La langue française

Prévôté

Sommaire

  • Définitions du mot prévôté
  • Étymologie de « prévôté »
  • Phonétique de « prévôté »
  • Citations contenant le mot « prévôté »
  • Images d'illustration du mot « prévôté »
  • Traductions du mot « prévôté »

Définitions du mot prévôté

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉVÔTÉ, subst. fém.

I. − HISTOIRE
A. − HIST. DU DR. [Sous l'Ancien Régime]
1.
a) Juridiction du prévôt (royal); étendue de cette juridiction. Dans toute l'étendue de la prévôté (Ac.):
. La Prévôté était une subdivision du bailliage lui-même. Les prévôts étaient les lieutenants des baillis; leurs droits et leurs devoirs étaient les mêmes; mais leur pouvoir, qui n'était qu'une délégation de celui des baillis, était nécessairement moins étendu. Pol.1868.
b) P. méton. Siège de cette juridiction; tribunal présidé par le prévôt (royal). Il fut assigné à la prévôté (Ac.1835-1935).En France (...) les sergents de la prévôté aiment mieux payer une amende (...) que de lui succéder [au bourreau]! (Hugo, Han d'Isl., 1823, p.188).Sous le régime féodal les prévôtés et les bailliages, sous la monarchie (...) les parlements donnent aux peuples les garanties premières de la justice (Vivien, Ét. admin., t. 1, 1859, p.4).Un gentilhomme lorrain nommé Bertrand de Poulengy (...) avait une terre près de Gondrecourt et remplissait un office dans la prévôté de Vaucouleurs (A. France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p.75).
2. P. ext.
a) Juridiction d'un prévôt (v. ce mot I A b), étendue de cette juridiction. La Prévôté de Paris était une charge vénale et peu estimée avant saint Louis; mais ce prince ayant jugé à propos de confier à Étienne Boileau la garde de la Prévôté de Paris, les choses changèrent bientôt de face (Pol.1868).Un arrêt du conseil du 1eravril 1762 s'efforça de déterminer les limites peu précises de la compétence de la prévôté de l'hôtel et des autres juridictions (MarionInstit.1923).
b) P. méton. Siège de cette juridiction; tribunal où le prévôt exerce sa juridiction. Banni de toute la prévôté et vicomté de Paris (Ac.1798-1878).Je suis maître Caboche, bourreau de la prévôté de Paris (Dumas père, Reine Margot, 1847, ii, 3, p.78).V. prévôt I A 1 b ex. de La Gde encyclop.
Prévôté des marchands. Louix XIII dans son enfance, un jour qu'il jouait au jeu des métiers, fit preuve d'une imagination singulière en inventant un métier dont les règlements n'avaient pas été enregistrés par la Prévôté des marchands: Soyons, dit-il, coupeurs de bourse (D'Allemagne, Récr. et passe-temps, 1904, p.203).V. prévôt I A 1 b ex. de La Gde Encyclop.
B. − HIST. RELIG. Bénéfice auquel est attachée l'administration du chapitre d'une cathédrale ou d'une collégiale. La prévôté de tel chapitre, de tel lieu fut donnée à un tel (Ac.1835, 1878).
II. − Domaine milit.Formation de gendarmerie placée sous le commandement d'un prévôt (V. ce mot II B), chargée de la police d'une caserne ou d'une armée en campagne, qui exerce, en outre, une juridiction sur les forces françaises en territoire étranger. Les officiers et gradés de la garde en fonction dans les prévôtés (Lubrano-Lavadera, Législ. et admin. milit., 1954, p.170).La gendarmerie des Forces françaises d'Allemagne, qui comprend des groupements de prévôté (détachements, pelotons et postes prévôtaux) et des formations dans le secteur français de Berlin (La Gde encyclop., Larousse, t. 26, 1973, p.5333).V. prévôtal II ex.
P. méton. Siège administratif de cette formation. J'avais couru à la prévôté stimuler le zèle des gendarmes (Vercel, Cap. Conan, 1934, p.111).
Prononc. et Orth.: [pʀevote]. Ac. 1694, 1718: prevosté; 1740: prevôté; 1762: prévôté; 1798: prevôté; dep. 1835: prévôté. Étymol. et Hist. 1130-40 provosté (Wace, Vie Ste Marguerite, ms. A, éd. E. A. Francis, 89); 1260 prevosté (Étienne Boileau, Métiers, éd. G.-B. Depping, p.207). Dér. de prévôt* (provôt); suff. -é*. Cf. le lat. médiév. praepositatus «charge de prévôt d'une église collégiale» viiies. ds Nierm.; «ensemble des revenus qui se rattachent à la charge de prévôt d'une église» (909, ibid.), «circonscription domaniale» (1210, ibid.). Fréq. abs. littér.: 38.

prévôté < prévôt

Wiktionnaire

Nom commun

prévôté \pʁe.vɔ.te\ féminin

  1. Qualité, fonction, juridiction de prévôt.
    • Juge de la prévôté.
  2. (Justice) Territoire où s’exerçait cette juridiction.
    • La prévôté de Dordives s'étendait sur Dordives, partie de Mez-le-Maréchal, Thurelle et les Aulnois, Souppes, Besigny, la Cloisière, le Bois-d'Aix, Champs-sur-les-Bois, Bougligny, Maisoncelles, Chenou, Trémainville, Mézinville et Mondreville. — (Annales de la Société Historique et Archéologique du Gâtinais, 1905, vol. 23, p. 317)
    • Par l'édit du 31 août 1698, le duc Léopold réorganisa l'administration de la Lorraine : la prévôté de Bruyères devint alors le siège bailliager de Bruyères, sans que sa consistance en soit affectée. — (Claude Marchal, La ville et la prévôté de Bruyères du XVIe au XVIIIe siècle, Journées d'études vosgiennes, 2005)
  3. (Vieilli) En termes militaires, corps de gendarmes chargé de la surveillance dans une grande unité mobilisée.
    • En imagination, ils se virent arrêtés par la prévôté, ramenés au quartier entre deux gendarmes, enfermés au cachot... — (Marcel-E. Grancher, 5 de campagne, Éditions Lugdunum, 1937, page 64.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRÉVÔTÉ. n. f.
Qualité, fonction, juridiction de prévôt; Territoire où s'exerçait cette juridiction. Juge de la prévôté. Il fut assigné à la prévôté. Dans toute l'étendue de la prévôté. Il se dit, en termes militaires, du Corps de gendarmes chargé de la surveillance dans une grande unité mobilisée.

Littré (1872-1877)

PRÉVÔTÉ (pré-vô-té) s. f.
  • Dignité, fonction, juridiction du prévôt. Pour signaler mon avénement à la prévôté par quelque chose d'extraordinaire, Dancourt, le Prix de l'arquebuse, sc. 2.

    Territoire où s'exerçait cette juridiction.

    Lieu où le prévôt rendait la justice.

HISTORIQUE

XIIe s. De Cantorbire aveie l'arcediachené, E de Beverlei oi [j'eus] idunc la provousté, Th. le mart. 87.

XIIIe s. À touz ceux qui ces lettres verront, Regnaut Bourbon, garde de la prevosté de Paris, salut, Liv. des mét. 350.

XVe s. Dedans Haspre [ville du Cambrésis ou Hainaut] a une prévosté de moines noirs, et grands edifices avec le moustier qui se tient de Saint-Vast d'Arras…, Froissart, I, I, 100.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prévôté »

Prévôt ; prov. prebostat ; espagn. prebostad.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l'ancien français provosté, de prévôt et , sur le modèle du latin praepositatus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prévôté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prévôté prevote

Citations contenant le mot « prévôté »

  • Le Major Bertrand, adjoint au lieutenant de la brigade de gendarmerie de Chamonix, est au Liban depuis le 5 mars dernier au sein de la prévôté. Explications. L'Essor Savoyard, Un gendarme de Chamonix au Liban pour une mission très spéciale - L'Essor Savoyard
  • Provençale succède à Niçois à la prévôté de la Maison de Lamothe-Landerron, dite Maison de Marmande, près de La Réole. Toute une première pour les Compagnons SudOuest.fr, Sud-Gironde : une femme à la tête des Compagnons du Devoir
  • Dans la seconde moitié du XVe, le fief se trouve aux mains de Jean Thiart puis passe dans celles de Jean de Laporte, lieutenant criminel à la prévôté de Paris (magistrat qui jugeait les affaires criminelles au Grand Châtelet). www.lejdc.fr, Plongez dans la longue histoire du château des Granges à Suilly-la-Tour - Suilly-la-Tour (58150)

Images d'illustration du mot « prévôté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prévôté »

Langue Traduction
Anglais provost
Espagnol preboste
Italien rettore
Allemand propst
Chinois 教务长
Arabe عميد
Portugais reitor
Russe ректор
Japonais 告発
Basque probestu
Corse preghjuntu
Source : Google Translate API
Partager