La langue française

Pongo

Sommaire

  • Définitions du mot pongo
  • Étymologie de « pongo »
  • Phonétique de « pongo »
  • Citations contenant le mot « pongo »
  • Images d'illustration du mot « pongo »
  • Traductions du mot « pongo »
  • Synonymes de « pongo »

Définitions du mot pongo

Trésor de la Langue Française informatisé

PONGO, subst. masc.

ZOOLOGIE
A. − Vx. Grand singe d'Afrique, chimpanzé ou gorille. (Dict.xixeet xxes.).
B. −
1. Nom scientifique de l'orang-outang. L'Orang-outan (Pongo pygmaeus, Hoppius) C'est un gros animal, au corps lourd, à dos voûté, le ventre proéminent. (...) [chez l'orang-outang] on reconnaît deux sous-espèces: l'Orang de Bornéo (Pongo pygmaeus pygmaeus) et l'Orang de Sumatra (P. pygmaeus abelii) (M. Goustard,Les Singes anthropoïdes, 1970, pp.21-22).
2. Sous-espèce de l'orang-outang. La plupart des naturalistes distinguent deux espèces d'Orangs: l'Orang proprement dit, appelé ordinairement Orang-outang (...) et le Pongo (...). L'absence d'abajoues chez les premiers et la forme toute particulière de la tête chez les Pongos (front très-déprimé, crâne petit, face pyramidale) font, avec la couleur, toute la différence entre les deux espèces (Bouillet1859, p.1164).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃go]. Att. ds Ac. 1835 et 1878. Plur. des pongos. Étymol. et Hist. 1748 (Hist. gén. des voyages, t.5, p.87: Battel raconte que dans les forêts de Mayomba, au Royaume de Loango, on voit deux sortes de monstres, dont les plus grands se nomment Pongos). Empr. à un terme d'une lang. d'Afrique désignant un grand singecf. formes congolaises mpongo, mpongi ds NED, v. aussi König, p.118) par l'intermédiaire de l'angl. (1625, Battel ds NED).

Wiktionnaire

Nom commun

pongo \Prononciation ?\ masculin

  1. Grand singe, gorille.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

pongo \Prononciation ?\

  1. (Désuet) Gorille.

Forme de verbe

pongo \ˈpoŋ.ɡo\

  1. Première personne du singulier du présent de l'indicatif de poner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PONGO (pon-go) s. m.
  • Terme d'histoire naturelle. Nom donné à de grands singes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PONGO, (Zoolog.) Le pongo est l’espece des plus grands singes qu’on connoisse ; ce sont les singes géans qui se rencontrent fréquemment épars dans les forêts du royaume de Mayombé, qui fait partie de celui de Benin.

Le pongo (dit en substance André Battel, dans les voyages de Purchass, l. VII. c. iij. p. 974.) a plus de cinq piés : il est de la hauteur d’un homme ordinaire, mais deux fois plus gros. Il a le visage sans poil, & ressemblant à celui d’un homme, les yeux assez grands quoiqu’enfoncés, & des cheveux qui lui couvrent la tête & les épaules. Son corps, à la réserve des mains, est couvert d’un poil tanné, sans épaisseur ; il a les piés sans talon, & semblables à ceux des singes, ce qui ne l’empêche ni de se tenir debout, ni de courir. Ces animaux grimpent sur les arbres pour y passer la nuit : ils s’y bâtissent même des especes d’abris contre les pluies dont ce pays est inondé pendant l’été. Ils ne vivent que de fruits & de plantes : ils couvrent leurs morts de feuilles & de branches ; ce que les Négres regardent comme une sorte de sépulture. Lorsque les pongos trouvent le matin les feux que les Négres allument la nuit, en voyageant au-travers de ces forêts, on les voit s’en approcher avec une apparence de plaisir. Néanmoins, ils n’ont jamais imaginé de les entretenir en y jettant du bois. Aussi les Négres assurent-ils que les pongos n’ont aucun langage, & qu’on ne leur voit donner aucune marque d’intelligence, qui puisse les faire placer dans une classe supérieure à celle des animaux. Leur force est surprenante : ils attaquent quelquefois les éléphans avec des massues dont ils s’arment, & quelquefois ils ont l’avantage. Comme ils rompent tous les pieges qu’on leur tend pour les prendre, les Négres prennent le parti de les tuer avec des fléches empoisonnées.

Ce sont des pongos que les Carthaginois, qui découvrirent cette côte sous Hannon, prirent pour des hommes sauvages, & les pongos femelles pour des femmes. Voyez Périple.

Au bout du compte, dit M. de Bougainville, leur méprise étoit plus raisonnable que celle de quelques universités fameuses, qui prétendirent que les Américains étoient une espece moyenne entre l’homme & le singe, & le soutinrent jusqu’à ce qu’un bref eut proscrit des écoles cette inhumaine absurdité. (D. J.)

Pongo, (Géog. mod.) anciennement puncu dans la langue du Pérou, terme qui signifie porte ; on donne ce nom en cette langue à tous les passages étroits, mais celui-ci le porte par excellence. C’est ici que le Maranon tournant à l’est depuis Jaën après plus de deux cens lieues de cours au nord, & après s’être ouvert un passage au milieu des montagnes de la Cordeliere, rompt la derniere digue qu’elle lui oppose, en se creusant un lit entre deux murailles paralleles de rochers coupés presque à plomb. Il y a un peu plus d’un siecle que quelques soldats espagnols de Sant-Jago découvrirent ce passage, & se hasarderent à le franchir. Deux missionnaires jésuites de la province de Quito les suivirent de près, & fonderent en 1639 la mission de Maynas qui s’étend fort loin en descendant le fleuve. Le canal du Pongo, creusé des mains de la nature, commence une petite demi-lieue au-dessous de Sant-Jago, & parvient à n’avoir que vingt-cinq toises dans son plus étroit. La Condamine, acad. des Sciences, mém. 1745, p. 416. (D. J.)

Pongos, s. m. (Hist. mod.) c’est ainsi que l’on nomme des especes de trompettes faites avec des dents d’éléphant creusées, qui sont en usage à la cour des rois de Congo, de Loango, & d’autres états d’Afrique. On dit que ces trompettes ont un son qui n’est rien moins qu’agréable.

Quelques voyageurs donnent aussi le nom de pongos à une espece de dais, ou plutôt de parasol que l’on met au-dessus du trône des rois du même pays ; cependant d’autres leur donnent le nom de pos & de mani.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pongo »

Buffon, le premier naturaliste qui se soit servi de ce mot, l'a pris à Battel, Anglais, qui voyagea vers la fin du XVIe siècle en Guinée (voy. Purchas's Pilgrims). Ce paraît être le gorille. Le nom appartient à la langue mpongwe parlée sur les deux rives du Gabon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’anglais pongo, Buffon, le premier naturaliste qui se soit servi de ce mot, l'a pris à Battel, Anglais, qui voyagea vers la fin du XVIe siècle en Guinée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du kikongo mpongo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pongo »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pongo pɔ̃gɔ

Citations contenant le mot « pongo »

  • La fille aînée de la chanteuse congolaise M'pongo Love rendra hommage à sa mère le vendredi 15 janvier 2021, à 12 heures, au cimetière de la Gombe où elle est enterée. Factuel.cd, Musique : Sandra M'pongo rendra hommage à M'pongo Love, 31 ans après sa mort | Factuel

Images d'illustration du mot « pongo »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pongo »

Langue Traduction
Anglais pongo
Espagnol pongo
Italien pongo
Allemand pongo
Chinois 蓬戈
Arabe بونغو
Portugais pongo
Russe орангутанг
Japonais ポンゴ
Basque pongo
Corse pongo
Source : Google Translate API

Synonymes de « pongo »

Source : synonymes de pongo sur lebonsynonyme.fr
Partager