La langue française

Polonais

Sommaire

  • Définitions du mot polonais
  • Étymologie de « polonais »
  • Phonétique de « polonais »
  • Citations contenant le mot « polonais »
  • Images d'illustration du mot « polonais »
  • Traductions du mot « polonais »

Définitions du mot « polonais »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLONAIS, -AISE, adj. et subst.

I.
A.− De Pologne.
1. (Celui, celle) qui est originaire de ce pays; qui y habite. Il faut être polonais pour souhaiter faire sa femme d'une maîtresse dévouée! (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 361).Les Polonais et les Russes sont des Slaves, qui peuvent se traiter comme des frères (A. de Broglie, Diplom. et dr. nouv.,1868, p. 117).
[En parlant d'une collectivité] :
Si j'étais décidé à ne pas engager la responsabilité de la France dans l'entreprise d'asservissement de la nation polonaise, ce n'était pas que j'eusse d'illusions sur ce que ce refus pourrait avoir d'efficacité pratique. Nous n'avions évidemment pas les moyens d'empêcher les Soviets de mettre leur plan à exécution. De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 73.
2. Lapin polonais. Race de lapins de petite taille à fourrure argentée. (Ds Lar. 20e-Lar. Lang. fr.).
3. LING. Langue polonaise : polonais, subst. masc. Langue parlée en Pologne, appartenant au groupe slave occidental. La Lituanie a vu s'implanter à côté du lituanien le polonais, conséquence de son ancienne union avec la Pologne, et le russe, résultat de l'incorporation à l'empire moscovite (Sauss.1916, p. 266).
B.− [Avec une valeur caractérisante]
1. [En parlant d'une pers.] Qui présente certaines caractéristiques propres à la Pologne ou à ses habitants.
Boire comme un Polonais. Boire avec excès. Être gris, ivre, soûl comme un Polonais. Être ivre au dernier point. Il voulait embrasser toutes les femmes, il était gris comme un Polonais et buvait dans son chapeau (Flaub., 1reÉduc. sent.,1845, p. 89).
2. Spécialement
a) HABILL. Robe polonaise et p. ell. polonaise, subst. fém. Robe dont le dos est ajusté et cambré et dont les pièces de dos, très étroites à la taille, s'épanouissent sur une tournure en demi-panier (d'apr. Leloir 1961).
P. anal. Jupe polonaise. Jupe plissée polonaise relevée très en arrière et garnie de petits biais bleus (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 779).
b) TECHNOL. Fer polonais ou p. ell., polonais, subst. masc. Fer à repasser à bouts arrondis. Le fer à bouts ronds ou polonais est utile pour le linge d'enfants et pour les volants (Lar. mén.1926, p. 1044).
II.− À la polonaise, loc. adj.
A.− AMEUBL. Lit à la polonaise. Lit à quatre colonnes d'où partent des pièces de fer qui supportent le baldaquin. Le lit à la polonaise possède deux et quelquefois trois dossiers. Les colonnes qui portent le baldaquin sont prolongées par des pièces de fer qui soutiennent les rideaux (Viaux, Meuble Fr.,1962, p. 99).
B.− GASTR. Garniture à la polonaise. Garniture ,,faite d'un hachis de jaune dur et de persil, dont on parsème l'apprêt et sur lequel on répand ensuite de la mie de pain frite au beurre, avec sa friture`` (Ac. Gastr. 1962). Choux-fleurs à la polonaise.
C.− HABILL. À la polonaise. À plis dans le dos et à volants. On revient à la mode « à la polonaise », elle est « à ailes » qui se relèvent sur le jupon de dessous envolanté (Villard, Hist. cost.,1956, p. 98).
REM. 1.
Polognard, subst. masc.,hapax. Bougrelas : En avant, mes amis! Vive la Pologne! Père Ubu : Oh! Oh! attends un peu, Monsieur le Polognard (Jarry, Ubu,1895, V, 2, p. 88).
2.
Polonisation, subst. fém.Action de rendre polonais. Alors que les nombreux Juifs refoulés de Russie en Pologne depuis 1890 et parlant surtout yiddisch étaient ballottés entre une culture seconde russe, ou allemande, ou polonaise, on assiste désormais à ce double phénomène : polonisation sincère, ou, à un degré égal, hébraïsation et sionisation des jeunes générations juives (Arts et litt.,1936, p. 52-1).
3.
Poloniser, verbe trans.a) Pol., vx. ,,Faire subir le sort de la Pologne; partager, démembrer comme la Pologne`` (Besch. 1845-46). b) Donner une forme polonaise à un mot ou à une tournure de langue étrangère. Traduire en français, langue policée s'il en est, ce polonais [de S. I. Witkiewicz] ébouriffé, sauvage, en ébullition perpétuelle, entrecoupé d'expressions russes, anglaises, françaises et allemandes souvent « polonisées » d'une façon insolite relève de la gageure (Le Nouvel Observateur,22 juin 1981, p. 75, col. 3).
4.
Polono-, élém. de compos. représentant l'adj. polonais.a)
Polono-lithuanien, -ienne, adj.Différend polono-lithuanien (Cons. S.D.N.,1938, p. 34).
b)
Polono-russe, adj.Masse juive polono-russe (Philos., Relig., 1957, p. 48-12).
Prononc. : [pɔlɔnε], fém. [-ε:z]. Étymol. et Hist. A. 1. 1442 Poulenoys « habitant de la Pologne » (B. de Jennes, Let. in J. de Wavrin, Anchiennes cronicques d'Engleterre, II, p. 9 ds Quem. DDL t. 21); 1540 Polonois (trad. de J. Boemus, Recueil de div. hist. touchant les situations de toutes régions, p. 151, verso, ibid.); 1845 gris comme un Polonais (Flaub., loc. cit.); 2. 1540 adj. langange Polonois (trad. de J. Boemus, op. cit., p. 154, recto ds Quem. DDL t. 21). B. 1593 chausses à la poloignoise (Tarif du Comtat Venaissin, p. 383 ds Gay t. 1, p. 354a, s.v. chausses); 1653 tasses à la pollonnoise (Inventaire du cardinal de Mazarin ds Havard t. 4). C. 1. a) 1776, 21 déc. « sorte de robe » (Corr. litt. secr., no52 ds Proschwitz Beaumarchais, p. 347); b) 1813 « redingote » (Jouy, Hermite, t. 4, p. 272); 2. 1777 mus. « air de danse » (Encyclop. Suppl. t. 14, p. 471b). A dér. de la forme latinisée Polonia « Pologne », dér. du lat. médiév. Polonus (ca 1100, Gallus d'apr. FEW t. 20, p. 44), var. de polanus forme issue du polon. Polánin « polonais » qui est lui-même à l'orig. du m. fr. poulaine*; cf. aussi polaque. B et C fém. subst. de Polonais, adj. Fréq. abs. littér. Polonais : 504. Polonaise : 266. Fréq. rel. littér. Polonais : xixes. : a) 737, b) 746; xxes. : a) 572, b) 770. Polonaise : xixes. : a) 164, b) 801; xxes. : a) 268, b) 399. Bbg. Quem. DDL t. 16, 17, 21, 26.

Wiktionnaire

Adjectif

polonais \pɔ.lɔ.nɛ\ singulier et pluriel identiques

  1. (Géographie) (Histoire) Relatif à la Pologne et à ses habitants.
    • Après la funeste bataille de Macejowice, qui fut suivie du dernier partage de la Pologne (1794), la plupart des guerriers polonais quittèrent leur patrie, et vinrent chercher dans les armées françaises une occupation digne de leur bouillante valeur. — (Anonyme, Légions polonaises en Italie, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • Ce n’est qu’à partir de 1543 que le moine polonais Nicolas Copernic a énoncé que la Terre était l’une des planètes qui tournaient autour du Soleil. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), « L’Astrologie confrontée aux progrès de l’astronomie », dans Le Québec sceptique, n°24, décembre 1992, p. 41)
  2. Relatif à la langue polonaise.

Nom commun 1

polonais \pɔ.lɔ.nɛ\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Linguistique) Langue slave parlée en Pologne.
    • Les arméniens de Pologne avaient fini par perdre l'usage de la langue maternelle et parlé et écrit d'abord en kiptchak et ensuite en polonais. Les inscriptions en question reflètent l'évolution de ce changement linguistique. — (Revue des études arméniennes, Association de la revue des études arméniennes, 1972, page 489)
  2. Fer à repasser arrondi aux deux bouts.

Nom commun 2

polonais \pɔ.lɔ.nɛ\ masculin (pour la femelle on dit : polonaise) singulier et pluriel identiques

  1. (Zoologie) Race de lapins, originaires d’Angleterre, de très petite taille, à robe blanche.

Nom commun

polonaise \pɔ.lɔ.nɛz\ féminin

  1. (Danse) Type de danse réputé originaire de Pologne.
  2. (Par extension) Musique à trois temps sur laquelle on exécute cette danse, et dont on a fait des chansons et des morceaux de musique instrumentale.
    • Les polonaises de Chopin.
  3. Redingote à brandebourgs.
    • — Ah ! fort bien ! ah ! fort bien ! dit le major en resserrant à chaque exclamation les brandebourgs de sa polonaise. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 701)

Forme d’adjectif

polonaise \pɔ.lɔ.nɛz\

  1. Féminin de polonais.
    • Il y eut des déceptions, par exemple lorsque le gouvernement tenta de ruthéniser l’université de Lemberg, qui avait toujours été un foyer de culture polonaise ; il fallut bientôt y renoncer : les étudiants ne comprenaient point le ruthène… l’allemand lui fut substitué. — (Pierre de Coubertin, L’Avenir de l’Europe, 1900)

Nom commun

polonaise \pɔ.lɔ.nɛz\ féminin

  1. (Danse) Type de danse réputé originaire de Pologne.
  2. (Par extension) Musique à trois temps sur laquelle on exécute cette danse, et dont on a fait des chansons et des morceaux de musique instrumentale.
    • Les polonaises de Chopin.
  3. Redingote à brandebourgs.
    • — Ah ! fort bien ! ah ! fort bien ! dit le major en resserrant à chaque exclamation les brandebourgs de sa polonaise. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 701)

Forme d’adjectif

polonaise \pɔ.lɔ.nɛz\

  1. Féminin de polonais.
    • Il y eut des déceptions, par exemple lorsque le gouvernement tenta de ruthéniser l’université de Lemberg, qui avait toujours été un foyer de culture polonaise ; il fallut bientôt y renoncer : les étudiants ne comprenaient point le ruthène… l’allemand lui fut substitué. — (Pierre de Coubertin, L’Avenir de l’Europe, 1900)

Nom commun

polonaise \pɔ.lɔ.nɛz\ féminin

  1. (Danse) Type de danse réputé originaire de Pologne.
  2. (Par extension) Musique à trois temps sur laquelle on exécute cette danse, et dont on a fait des chansons et des morceaux de musique instrumentale.
    • Les polonaises de Chopin.
  3. Redingote à brandebourgs.
    • — Ah ! fort bien ! ah ! fort bien ! dit le major en resserrant à chaque exclamation les brandebourgs de sa polonaise. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 701)

Forme d’adjectif

polonaise \pɔ.lɔ.nɛz\

  1. Féminin de polonais.
    • Il y eut des déceptions, par exemple lorsque le gouvernement tenta de ruthéniser l’université de Lemberg, qui avait toujours été un foyer de culture polonaise ; il fallut bientôt y renoncer : les étudiants ne comprenaient point le ruthène… l’allemand lui fut substitué. — (Pierre de Coubertin, L’Avenir de l’Europe, 1900)

Nom commun

polonaise \pɔ.lɔ.nɛz\ féminin

  1. (Danse) Type de danse réputé originaire de Pologne.
  2. (Par extension) Musique à trois temps sur laquelle on exécute cette danse, et dont on a fait des chansons et des morceaux de musique instrumentale.
    • Les polonaises de Chopin.
  3. Redingote à brandebourgs.
    • — Ah ! fort bien ! ah ! fort bien ! dit le major en resserrant à chaque exclamation les brandebourgs de sa polonaise. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 701)

Forme d’adjectif

polonaise \pɔ.lɔ.nɛz\

  1. Féminin de polonais.
    • Il y eut des déceptions, par exemple lorsque le gouvernement tenta de ruthéniser l’université de Lemberg, qui avait toujours été un foyer de culture polonaise ; il fallut bientôt y renoncer : les étudiants ne comprenaient point le ruthène… l’allemand lui fut substitué. — (Pierre de Coubertin, L’Avenir de l’Europe, 1900)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POLONAIS (po-lo-nê) s. m.
  • Langue de la famille slave.

    Adj. Frères polonais, secte socinienne établie en Pologne.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

POLONAIS. Ajoutez :
2Sorte de fer de blanchisseuse, arrondi par les deux bouts.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « polonais »

(Date à préciser) Ancien français poulain, (1442) Poulenoys (« habitant de la Pologne »), (1540) Polonois (1593) chausses à la poloignoise (« poulaine »).
Dérivé en -ais du latin Polonia (« Pologne ») [1] → voir polaque pour le synonyme issu du polonais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « polonais »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
polonais pɔlɔnɛ

Citations contenant le mot « polonais »

  • Pour les médias polonais, la sortie de la convention d’Istanbul sur la protection des femmes victimes de violences a peu de chances d’aboutir. Mais l’initiative doit permettre aux membres les plus radicaux du gouvernement d’asseoir leur position à l’approche d’un remaniement qui doit tirer les leçons de l’élection présidentielle du 12 juillet dernier. Courrier international, Avant le remaniement, les radicaux polonais entendent imprimer leur marque
  • Voilà un nouvel acteur inattendu du monde de l'automobile : EMP, pour "Electromobility Poland". Un constructeur polonais, c'est une chose que l'on n'avait pas vu naître depuis bien longtemps. EMP rejoint ainsi les rares noms de l'auto polonaise tels que FSO et Fiat Polski, mais dans un registre bien différent. Caradisiac.com, Le retour de la Pologne dans l'automobile avec des modèles électriques
  • Chez PSA Hordain, les 122 salariés du site polonais de Gliwice, les soixante-cinq Espagnols et des salariés détachés du site de Poissy, en région parisienne, seront eux aussi en vacances ce vendredi soir. Mais les Polonais seront de retour à Hordain mi-août et jusqu’à la fin de l’année. La Voix du Nord, PSA Hordain: les Espagnols repartent mais les Polonais reviendront après les congés
  • Au début, quand tu rencontres un Français pour la première fois, il faut savoir comment tu vas t’adresser à lui. S'il te donne la main en te disant son prénom, ça ne signifie pas nécessairement que tu peux le tutoyer. On n’est pas en Pologne. Tu ferais mieux d’attendre (ou de dire toi-même) la phrase magique « On peut se tutoyer » ? Autre chose concernant ce sujet : en français il faut que tu choisisses entre le mot madame ou monsieur et le prénom. Sauf éventuellement dans la mafia, on ne dit jamais « madame Julia » ou « monsieur Tomek » (ce qui est très populaire en polonais). Et autre chose qui peut être surprenant : dans les publicités françaises tu n’entendras jamais le pronom « tu » (contrairement aux pubs en Pologne), c’est toujours « vous ». , Petit guide de survie pour un Polonais en France | lepetitjournal.com
  • Le PiS et ses partenaires de coalition, étroitement alignés sur les positions du clergé catholique, se montrent très critiques envers la convention d’Istanbul, un traité adopté en 2011 par le Conseil de l’Europe (qui rassemble 47 pays). Ce premier outil supranational, qui a fixé des normes juridiquement contraignantes en vue d’empêcher la violence de nature sexiste, est jugé trop libéral par le gouvernement polonais. Le Monde.fr, Retrait du traité européen sur les violences faites aux femmes : face aux critiques, le gouvernement polonais tempère
  • « Un choc des civilisations ». C’est ainsi que Jaroslaw Kaczynski, l’homme fort polonais et chef de la majorité nationale conservatrice du PiS (Droit et justice), a décrit la campagne présidentielle qui s’est achevée le 12 juillet par la victoire du candidat de son parti, Andrzej Duda. Ce dernier a été réélu pour un second mandat avec 51,03 % des voix, face au maire libéral de Varsovie, Rafal Trzaskowski (48,97 %). « Il s’agissait d’un affrontement entre ceux qui veulent ouvrir la Pologne à une sorte de révolution en cours en Occident, à un prétendu progrès qui détruit la famille et les fondements chrétiens de notre civilisation, qui conduit à une oligarchisation de la société et à un esclavagisme des individus, dépourvus de toute identité », a-t-il expliqué lors d’un entretien fleuve accordé à la radio publique polonaise, le 19 juillet. Le Monde.fr, En Pologne, Jaroslaw Kaczynski en passe de consolider son système illibéral
  • Le lancement de Cyberpunk 2077 a été chaotique et l'autorité polonaise en charge de la protection des consommateurs entend examiner les pratiques commerciales (et les responsabilités) du développeur CD Projekt.  Jeux vidéo, Cyberpunk 2077 - CD Projekt dans le collimateur de l'autorité polonaise de protection des consommateurs - Jeux vidéo
  • Président de la fédération polonaise de football, Zbigniew Boniek a mis la pression à Arkadiusz Milik lors d'une interview pour Radio Kiss Kiss : «s'il reste à Naples même après le marché des transferts de janvier, je pense que c'est normal qu'il ne puisse pas participer à l'Euro avec la Pologne. C'est une situation qui me surprend et je comprends le Napoli, qui a beaucoup aidé le joueur.» L'ancien joueur du Bayer Leverkusen et de l'Ajax Amsterdam sait donc ce qui lui reste à faire pour disputer l'Euro. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, La fédération polonaise met la pression pour un départ de Milik

Images d'illustration du mot « polonais »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « polonais »

Langue Traduction
Anglais polish
Espagnol polaco
Italien polacco
Allemand polieren
Chinois 抛光
Arabe تلميع
Portugais polonês
Russe полировать
Japonais 研磨
Basque poloniako
Corse pulaccu
Source : Google Translate API
Partager