La langue française

Prétorien

Sommaire

  • Définitions du mot prétorien
  • Étymologie de « prétorien »
  • Phonétique de « prétorien »
  • Citations contenant le mot « prétorien »
  • Traductions du mot « prétorien »
  • Synonymes de « prétorien »

Définitions du mot « prétorien »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉTORIEN, -IENNE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − ANTIQ. ROMAINE
1. [Corresp. à préteur]
a) [Corresp. à préteur A] Relatif au préteur. Dignité prétorienne. Le changement de la constitution politique, en amenant l'abolition de la juridiction prétorienne, devait entraîner celle d'un système de procédure qui n'en est pas moins digne de la plus curieuse attention (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p.436).
Droit prétorien. Droix fixé, parallèlement au droit civil, par les édits des prêteurs (appelés édits prétoriens). Le droit domestique lui-même se complique et se diversifie à mesure qu'au droit civil primitif vient peu à peu s'ajouter le droit prétorien (Durkheim, Divis. trav., 1893, p.115).V. annihiler ex. 1.
Famille prétorienne. Famille ayant compté parmi ses membres un ou plusieurs préteurs. (Dict. xixeet xxes.).
b) [Corresp. à préteur B] Qui a un préteur à sa tête. Province prétorienne. Spartacus à la tête d'une troupe d'esclaves défit quatre armées prétoriennes (A. France, Vie fleur, 1922, p.310).
2. [Corresp. à prétoire A]
a) [Corresp. à prétoire A 2 a] Porte prétorienne. Porte principale d'un camp située en face de la tente du général. La tente du général en chef (...), l'entrée tournée vers la porte prétorienne (Lavedan1964, s.v. camp).
b) [Corresp. à prétoire A 2 c] Cohorte, garde prétorienne. Garde personnelle de l'empereur. Le chef de la garde prétorienne avait le titre de préfet du prétoire (Ac.).Les cohortes prétoriennes renversant leurs faisceaux devant les cendres de Germanicus (Chateaubr., Mém., t.2, 1848, p.424).Corps d'élite formé en principe d'Italiens éprouvés, les cohortes prétoriennes prendront souvent une importance considérable dans la proclamation des empereurs (J. Dautry, O. Maisani, Guide romain antique, 1952, p.146).
B. − Péjoratif
1. [En parlant d'une armée, d'une formation milit.] Qui soutient un régime dictatorial, qui est partisan d'un régime militaire. Telle heure peut sonner (...) où nos glorieux régiments se transformeront, pour le profit d'un homme et la honte d'un peuple, en hordes dorées et en bandes prétoriennes (Hugo, Nap. le Pt, 1852, p.203).La substitution de la nation armée aux armées prétoriennes (Jaurès, Paix menacée, 1914, p.450):
. L'essentiel est que le gouvernement donne l'impression qu'il n'est pas plus au mains des factions de gauche qu'il n'a à se rendre pieds et poings liés aux sommations de je ne sais quelle armée prétorienne... Proust, Guermantes 1, 1920, p.245.
2. Qui est propre aux partisans d'un régime dictatorial ou militaire, qui en est le fait. Mieux vaut que les prétendants se dévorent entre eux, plutôt que des révolutions prétoriennes s'accomplissent (Sand, Corresp., t.3, 1852, p.320).«L'esprit prétorien» représenté par Boulanger et le boulangisme (Maurras, Kiel et Tanger, 1914, p.85).
II. − Subst. masc.
A. − ANTIQ. ROMAINE. Soldat de la garde personnelle de l'empereur. Puis les prétoriens en large manipule Portant, devant César, les insignes d'Hercule (Bouilhet, Melaenis, 1857, p.109).Claude (...) accède à l'Empire grâce aux cadeaux (...) distribués aux prétoriens (J. Dautry, O. Maisani, Guide romain antique, 1952, p.168).V. enchère B ex. de Constant.
B. − Péj. Militaire qui soutient un régime dictatorial, qui est partisan d'un régime militaire. Voilà qu'on pille la Chine! (...) cela va donner de beaux appétits à notre armée: des prétoriens compliqués de razzias, il ne manquait plus que cela (Goncourt, Journal, 1860, p.848).Les prétoriens ont permis à leur maître [Napoléon 1er] de renier l'oeuvre jacobine (Adam, Enf. Aust., 1902, p.49).
REM. 1.
Prétorianisme, subst. masc.,rare. Régime dictatorial qui s'appuie sur l'armée. Napoléon III ayant été fait empereur, non par la fortune militaire, mais par l'hérédité, et la nation française repoussant le prétorianisme, il semble inévitable, pour cette double raison, que l'empire actuel redevienne une monarchie parlementaire (Proudhon, Guerre et paix,1861, p.189).
2.
Prétoriennement, adv.,rare. À la manière des prétoriens. Un régiment (...), en ripaille, (...), bidons de vin sur les bancs du quai et charcuteries variées, festoyant publiquement et prétoriennement (Goncourt, Journal, 1851, p.40).
Prononc. et Orth.: [pʀetɔ ʀjε ̃], fém. [-jεn]. Ac. 1694, 1718: pretorien, -ienne; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist.1. a) 1213 «qui appartient au préteur» (Faits des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, 410, 1); 1636 provinces prétoriennes (Monet, s.v. province); 1640 famille prétorienne (AblancourtLes Annales de Tacite, livre II, p.192); b) 1640 cohorte prétorienne (Id., ibid., livre I, p.10); 1664 subst. «soldat de la garde prétorienne» (Corneille, Othon, I, 2); 2. p.anal. a) 1768 subst. «satellite d'une autorité despotique» (D'Alembert, Eloge d'Olivet, note 1 ds Rob., s.v. janissaire); 1830 (Balzac, Paix mén., p.312); b) 1791 gardes prétoriennes à la dévotion d'un fourbe (MmeRoland, Lettres, t.2, p.442 ds Brunot t.9, p.739). Empr. au lat.praetorianus «de la garde prétorienne; soldat de la garde prétorienne»; 2 p.allus. au rôle joué par la garde prétorienne des empereurs romains. Fréq. abs. littér.: 55. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.383.

Wiktionnaire

Adjectif 1

prétorien \pʁe.tɔ.ʁjɛ̃\

  1. (Antiquité romaine) Qui est propre, qui appartient au préteur.
    • La dignité prétorienne.
  2. (Antiquité romaine) Relatif à la garde impériale romaine.
    • Soldat prétorien.
    • Cohorte prétorienne.
    • Le chef de la garde prétorienne avait le titre de préfet du prétoire.
    • Provinces prétoriennes, les provinces où l’on envoyait des gouverneurs avec le titre de Préteur.
  3. (Droit) Qui fait référence aux décisions antérieures des tribunaux, c’est-à-dire à la jurisprudence dite aussi « droit prétorien ».
    • Une solution prétorienne est une solution à un problème de droit apportée par une juridiction.
  4. (Géographie) Qui concerne Prétoria, capitale de l’Afrique du Sud [1].
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

prétorien \pʁe.tɔ.ʁjɛ̃\ masculin

  1. Soldats, troupes qui formaient la garde des empereurs romains.
    • L’empire fut mis à l’encan par les prétoriens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉTORIEN (pré-to-riin, riè-n', ou préto-ri-in) adj.
  • 1Qui appartient au préteur. Dignité prétorienne. Agrippine força le sénat à décerner les honneurs prétoriens à des affranchis, Pastoret, Instit. Mém. inscr. et belles-lett. t. VII, p. 185.

    Provinces prétoriennes, celles qui étaient gouvernées par des préteurs.

    Droit prétorien, droit qui résultait des édits des préteurs.

  • 2Qui appartient à la troupe qui gardait les empereurs à Rome. Garde prétorienne. Soldat prétorien.

    Sous la république, cohorte prétorienne, la cohorte qui veillait autour du général et gardait l'espace de cent pieds carrés qui entourait la tente et qu'on appelait le prétoire.

    Sous les empereurs, camp prétorien, emplacement fortifie, sous le Viminal, qui servait de logement à la garde prétorienne.

    S. m. pl. Les prétoriens, les soldats de la garde prétorienne. Tous les prétoriens murmurent contre lui, Corneille, Othon, I, 3.

    Fig. Il se dit des corps militaires qui font et défont les gouvernements.

    Il se dit aussi, par assimilation, de corps non armés, de compagnies qui s'arrogent un grand pouvoir. Ces prétoriens ou janissaires du saint-siége [les jésuites] devenus odieux au saint-siége même, D'Alembert, Éloges, d'Olivet, note 1.

HISTORIQUE

XIVe s. Telz officiers et juges pretoriens estoient esleus par sort, Oresme, Thèse de MEUNIER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prétorien »

(Siècle à préciser) Du latin praetorianus (« de la garde prétorienne ; soldat de la garde prétorienne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. prætorianus, de prætor, préteur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prétorien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prétorien pretɔrjɛ̃

Citations contenant le mot « prétorien »

  • À cet effet, la loi n° 2013-1117 du 6 décembre 2013 (JO 7 déc.), relative à la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière, a eu pour objet de contrecarrer le principe prétorien d’insaisissabilité posé à partir de 2002 (Civ. 1re, 2 juill. 2002, préc.) en présence de l’administration fiscale créancière. Le mécanisme de l’avis à tiers détenteur (ATD) s’est ainsi inscrit dans un environnement fiscal changeant. , La guerre des grands créanciers : assurance-vie rachetable et droit exclusif au paiement du créancier nanti - Assurance | Dalloz Actualité
  • Le pouvoir prétorien du juge administratif : une source de la légalité. Village de la Justice, Le pouvoir prétorien du juge administratif : une source de la légalité. Par Ismail Haddar, Juriste.

Traductions du mot « prétorien »

Langue Traduction
Anglais praetorian
Espagnol pretoriano
Italien pretoriano
Allemand prätorianer
Chinois 普雷托里安语
Arabe بريطاني
Portugais pretoriano
Russe преторианец
Japonais プレトリアン
Basque pretoriar
Corse preetorianu
Source : Google Translate API

Synonymes de « prétorien »

Source : synonymes de prétorien sur lebonsynonyme.fr
Partager