La langue française

Prévariquer

Définitions du mot « prévariquer »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉVARIQUER, verbe intrans.

A. − Transgresser la loi divine, un devoir religieux, une obligation morale. Dieu créa l'homme innocent, mais, circonvenu par les ruses du serpent, l'homme prévariqua contre l'ordre de Dieu, et, pour cette faute, expulsé du séjour du paradis, il fut assujetti aux labeurs de ce monde (Thierry, Récits mérov., t.2, 1840, p.320).Elle venait offrir au moine de désarmer sa haine, si, lui, désarmait sa chasteté; elle voulait qu'il prévariquât par amour de Dieu, qu'il péchât par dévouement à l'église (Péladan, Vice supr., 1884, p.320).[Le diable] n'est pas de la substance de Dieu, puisqu'il a prévariqué. Il est tombé, parce qu'il n'a pas observé les commandements de Dieu, et il est resté l'adversaire des préceptes divins (Théol. cath.t.4, 11920, p.354).
B. − Manquer aux obligations d'une charge, d'un mandat; commettre des prévarications. Un souverain révoque le ministre, le gouverneur, le vice-roi qui prévarique et abuse de ses pouvoirs (Pommier, Athéisme, 1857, p.70).Pourquoi (...) ne prononçait-il pas la censure et la suspension contre son suffragant, l'évêque de Beauvais, coupable d'avoir prévariqué dans l'administration de la justice? (A. France, J. d'Arc, t.2, 1908, p.343).
DR. Se rendre coupable de prévarication. Les juges du Châtelet ont donc prévariqué dans leurs fonctions: or, je demande leur destitution, comme indignes de les exercer, et leur punition comme lâches prévaricateurs (Marat, Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p.152).Si vous m'imputez une prévarication, punissez-moi comme on punit le juge lui-même qui a prévariqué (Vivien, Ét. admin., t.1, 1859, p.134).Après la trahison, prévariquer est le pire des crimes (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p.390).
Prononc. et Orth.: [pʀevaʀike], (il) prévarique [pʀevaʀik]. Ac. 1694, 1718: prevariquer; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1. 1432, 29 mai «s'écarter (de la loi divine)» prévariquer contre la loy divine (ds Isambert, Rec. anc. lois fr., t.8, p.766); 2. 1549 «être de connivence avec la partie adverse; manquer à son devoir» (Est.). Empr. au lat. praevaricari, proprement «marcher de travers, dévier» (de varicus «qui écarte les jambes», dér. de varus «cagneux»); à l'époque class. «s'écarter de la ligne droite en labourant» (d'où le verbe fr. de même sens, 1552, du Pinet, Pline, XVIII, 19 ds Gdf. Compl.), «(en parlant d'un juge, d'un avocat) être de connivence avec la partie adverse»; dans la lang. eccl. «violer, transgresser, trahir» (spéc. pactum Domini; fidem..., iii-ives. Tertullien; Vulgate ds Blaise Lat. chrét.). Cf. la forme demi-sav; prevariier «s'écarter de la loi divine» (1remoitié xiies., Ps. Oxford, Ps. Cambridge ds T.-L.). Cf. également dès le xiiies., l'a. prov. prevaricar de «dévier de» (xiiies.), trans. «violer, transgresser» (ibid.), intrans. «s'écarter de son devoir» (ca 1470 ds Levy Prov.). Cf. encore fin xives. part. prés. subst. «celui qui manque à son devoir» (Eustache Deschamps, OEuvres, VIII, 98, 3 ds T.-L.: prevaricat), ainsi que l'a. fr. prevariqueresse, v. prévaricateur. Bbg. Sigurs 1963/64, p.578.

Wiktionnaire

Verbe

prévariquer \pʁe.va.ʁi.ke\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se rendre coupable de prévarication, trahir les intérêts qu’on est obligé de soutenir.
    • Prévariquer dans son emploi.
    • Ce serait prévariquer que d’en user de la sorte.
    • Ce juge, cette avocate, cet avoué a prévariqué.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRÉVARIQUER. v. intr.
Se rendre coupable de prévarication. Prévariquer dans son emploi. Ce serait prévariquer que d'en user de la sorte. Ce juge, cet avocat, cet avoué a prévariqué.

Littré (1872-1877)

PRÉVARIQUER (pré-va-ri-ké), je prévariquais, nous prévariquions, vous prévariquiez ; que je prévarique, que nous prévariquions, que vous prévariquiez v. n.
  • 1Trahir les intérêts qu'on est obligé à soutenir. Si vous aviez donné un gouvernement à quelqu'un de vos sujets, et qu'il eût prévariqué…, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. II, p. 160, dans POUGENS.
  • 2Manquer à son devoir, à ses obligations. Dès que les chefs des tribus furent entrés dans les tentes des filles de Madian, tout Juda prévariqua, et il s'en trouva peu qui se conservassent purs de l'iniquité commune, Massillon, Petit carême, Vic. et vert. des grands. Le veau d'or fut réduit en poussière pour avoir fait prévariquer Israël, Massillon, ib.
  • 3S'écarter de son sujet. Je vais, sans rien omettre et sans prévariquer, Compendieusement énoncer, expliquer, Exposer à vos yeux l'idée universelle De ma cause et des faits renfermés en icelle, Racine, Plaid. III, 3.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIe s. Prevarians acesmai [j'estimai] tuz pe ccheurs de terre, Liber psalm. p. 193. Par qui les choses prevarient, Movent, raccordent e ralient, Benoit de Sainte-Maure, II, 11.

XVe s. N'est leur regard à obeir au prince en gardant ses loyx au vray, mais les prevariqueront et pervertiront, Hist. de la Tois. d'or, t. II, f° 120, dans LACURNE.

XVIe s. Je n'ennuyerai personne des protestations de ma candeur ; car, si je prevarique, j'ai mon lecteur pour juge, D'Aubigné, Hist. I, 49.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prévariquer »

(Siècle à préciser) Du latin praevaricari.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. prævaricari, prévariquer, proprement s'écarter de la ligne droite, de præ, outre, et varicare, écarter les jambes, qui vient de varus, qui a les jambes torses.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prévariquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prévariquer prevarike

Citations contenant le mot « prévariquer »

  • Prévarication : action de prévariquer, de s’écarter de la justice, de manquer à ses obligations ! AgoraVox, Fatiha Agag-Boudjahlat défend le modèle Républicain Français (3/3) - AgoraVox le média citoyen
  • A profiter de la faiblesse économique de certains pays pour mieux prévariquer les dirigeants et y installer les usines à risques, nous voyons là un des nombreux bienfaits de la politique de mondialisation... gouvernée par la loi du seul profit maximum. Voilà des gens qui n'ont rien compris depuis Bhopal, enfin si, ils ont compris... mais ils s'en foutent pourvu que les actionnaires touchent des dividendes à 2 chiffres... qu'est ce que l'être humain dans cette logique ? Peanuts ! Le Point, Une marée rouge déferle sur la Hongrie - Le Point
  • Prévarication :Action de prévariquer, de s’écarter de la justice, de manquer à ses obligations. AgoraVox, Qui dirige la France ? - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « prévariquer »

Langue Traduction
Anglais prevaricate
Espagnol prevaricar
Italien prevaricare
Allemand vorherrschen
Chinois 早产
Arabe مراوغ
Portugais prevaricar
Russe увиливать
Japonais 言い表す
Basque prevaricate
Corse prevaricà
Source : Google Translate API

Prévariquer

Retour au sommaire ➦

Partager