La langue française

Poudrin

Sommaire

  • Définitions du mot poudrin
  • Étymologie de « poudrin »
  • Phonétique de « poudrin »
  • Citations contenant le mot « poudrin »
  • Images d'illustration du mot « poudrin »
  • Traductions du mot « poudrin »

Définitions du mot poudrin

Trésor de la Langue Française informatisé

POUDRIN, subst. masc.

A.− MAR. Embrun. (Dict. xixeet xxes.).
B.− Région. (à l'île Miquelon). Synon. de poudrerie (d'apr. Dionne 1909; v. poudrerie B).Des porches s'ouvraient (...), des corridors où le poudrin s'était engouffré et luisait dans l'ombre. Parfois, la neige amoncelée par le vent murait, jusqu'à mi-hauteur, une porte misérable (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 123).
Prononc. : [pudʀ ε ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1665 poudrain (Breton, Dict. Caraïbe-françois, 91 cité par R. Arveiller ds Fr. mod. t. 26, p. 56); 2. 1934 « précipitation neigeuse » (Vercel, loc. cit.). Dér. de poudre*; suff. -in*.

Trésor de la Langue Française informatisé

POUDRIN, subst. masc.

A.− MAR. Embrun. (Dict. xixeet xxes.).
B.− Région. (à l'île Miquelon). Synon. de poudrerie (d'apr. Dionne 1909; v. poudrerie B).Des porches s'ouvraient (...), des corridors où le poudrin s'était engouffré et luisait dans l'ombre. Parfois, la neige amoncelée par le vent murait, jusqu'à mi-hauteur, une porte misérable (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 123).
Prononc. : [pudʀ ε ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1665 poudrain (Breton, Dict. Caraïbe-françois, 91 cité par R. Arveiller ds Fr. mod. t. 26, p. 56); 2. 1934 « précipitation neigeuse » (Vercel, loc. cit.). Dér. de poudre*; suff. -in*.

Wiktionnaire

Nom commun

poudrin masculin

  1. Embruns denses ; eau pulvérisée des vagues qui se brisent.
    • C'est l'heure où son avant [d'une goélette] s'emperle
      Dans le poudrin éblouissant
      Du flot moutonnant qui déferle
      Et qu'elle tamise en passant.
      — (Gustave Mathieu, Parfums, chants et couleurs, Le chant du corsaire, Vent debout, IV ; Imprimerie Louis Perrin, Lyon, 1873, page 185.)
  2. Neige poudreuse.
    • Des porches s’ouvraient, bas et trapus, des corridors où le poudrin s’était engouffré et luisait dans l’ombre. Parfois, la neige amoncelée par le vent murait, jusqu’à mi-hauteur, une porte misérable. — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 122.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POUDRIN (pou-drin) s. m.
  • Terme de marine. Espèce de pluie que les lames forment en se brisant ; on dit plus souvent embrun.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

POUDRIN. Ajoutez :
2Nom du givre à Terreneuve. Les grands coups de vent se succèdent… fouettant au visage de quiconque se hasarde au dehors une pluie glacée, sorte de givre bien connu dans le pays sous le nom de poudrin, Rev. des Deux-Mondes, 1er nov. 1874, p. 122.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « poudrin »

Parce que le poudrin forme comme une poudre d'eau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poudrin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poudrin pudrɛ̃

Citations contenant le mot « poudrin »

  • Le parc national abrite une concentration d’activités géothermiques, alimentées par un volcan enfoui sous la croûte terrestre. Celui-ci provoque 10 000 manifestations naturelles, comme des geysers, des fumerolles, mais aussi du poudrin de glace qui se forme quand les températures tombent si bas que la vapeur d’eau cristallise dans l’air ! Télé 7 Jours, Yellowstone - Nature extrême (Arte) Un univers impitoyable
  • Comment un tel phénomène se produit-il ? Pour le comprendre, il faut lorgner du côté des cristaux de glace en suspension dans l’air lorsque le climat est très froid, que l’on nomme “poudrin de glace” en météorologie. En combinant une température avoisinant les -20°C, un ciel dégagé et une absence de vent, les cristaux de glace sont susceptibles de s’aligner sur un plan proche de l’horizontale et former un empilement vertical. Ainsi, ces derniers agissent tels des miroirs qui réfléchissent la lumière de façon massive. Sciencepost, C'est quoi ces colonnes de lumière qui ont illuminé le ciel canadien ?
  • Les colonnes lumineuses n’apparaissent que par des températures très basses, pour que du poudrin de glace reste en suspension dans l’air, rappelle le magazine Sciences et Avenir. Raison pour laquelle elles se produisent parfois au Canada. , Un phénomène météorologique rare observé dans le ciel canadien– photos - Sputnik France
  • Qui donc a laissé la lumière allumée ? Les fautifs sont les cristaux de glace en suspension dans l'air par temps très froid (en météorologie, on parle de poudrin de glace). Pour la photo canadienne, la température avoisinait par exemple les - 18°C. Par temps dégagé, lorsque les conditions atmosphériques sont exemptes de turbulences, les cristaux de glace dans l'air peuvent s'aligner selon un plan proche de l'horizontale et former un empilement vertical. Ils se comportent alors comme des miroirs horizontaux, et réfléchissent massivement la lumière. Sciences et Avenir, Les colonnes de lumière sont un surprenant phénomène optique qui survient par temps froid - Sciences et Avenir

Images d'illustration du mot « poudrin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poudrin »

Langue Traduction
Anglais powder
Espagnol polvo
Italien polvere
Allemand pulver
Chinois 粉末
Arabe مسحوق
Portugais
Russe порошок
Japonais パウダー
Basque hauts
Corse pudè
Source : Google Translate API
Partager