La langue française

Prémontré, prémontrée

Sommaire

  • Définitions du mot prémontré, prémontrée
  • Étymologie de « prémontré »
  • Phonétique de « prémontré »
  • Traductions du mot « prémontré »

Définitions du mot « prémontré, prémontrée »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉMONTRÉ, -ÉE, subst.

RELIG. Membre d'un ordre de chanoines ou de chanoinesses réguliers fondé au xiies. par saint Norbert. Abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson; monastère des Prémontrés près de Wetzlar. L'oblature n'est nullement, comme on le croit, une invention Bénédictine. Elle a fructifié avant qu'elle ne fût implantée dans notre institut, chez les Prémontrés, chez les Templiers, dans d'autres Ordres (Huysmans, Oblat,t.1, 1903, p.187).Il a un visage fin et décharné, des yeux très vifs qui se posent sur moi l'espace d'un éclair, des mains aussi délicates que des serres d'oiseau et, à un doigt, une améthyste claire en forme d'amande. Je le verrai plus tard, assis à la table de l'Abbé, alors que je prendrai place à la table des hôtes: c'est le révérendissime père supérieur des prémontrés de France (Green, Journal,1946, p.71).
En appos. avec valeur d'adj. La plus jeune de toutes, Gertrude, à peine âgée de deux ans, née depuis la mort de son père, fut envoyée au couvent des religieuses prémontrées (...) près de Wetzlar (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p.203).
Prononc. et Orth.: [pʀemɔ ̃tʀe]. Ac. 1835, 1878: -trés, subst. masc. plur.; 1935: -tré, subst. masc. Étymol. et Hist. 1611 prémonstré (Cotgr.). Empl. comme nom commun de Prémontré, commune de l'Aisne, dans laquelle saint Norbert fonda une abbaye vers 1120 (cf. le dér. lat. (canon) Premonstratensian att. vers 1145 et le subst. masc. en 1537, v. Latham). Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Nom commun

prémontré \pʁe.mɔ̃.tʁe\ masculin

  1. Religieux faisant partie d’un ordre de chanoines réguliers, dont la principale abbaye était à Prémontré, près de Laon.
    • L’ordre des Prémontrés.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRÉMONTRÉ. n. m.
Religieux faisant partie d'un ordre de chanoines réguliers, dont la principale abbaye était à Prémontré, près de Laon. L'ordre des Prémontrés.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRÉMONTRÉ, (Théolog.) est le nom d’un ordre religieux de chanoines réguliers, institué par S. Norbert en 1120.

Le premier monastere de cet ordre fut bâti par S. Norbert dans l’île de France, à trois lieues de Laon vers le couchant, & appellé par lui prémontré, præmonstratum, & c’est de-là que l’ordre a tiré son nom. Les auteurs sont fort partagés sur la vraie origine de ce nom.

Honorius II. approuva cet ordre en 1126, & plusieurs autres papes le confirmerent dans la suite. En 1245, Innocent IV. se plaignit du relâchement de cet ordre, & en écrivit au chapitre général. En 1288, le général Guillaume demanda & obtint du pape Nicolas IV. la permission de manger de la viande pour ceux de l’ordre qui seroient en voyage. En 1460, à la priere du général, Pie II. accorda la permission générale de manger de la viande, excepté depuis la Septuagésime jusqu’à Pâque.

Les prémontrés sont vêtus de blanc, avec un scapulaire au-devant de leur soutane. Lorsqu’ils sortent, ils ont un manteau blanc ; dans la maison, un petit camail ; & au chœur, un surplis.

Les premiers monasteres que S. Norbert établit étoient l’un pour les hommes, & l’autre pour les femmes ; un mur de séparation les divisoit. En 1137, un decret du chapitre général défendit cet usage pour l’avenir, & ordonna que les religieuses des monasteres déja bâtis seroient transférées ailleurs, & éloignées du monastere des hommes.

Les prémontrés ont un college à Paris, & peuvent prendre des degrés dans la faculté de Théologie de Paris.

Il y a aussi une réforme de prémontrés.

Prémontré, (Géog. mod.) abbaye réguliere de France, dans la Picardie, au diocese & à 3 lieues au couchant de Laon, à 4 lieues au nord de Soissons, dans la forêt de Couci, & dans un vallon marécageux. Je ne parle de cette abbaye contre ma coutume, que parce qu’elle est chef de l’ordre de prémontré qui en tire son nom. Saint Norbert, allemand, s’y retira avec ses compagnons en 1119. Les religieux de cette abbaye, quoiqu’éloignés du commerce des hommes, y sont commodément logés, & jouissent de plus de 70000 livres de revenu. Cette abbaye est élective. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prémontré »

De pratum monstratum (« pré découvert, essarté »), lieu-dit « Presmontré », site offert au XIIe siècle à Norbert de Xanten pour y fonder sa communauté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prémontré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prémontré premɔ̃tre

Traductions du mot « prémontré »

Langue Traduction
Anglais premonstrated
Espagnol premonstrado
Italien premonstrated
Allemand vorgeprägt
Chinois 预示
Arabe تظاهر
Portugais premonstrated
Russe premonstrated
Japonais 実証済み
Basque premonstrated
Corse premonstrated
Source : Google Translate API
Partager