La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « postille »

Postille

Définitions de « postille »

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

postille \Prononciation ?\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Poteau.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Glose, note, explication.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Communication, avertissement donné par lettre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POSTILLE (po-sti-ll', ll mouillées) s. f.
  • Glose littérale sur l'Ancien Testament.

HISTORIQUE

XIIIe s. Les paroles sont si soutilles [subtiles], Qu'il n'est nulz clers qui sans postilles Puisse le livre bien entendre, Hist. des trois Maries, ms. p. 365.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

POSTILLE. - HIST. Ajoutez :

XVIe s. Sire, pour veriffier ce que par postille j'ay adjousté à mes dernieres, Corresp. de Lamothe Fénelon, t. I, p. 44. Pour le regard du postille qui est en celle du roy du XIII du passé, ib. t. I, p. 215.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POSTILLE, s. f. (Belles-Lettres.) se disoit autrefois d’une note ou courte remarque qu’on écrivoit à la marge de la Bible, & dans la suite on s’est servi du même terme pour exprimer une note écrite sur tout autre livre, postérieurement à son texte.

Trivet dans ses chroniques, en parlant de saint Lancton archevêque de Cantorbery, dit : super Bibliam postillas fecit, & eam per capitula quibus nunc utuntur moderni distinxit. Il ajoute qu’Alexandre évêque de Chester, super psalterium postillas fecit ; Kinghton, autre historien d’Angleterre, parlant d’un dominicain qui fut aussi cardinal, nommé Hugues, dit, totam Bibliam postillavit.

Il paroît que ce mot postille, est dérivé du latin positus, mis, ajouté : nous avons en françois un mot tout semblable, qui est apostille, tiré aussi du latin appositus, juxta positus, mis auprès ; parce qu’ordinairement les apostilles se mettent à la marge, & vis-à-vis l’endroit du texte, à l’éclaircissement duquel elles servent, à la différence des commentaires qu’on écrit au bas de la page, ou au-dessous du texte.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « postille »

Bas-lat. postilla, que du Cange tire ou de post illa (verba), après ces mots (à cause que les commentateurs poursuivaient, à l'aide de ces mots, leurs gloses), ou de posta, qui a signifié page.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Voir le masculin postil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « postille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
postille pɔstj

Citations contenant le mot « postille »

  • Faire profession d’historien est construit en cinq parties (sans compter la postille et la bibliographie de l’auteur), mais chacune est très riche et aborde quantité de thèmes, que nous allons essayer de résumer. , Faire profession d'historien (P. Boucheron)

Traductions du mot « postille »

Langue Traduction
Anglais postille
Espagnol postille
Italien postille
Allemand postille
Chinois 邮政
Arabe بريد
Portugais postille
Russe postille
Japonais ポスティーユ
Basque postille
Corse postille
Source : Google Translate API

Synonymes de « postille »

Source : synonymes de postille sur lebonsynonyme.fr

Postille

Retour au sommaire ➦

Partager