La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pourridié »

Pourridié

Définitions de « pourridié »

Trésor de la Langue Française informatisé

POURRIDIÉ, subst. masc.

PHYTOPATHOL. Maladie cryptogamique des racines qui touche de nombreuses espèces ligneuses : vigne, arbres fruitiers, arbres et arbustes d'ornement et forestiers; champignon qui provoque cette maladie. Le pourridié : c'est une des maladies les plus anciennes de la vigne, en Bourgogne (...). Le pourridié est un champignon qui pourrit les ceps. Ils s'affaiblissent (...); enfin, ils meurent et leurs racines sont tellement putréfiées qu'il suffit de tirer légèrement la souche avec ses doigts pour l'arracher (Huysmans, Oblat,t. 2, 1903, p. 247).Les parasites [de la vigne] que l'on peut détruire par le sulfure de carbone sont : (...) la cochenille blanche (...) et (...) le pourridié (cryptogame) (Brunet, Matér. vitic.,1909, p. 32).
P. métaph. L'on n'en connaît pas non plus [de remède] qui puisse enrayer les dégâts de ce pourridié des Chambres dont nous sommes, nous aussi, atteints (...). Il gruge la France et la décompose : c'est la dissolution de tout ce qui fut honnête, de tout ce qui fut propre. Ce pourridié a fait de notre pays un vignoble de consciences inanimées, un clos d'âmes mortes! (Huysmans, Oblat,t. 2, 1903p. 248).
Prononc. : [puʀidje]. Étymol. et Hist. 1874 Perpignan pourridie (N. Llobes, Travaux de la commission départementale contre le phylloxéra, p. 33 ds Littré); 1890 pourridié (Lar. 19eSuppl.); 1903 empl. par image (Huysmans, loc. cit.). Empr. au prov. pourridié « pourriture », a. prov. poiridier (ca 1245, Débat d'Izarn et de Sicart de Figueras, 666, éd. P. Meyer ds Annuaire-bulletin de la Sté de l'Hist. de France, t. 16, 1879, p. 264), dér., à l'aide du suff. -eriu (à valeur coll.) et infl. de -ariu (Ronjat, § 696), de poirir « pourrir » (1225-28, Jaufré, éd. Cl. Brunel, 2604, empl. fig.; 2emoit. xiiies. au propre ds Rayn.), corresp. à pourrir*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pourridié \pu.ʁi.dje\ masculin

  1. (Phytopathologie) Maladie des végétaux ligneux (vigne et arbres fruitiers) causée par un champignon qui entraîne la décomposition du bois des racines des arbres, arbustes et arbrisseaux. Ce champignon parasite, l'armillaire Armillaria mellea, attaque les racines et entraine la mort.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pourridié »

(fin XIXe siècle) Du provençal pourridié, poiridier (« pourriture »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pourridié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pourridié puridie

Citations contenant le mot « pourridié »

  • Le pourridié appelé aussi armillaire (Armillaria mellea) est un champignon couleur ocre tout à fait caractéristique qui se développe à la base de l’arbre : du fait de sa couleur, on parle d’armillaire couleur de miel, mais il peut parfois s’agir de l’armillaire d’Ostoya (Armillaria ostoyae) de couleur plus foncée. Cette maladie cryptogamique des racines est grave puisque les remèdes sont inexistants. Binette & Jardin, Le pourridié ou armillaire : comment les traiter ?
  • Votre arbre est atteint de pourridié ou blanc des racines, une maladie provoquée par un champignon qui s'attaque aux racines, l'armillaire couleur de miel (Armillaria mellea). Il n'existe malheureusement pas de traitement. Le Figaro.fr, Pourquoi mon cerisier a-t-il brutalement dépéri ?
  • Anticipez : Le pourridié touche en particulier les sujets affaiblis. Pour éviter que n’apparaisse la maladie ajouter chaque année un engrais spécial arbres fruitiers. Lors des tailles, nettoyez bien vos outils, néttoyez bien les coupes pour que la cicatrisation soit plus rapide. Nettoyez bien le sol au pied de l’arbre. Jaime-jardiner.com, Kiwi (actinidia) : Planter, entretenir, soigner, récolter, multiplier et récolter
  • La maladie du pourridié détruit les arbres de manière irréversible. Le seul «remède» consiste à arracher et brûler les sujets atteintes et à traiter le sol à la chaux. Le Figaro.fr, Quel est ce liquide blanc sur le tronc d'un cotoneaster?
  • La cause de ce dépérissement est vraisemblablement due à un champignon mortel pour vos rosiers et incurable: le pourridié des racines. Vous n'avez malheureusement pas d'autre choix que de les arracher... Le Figaro.fr, Pourquoi mes rosiers dépérissent-ils ?
  • C’est aussi un champignon, le pourridié (plus.lefigaro.fr/tag/pourridie) racinaire qui provoque le dépérissement avec pourriture du collet, décollement de l’écorce. Dans ce cas, il faut arracher le sujet malade et le brûler. Le Figaro.fr, Laurier-palme ou laurier-cerise, l’arbuste de haie par excellence

Images d'illustration du mot « pourridié »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pourridié »

Langue Traduction
Anglais root rot
Espagnol raíz podrida
Italien marciume radicale
Allemand wurzelfäule
Chinois 根腐
Arabe عفن الجذور
Portugais podridão da raiz
Russe корневая гниль
Japonais 根腐れ
Basque erro ustel
Corse putenza radica
Source : Google Translate API

Pourridié

Retour au sommaire ➦

Partager