actes que la langue exprime par un verbe pronominal: se souvenir, se représenter, se décider (Ricoeur,Philos. volonté, 1949, p.59).La grammaire traditionnelle distingue parmi les pronominaux, les réfléchis (...), les réciproques (...) et ceux qui ne sont ni l'un ni l'autre (Mounin1974).
Verbe pronominal réfléchi; empl. subst. masc. un (pronominal) réfléchi. Verbe dont le pronom autonome renvoie comme complément d'objet direct ou comme complément d'attribution à un sujet unique de l'action. Le terme où aboutit l'action du sujet d'un verbe pronominal réfléchi est tantôt le sujet lui-même (...), tantôt un être ou une chose autre que le sujet (Grev.1975, § 601).
Verbe (pronominal) réciproque; empl. subst. masc. un (pronominal) réciproque. Verbe dont le pronom autonome renvoie à plusieurs sujets qui accomplissent une même action et en sont en même temps les destinataires. La valeur des pronominaux réciproques est souvent soulignée par le préverbe entre-, par les adverbes mutuellement, réciproquement ou par les pronoms l'un l'autre (Wagner-Pinchon1976, § 324).
Verbe essentiellement pronominal; verbe pronominal proprement dit. Verbe dont le pronom personnel n'est pas autonome et n'a pas de fonction. Dans les verbes essentiellement pronominaux on considère que le pronom n'a pas de fonction, ces verbes ne pouvant être employés qu'à la forme pronominale (Wagner-Pinchon1976, § 324).
Verbe pronominal passif, à sens passif; empl. subst. masc. un pronominal passif. Verbe pronominal qui ne s'emploie qu'à la troisième personne et a la même valeur qu'un verbe passif sans indication d'agent. Le pronominal passif s'emploie fréquemment comme impersonnel (Grev.1975, § 602).
REM. 1.
Pronominalement, adv.a) [Corresp. à supra A] Comme pronom. (Dict. xixeet xxes.). b) [Corresp. à supra B] Le verbe Rire s'emploie quelquefois pronominalement: Se rire de quelqu'un (Ac.1835-1935).
2.
Pronominalisation, subst. fém.,ling. Transformation qui remplace un syntagme nominal par un pronom. La pronominalisation comporte une substitution suivie d'un déplacement quand il s'agit d'un pronom personnel: L'enfant lance la balle M L'enfant lance la M L'enfant la lance (Ling.1972).
3.
Pronominaliser, verbe trans.,ling. Faire une pronominalisation. Jean a demandé à Pierre de remplacer Jean où les deu. Jean se réfèrent à une même personne. Le second Jean doit obligatoirement être pronominalisé, ce qui conduit à: Jean a demandé à Pierre de le remplacer (GrossNom1977, p.22).Empl. pronom. De même, l'adjectif quel, apte à la fonction épithète avec effet interrogatif ou exclamatif, apte également à la fonction attribut, se pronominalise par incidence à l'article le: lequel, et fournit un pronom d'emploi interrogatif ou relatif (Moignet,Systématique de la lang. fr., Paris, Klincksieck, 1981, p.153).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔnɔminal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1714 particules pronominales (Le P. Buffier, Gramm. françoise, Paris, Marc Bordelet, p.174, 421). Empr. au b. lat. pronominalis «pronominal». Bbg. De Kock (J.). À propos de deux descr. de la forme pronominale du verbe en fr. Orbis. 1971, t.20, pp.19-25. _ Gaatone (D.). Réflexions sur les verbes pronominaux réfl. et réciproques. Folia ling. 1975, t.8, pp.199-222. _ Haggis (B. M.). Verbes réfléchis ou verbes pronominaux. Fr. Monde. 1971, no79, pp.6-13. _ Pinchon (J.). Morphosyntaxe du fr. Paris, 1986, pp.178-202. _Ruwet (N.). Les Constr. pronominales en fr. Fr. mod. 1972, t.40, pp.103-125. _ Stefanini (J.). La Voix pronominale en anc. et en m. fr. Aix-en-Provence, 1962, 756 p._ Zribi-Hertz (A.). La Constr. «se-moyen» du fr. et son statut ds le triangle: moyen-passif-réfléchi. Ling. Investig. 1982, t.6, pp.345-40; La Réflexivité ergative en fr. mod. Fr. mod. 1987, t.55, pp.23-54.

Wiktionnaire

Adjectif

pronominal \pʁɔ.nɔ.mi.nal\ masculin

  1. (Grammaire) Relatif au pronom, qui est de la nature du pronom.
    • Verbe pronominal.
    • Le Premier ministre le déclare sans ambages : «Nous avons concerté. Concerter, ce n’est pas négocier.» La franchise d’Edouard Philippe est d’autant plus éloquente qu’il rompt avec l’usage pronominal du verbe par cet emploi… absolu.— (Eric Fassin, Sociologue, universitaire à Paris-VIII, Emmanuel Macron, un candidat néolibéral devenu président illibéral, Libération, 7 septembre 2017)

Forme d’adjectif

pronominale \pʁɔ.nɔ.mi.nal\

  1. Féminin singulier de pronominal.

Adjectif

pronominale \Prononciation ?\

  1. Pronominal, relatif au pronom.

Forme d’adjectif

pronominale \pʁɔ.nɔ.mi.nal\

  1. Féminin singulier de pronominal.

Adjectif

pronominale \Prononciation ?\

  1. Pronominal, relatif au pronom.

Forme d’adjectif

pronominale \pʁɔ.nɔ.mi.nal\

  1. Féminin singulier de pronominal.

Adjectif

pronominale \Prononciation ?\

  1. Pronominal, relatif au pronom.

Forme d’adjectif

pronominale \pʁɔ.nɔ.mi.nal\

  1. Féminin singulier de pronominal.

Adjectif

pronominale \Prononciation ?\

  1. Pronominal, relatif au pronom.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRONOMINAL, ALE. adj.
T. de Grammaire. Qui appartient au pronom; Qui est de la nature du pronom. Verbe pronominal, Verbe qui se conjugue avec les pronoms me, te, se, nous, vous, se; dans les formes composées, l'auxiliaire est Être.

Littré (1872-1877)

PRONOMINAL (pro-no-mi-nal, na-l') adj.
  • Qui appartient au pronom, qui est de la nature du pronom.

    Verbe pronominal, verbe qui se conjugue avec le pronom personnel de la même personne que le sujet : Je me loue, ils se disent des injures. Parmi les verbes qui se conjuguent avec le pronom personnel se, et qu'il [l'abbé de Dangeau] appelle pronominaux, il en distingue de quatre sortes, D'Alembert, Éloges, Dangeau, note 3. Verbe pronominal pour verbe réfléchi, dénomination due à Dangeau et souvent employée, mais défectueuse ; car pronominal veut dire qui est de la nature du pronom, comme verbal qui est de la nature du verbe ; il faudrait dire verbe pronominé (voy. ce mot), JULLIEN.

    Adjectifs pronominaux, ceux qui se forment des pronoms ou qui s'y rapportent par leur signification. Les adjectifs pronominaux qualifient par un attribut de désignation individuelle, c'est-à-dire par une qualité qui, ne tenant ni de l'espèce ni de l'action, ni de l'arrangement, n'est qu'une pure indication de certains individus, ces adjectifs sont ou une qualification du rapport personnel, comme mon, ma, ton, notre, votre, son, leur, mien, tien, sien, ou une qualification de quotité vague et non déterminée, tels que quelque, un, plusieurs, tout, nul, Dumarsais, Œuv. t. IV, p. 109.

    Racines pronominales, voy. RACINE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pronominal »

Lat. pronominalis, du lat. pronomen, pronom.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin pronominalis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pronominal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pronominal prɔnɔminal

Citations contenant le mot « pronominal »

  • Quand, dans un verbe pronominal, le pronom réfléchi (me, te, se, nous, vous, se) est COI, le participe passé d’un verbe pronominal ne s’accorde pas avec lui. Voilà pourquoi on écrit "Elle s’est permis d’entrer", et, pour les mêmes raisons, "elle s’est lavé les cheveux", "elle s’est brossé les dents"! , Pourquoi écrit-on "elle s’est permis d’entrer" et "elle s’est fait avoir" ? - L'Etudiant
  • La règle : quand, dans un verbe pronominal, le pronom réfléchi (me, te, se, nous, vous, se) est complément d’objet direct (COD), le participe passé s’accorde avec lui. , Pourquoi écrit-on "elles se sont appelées" et "elles se sont téléphoné" ? - L'Etudiant
  • J'ai déjà expliqué qu'il y avait trois voix dans la langue française : la voix active (quand le sujet fait l'action), la voix passive (quand il la subit) et la voix pronominale (quand il pose et subit l'action en même temps). Ne perdez pas cette information de vue. La Tribune, Ignominieux pronominaux | Séance d'orthographe | Chroniques | La Tribune - Sherbrooke
  • La sonorité peut parfois donner un indice sur l'accord du participe passé d'un verbe pronominal. Mais, plutôt que faire confiance à vos oreilles et à la beauté de la langue, rien ne vaut une bonne maîtrise de la règle pour être sûr de ne plus commettre d'erreurs. Tout d'abord, lorsque le verbe pronominal précède un infinitif, on n'accorde pas. Ainsi, on dira « les choses qu'elle s'est permis de lui dire ». En revanche, lorsque le participe passé n'est pas suivi d'un infinitif, on l'accordera avec le complément d'objet placé avant le verbe : « les interventions qu'elle s'est permises ».Repérer le COD Le Point, À qui la faute ? #6 - Les participes passés des verbes pronominaux - Le Point
  • Jean-Joseph Julaud : "Qu'est-ce qu'un verbe pronominal ? Dans pronominal, il y a pronom. Un verbe pronominal est toujours accompagné d'un pronom personnel complément qui représente la même personne que celle du sujet. Il en existe une cinquantaine qui ne se conjuguent qu'à la voix pronominale, comme s'absenter, s'ébrouer, s'insurger, s'obstiner, se récrier etc... France Inter, Orthographe : pour en finir avec l’accord du participe passé
  • ORTHOGRAPHE - Si je suis une femme, dois-je écrire «je me suis demandée» ou «je me suis demandé» ? L'erreur est fréquente. Le Figaro revient sur le bon usage du participe passé du verbe pronominal conjugué avec l'auxiliaire «être». Mais pas de panique, surtout ! Le Figaro.fr, «Je me suis demandé(e)»: ne faites plus la faute !
  • Mme Kandia utilise le verbe pronominal « se venger » alors que ce dernier signifie selon le dictionnaire Larousse : « Obtenir pour soi réparation d’un acte offensant », « Agir de façon à punir l’auteur de l’offense qu’on a reçue, lui rendre la monnaie de sa pièce ». L’utilisation de ce verbe pronominal est un aveu de tout le mal fait aux opposants politiques par le régime actuel. Ce n’est pas moi qui le dis. C’est un aveu flagrant. La vengeance, c’est en effet « le dédommagement moral de l’offensé par la punition de l’offenseur ». Quand on utilise donc cette expression, on admet implicitement qu’on a causé du tort à autrui. Afriksoir, Côte d'Ivoire : La plaidoirie auto-accusatrice de Kandia Camara sur le 3ième mandat de Ouattara - Afriksoir
  • Dans le cas qui nous occupe, il faut savoir que le verbe pronominal s'accorde majoritairement avec le sujet quand il se retrouve conjugué avec l'auxiliaire «être». Exemple: «Elle s'est évaporée.» Toutefois -et c'est là le hic- il arrive que le verbe pronominal ne se conjugue pas avec son sujet mais son complément. Il devient ainsi important de repérer la place du COD ou COI dans la phrase. Le Figaro.fr, «Ils se sont parlé(s)» : ne faites plus la faute !
  • Qu’il soit employé avec l’auxiliaire être ou avoir, au sein d’un verbe pronominal, précédé de "fait”... le participe passé nous pose bien des difficultés ! Les 10 questions suivantes vous permettront de les élucider. Accepterez-vous de relever le défi ? Bien sûr, alors c'est parti ! Capital.fr, Saurez-vous accorder les participes passés suivants ? - Capital.fr
  • En revanche, le participe passé des verbes pronominaux ne s'accorde pas quand le verbe est suivi d'un complément d'objet direct (COD) (« Elles se sont lavÉ les mains »), quand le verbe ne peut jamais avoir de complément d'objet direct (COD), même s'il n'est pas à la forme pronominale (« Les années se sont succédÉ ») et quand les verbes « se laisser » ou « se faire » sont suivis d'un infinitif (« Elle s'est fait faire une ordonnance »). Le Point, Grammaire : l'accord du participe passé est un jeu d'enfant - Le Point
  • «Je me suis remise au sport», «elle s'est pris une amende», «je me suis permise de vous l'emprunter»… Si le participe passé et la forme pronominale font partie des plus redoutables embûches de la langue française, ces dernières ne font qu'empirer une fois au féminin! Faut-il ou non mettre un «e»? Le Figaro fait le point sur la règle de l'Académie française. LEFIGARO, Elle s'est «permise» ou «permis»: ne faites plus la faute
  • Jean-Joseph Julaud : "Qu'est-ce qu'un verbe pronominal ? Dans pronominal, il y a pronom. Un verbe pronominal est toujours accompagné d'un pronom personnel complément qui représente la même personne que celle du sujet. Il en existe une cinquantaine qui ne se conjuguent qu'à la voix pronominale, comme s'absenter, s'ébrouer, s'insurger, s'obstiner, se récrier etc... France Inter, Orthographe : pour en finir avec l’accord du participe passé
  • La même règle s’applique lorsque le verbe n’est pas à la forme pronominale. Exemple : les stagiaires qu’elle a fait embaucher. , Pourquoi écrit-on "elle s’est permis d’entrer" et "elle s’est fait avoir" ? - L'Etudiant
  • J'ai déjà expliqué qu'il y avait trois voix dans la langue française : la voix active (quand le sujet fait l'action), la voix passive (quand il la subit) et la voix pronominale (quand il pose et subit l'action en même temps). Ne perdez pas cette information de vue. La Tribune, Ignominieux pronominaux | Séance d'orthographe | Chroniques | La Tribune - Sherbrooke
  • "et se fait secourir par des policiers" dès l'école primaire mes instits m'avaient interdit ce mode pronominale redondant, on doit écrire "des policiers l'ont secourue", sinon ça suppose qu'elle l'a fait exprès pour. ladepeche.fr, Toulouse : une malvoyante tombe dans le canal de Brienne et se fait secourir par des policiers - ladepeche.fr
  • La périphérie de l’énoncé peut également être occupée par des constituants n’entretenant pas de dépendance grammaticale stricte avec le verbe constructeur. De façon non exhaustive, on peut citer les termes d’adresse (5), les nominativus pendens (6), les dislocations avec reprise pronominale (7), les adverbes apportant notamment un commentaire sur l’énonciation (8), ou encore les « fausses subordonnées » (9) : , "Organisation linéaire de l’énoncé : examen de la zone périphérique"

Traductions du mot « pronominal »

Langue Traduction
Anglais pronominal
Espagnol pronominal
Italien pronominale
Allemand pronominal
Chinois 代词的
Arabe ضميري ذو علاقة بالضمير
Portugais pronominal
Russe местоименный
Japonais 代名詞
Basque pronominal
Corse pronominale
Source : Google Translate API

Synonymes de « pronominal »

Source : synonymes de pronominal sur lebonsynonyme.fr

Pronominal

Retour au sommaire ➦

Partager