La langue française

Pinéal

Définitions du mot « pinéal »

Trésor de la Langue Française informatisé

PINÉAL, -ALE, -AUX, adj.

ANATOMIE
A. − Corps pinéal, glande pinéale. Synon. vieilli de épiphyse (v. ce mot B).Le corps pinéal, glande pinéale ou épiphyse, est une petite masse de la grosseur d'un pois, située au-dessus et en avant des tubercules quadrijumeaux (G. Gérard,Anat. hum., 1912, p.313).Si la physiologie de l'épiphyse ou glande pinéale, petit organe situé à la base du cerveau, est bien méconnue, sa pathologie est tout aussi nébuleuse et discutée (Quillet Méd.1965, p.500).
Empl. subst. fém. [P. ell. de glande] Des lésions de la thyroïde, de la pinéale (Apertds Nouv. Traité Méd.fasc. 81925, p.402).Le grand spécialiste de l'Hôtel-Dieu (...) me faisant (...) compter mes vertèbres, du sacrum, entre les os iliaques, jusqu'à la pinéale, en avant du repli postérieur du cerveau (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.192).
B. − Organe pinéal, oeil pinéal. Organe photosensible, unique, situé sur le crâne des vertébrés inférieurs ou fossiles. Un oeil médian en rapport avec l'épiphyse cérébrale, d'où les noms d'oeil épiphysaire, d'oeil pinéal (E. Perrier,Zool., t.3, 1925, p.2814).L'oeil pinéal des Sélaciens (Sézaryds Nouv. Traité Méd.fasc. 81925, p.106).
Prononc. et Orth.: [pineal], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694, au fém. (glande pinéale). Étymol. et Hist. 1. 1534 forme pinéale «qui a l'apparence d'une pomme de pin» (Le Guidon en françoys, 89b ds Rom. Forsch. t.32, p.128); 2. 1690 glande pinéale (Fur.); 3. 1887 oeil pinéal (Julin, De la signific. morpholog. de l'épiphyse in B. sc. du Nord de la Fr. et de la Belg., t.18, p.105). Dér. sav. du lat. pinea «pomme de pin»; suff. -al*. Fréq. abs. littér.: 18.

Wiktionnaire

Adjectif

pinéal

  1. En forme de pomme de pin.
    • La glande pinéale, épiphyse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pinéal »

Du latin pinea avec le suffixe -al.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pinéal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pinéal pɛ̃eal

Citations contenant le mot « pinéal »

  • La glande pinéale est le centre de la conscience psychique dans l’esprit humain. Elle est de la taille d’un pois et se situe dans une grotte située derrière la glande pituitaire. Elle doit son nom à sa forme de cône de pin ( pinea » en latin). Ayant toujours été considérée comme une antenne spirituelle, elle est souvent surnommée « troisième œil ». C’est en fait une petite poche se trouvant au centre géométrique du cerveau, et remplie d’un liquide contenant des petits cristaux piézo-luminescents.  Mais pour beaucoup de personnes, la glande pinéale est devenue fortement entartrée. Tant et si bien qu’elle apparait comme un morceau de calcium lors des IRM. Les cristaux ne peuvent ainsi plus exercer leur travail correctement. , Votre pinéale est-elle calcifiée ? - Alternative Santé
  • L'épiphyse (ou glande pinéale) est une petite glande qui contient des photorécepteurs chez les poissons, les batraciens. L'organe pinéal et l'organe parapinéal sont deux diverticules du diencéphale de certains vertébrés (poissons et lamproies). L'épiphyse et l'organe parapinéal jouent des rôles dans l'orientation et l'horloge biologique des animaux. Futura, Un lézard à quatre yeux vieux de 49 millions d'années
  • On retrouve dans plusieurs religions la présence d’un troisième œil, aussi appelé « œil de l’âme », qui permettrait de voir au delà de ce que nous montre nos yeux. Ce troisième œil ne servirait donc  pas réellement à voir mais plutôt à percevoir… Ceci nous amène chez les vertébrés dit primitifs (ex : oiseaux, lézards), chez lesquels on  observe la présence d’un organe, ou plus précisément d’une glande, au niveau du cerveau qui possède une capacité pour le moins étonnante :  la glande pinéale. Amphisciences, Le troisième œil, entre mythe et réalité - Amphisciences
  • La mélatonine est une hormone sécrétée par une petite glande du cerveau, la glande pinéale (ou épiphyse), chargée — entre autres fonctions — de favoriser l'endormissement, lorsque la lumière du jour baisse. En 2011, une étude canadienne de l'Institut de recherche du centre universitaire de santé McGill, à Montréal, révélait que cette mélatonine agissait sur deux récepteurs MT1 et MT2 de l’hypothalamus. Sciences et Avenir, Sommeil : un nouveau mécanisme de la mélatonine découvert - Sciences et Avenir
  • Ces deux mécanismes sont localisés dans le complexe pinéal, une partie du cerveau des reptiles composée de deux petits reliefs, l'organe pinéal (ou épiphyse) et l'organe parapinéal. Ces deux glandes aux caractéristiques très proches sont tous les deux susceptibles d'évoluer en troisième œil. La plupart du temps, c'est l'épiphyse qui évolue en œil pariétal. Mais pour les lépidosauriens, le troisième œil semblait dérivé de l'organe parapinéal. L'étude réalisée par les équipes de Yale et de l'institut de de Senckenberg confirme ce dernier fait. Sciences et Avenir, Quand les lézards avaient quatre yeux - Sciences et Avenir
  • Vous vous demandez pourquoi Monsieur Douglas (de son vrai nom Hauptmann, si l'on se fie à Theo, qui semble bien le connaître) cherchait à tuer un Ghost Rider et à manger sa glande pinéale ? Pas de panique, la toute dernière scène de l'épisode nous donne une amorce de réponse. En effet, Corey (Michael Johnston) se retrouve nez à nez avec Douglas dans les bois et celui-ci, qui a également dérobé le fouet du Cavalier fantôme, fait disparaître Corey, à la manière de la Chasse sauvage. Les yeux du loup-garou nazi deviennent alors vert et tout semble indiquer qu'il possède désormais les pouvoirs des Ghost Riders. Évidemment, on se doute que cela risque de compliquer les choses pour nos héros préférés dans les prochains épisodes. Mais au moins cela donne un peu plus d'importance à un personnage qui, pour le moment, restait assez secondaire. Le loup-garou nazi sera-t-il le grand méchant de la seconde partie de la saison ? AlloCiné, Teen Wolf : tout ce qu'on a appris sur les Ghost Riders dans l'épisode 7 de la saison 6 [SPOILERS] - AlloCiné
  • Sur le plan physiologique, l'énergie remonte le long de la colonne vertébrale, par le système nerveux (moelle épinière), jusqu'au sommet du crâne, où elle active sur son passage notre glande pinéale. Cette dernière sécrète des substances chimiques qui modifient notre état : physique, mental, émotionnel et spirituel. , Et si votre énergie sexuelle pouvait accélérer votre évolution? (1ère partie) - STYLE DE VIE - Style de vie - Estrieplus.com - Le journal Internet
  • L’horloge interne localisée dans les noyaux suprachiasmatiques de l’hypothalamus antérieur est sous le contrôle de la lumière, principal synchroniseur. Au niveau de l’œil, les cellules ganglionnaires rétiniennes prennent en charge le signal lumineux grâce à un photorécepteur, la mélanopsine, sensible à la raie bleue (460-480 nm) du spectre lumineux. Le signal est ensuite transmis à l’horloge interne pour aboutir, après plusieurs relais, à la glande pinéale qui secrète la mélatonine, hormone clé considérée comme l’aiguille de l’horloge. La lumière, même de faible intensité comme celle apportée par les LED, tablettes ou téléphones portables, inhibe la sécrétion de mélatonine qui est l’hormone de l’obscurité. Un autre effet de lumière est d’avancer ou de retarder la phase du système circadien selon l’heure d’exposition. Cette notion de courbe de réponse de phase est conceptuellement importante et utile car elle est à la base de la remise à l’heure de l’horloge dans diverses situations de désynchronisation. Caducee.net, Pollution de l’horloge interne par la lumière la nuit, un problème de santé publique

Traductions du mot « pinéal »

Langue Traduction
Anglais pineal
Espagnol pineal
Italien pineale
Allemand zirbeldrüse
Chinois 松果体
Arabe الصنوبرية
Portugais pineal
Russe шишковидный
Japonais 松果
Basque pineal
Corse di pinu
Source : Google Translate API

Pinéal

Retour au sommaire ➦

Partager