La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « priver de dessert »

Priver de dessert

Définitions de « priver de dessert »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

priver de dessert \pʁi.ve də de.sɛʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de priver)

  1. (Sens propre) Punir un enfant en supprimant les entremets de son alimentation.
    • On les envoyait coucher au milieu du jour; on les privait de dessert : rien ne pouvait leur faire perdre cette détestable habitude.— (Henriette de Witt, Les petits enfants : contes d’une mère, 1861)
    • — Si tu veux pas qu’ta mère t’renvoie à l’école, t’as qu’à faire la grève de la faim.
      — Tiens ! pis elle me privera de dessert !
      — (Le Rire, légende d'un dessin de L. Cavé, 1920)
    • « Quand je n’étais pas sage, maman me privait du journal de 20h et s’était pour moi beaucoup plus dur que d’être privé de dessert ».— (lejournaldeleco.fr, Histoires et contes d’entrepreneurs : Marc-Alexis Roquejoffre, portrait d’un « journaliste-entrepreneur » porteur de sens, 16 février 2017)
  2. (Figuré) Priver quelqu’un de ce qu’il espérait, de sa récompense, de son plaisir.
    • 17 juin 1941 – « Nous n’avons pas encore fini de payer nos fautes », nous a dit Pétain. Pourtant, depuis le temps que nous sommes privés de dessert ! Et puis, payer nos fautes, d’accord. Mais pourquoi les payer à l’Allemagne ? — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 166)
    • L’œil pétillant, l’acteur avoue: « Je joue, parce que quand je ne joue pas, j’ai l'impression d’être privé de dessert ! »— (www.lepoint.fr, Jean Piat: « Quand je ne joue pas, j'ai l'impression d'être privé de dessert », 25 janvier 2016)
    • Privée de dessert depuis plusieurs saisons, l’Union Sportive Olympique Nivernaise espère cette fois conjurer le mauvais sort et glaner ainsi une montée historique.— (www.lerepublicain.net, Fédérale 1. La bagarre pour la montée en PRO D2, 10 avril 2017)
  3. (Sexualité) (Figuré) (Par extension) Faire la grève du sexe.
    • — Si je te privais de dessert ?
      — Si je vous mettais à la diète ?
      — (Colette et Willy,Claudine en ménage, 1902)
    • — Tu sais que tu es vraiment insupportable ? marmonna-t-il en arrivant à sa hauteur.
      Elle lui décocha un sourire plein de malice.
      — Cela t'apprendra à me priver de dessert !
      — (Traduction de Vicki Lewis Thompson, Un enfant par amour (Saga L'Héritier des Maitland vol.9), 2013)
  4. (Figuré) Mettre au régime.
    • Je ne veux pas même les priver de dessert. Ils auront des figues, des pois et des fèves, puis des baies de myrte et des faînes qu’ils feront griller au feu, et qu’ils mangeront en buvant modérément. Ils parviendront ainsi, pleins de joie et de santé, jusqu'à l’extrême vieillesse, et laisseront leurs enfants héritiers de leur bonheur. — (Traduction de Platon, par Jean Grou, L’État, ou, La République, 1840)
    • Il voulait nous priver de dessert, il sera privé de médecine pendant deux ans. — (www.24matins.fr, Le nutritionniste star interdit d’exercer par le Conseil d’État, 16 mars 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « priver de dessert »

 Composé de priver et de dessert.
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « priver de dessert »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
priver de dessert prive dœ desɛr

Images d'illustration du mot « priver de dessert »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Priver de dessert

Retour au sommaire ➦

Partager