La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « piffrer »

Piffrer

Définitions de « piffrer »

Trésor de la Langue Française informatisé

Piffrer (se), verbe pronom.,pop. S'empiffrer, manger et boire avec excès. (Dict. xixeet xxes.). En empl. intrans. Je t'ai fait rayer des contrôles de la préfecture, je t'ai amenée ici, tu piffres, tu boissonnes, tu fumes, c'est tout dans la vie ça! (Huysmans, Marthe, 1876, p.95).[pifʀe]. (Il se) piffre [pifʀ ̭]. 1reattest. 1680 (Rich.); soit dér. de piffre, soit abrév. de empiffrer*.

Wiktionnaire

Verbe - français

piffrer \pi.fʁe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se piffrer)

  1. (Désuet) (Populaire) Se remplir de nourriture.
    • Ils ont tellement bu, et se sont si pleinement piffrés, que la plupart en ont été malades — (Jean-Jacques Rousseau, Lettre à Mme de Warens, février 1747)
    • Je t’ai amenée ici, tu piffres, tu boissonnes, tu fumes, c’est tout dans la vie, ça ! — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
  2. (Familier) Supporter quelqu’un.
    • Les Boches, je peux pas les piffrer. — (Michel Lebrun, Plus mort que vif, 1965, Librairie des Champs-Élysées, 1984, chapitre VII)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PIFFRER (pi-fré) v. réfl.
  • Terme bas et populaire. Se remplir de nourriture. Ils ont tellement bu, et se sont si pleinement piffrés, que la plupart en ont été malades, Rousseau, Lett. à Mme de Warens, février 1747.

    On trouve aussi se piffer. On rit, on se piffe, on se gave, les Porcherons, ch. v, dans FR. MICHEL, Argot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « piffrer »

Piffre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « piffrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
piffrer pifre

Citations contenant le mot « piffrer »

  • - Oser ainsi Nous tenir la dragée haute, Nous garroter en somme! Ce Berger de malheur, intraitable patron d’une jurande que l’on dit pourtant réformiste! Des nèfles! Il Nous ligote, Nous, le despote! Jamais Nous ne pûmes le piffrer, le souffrir même en peinture! Nous faudra-t-il lui faire tenir quelque mot doux, assorti de dragées et de camélias? Chroniques politiques de la vie de Château, façon marquise de Sévigné, Grèves: ce Berger qui mène le despote par le bout du nez | Chroniques politiques de la vie de Château, façon marquise de Sévigné
  • Et puis quoi encore?!? Déjà en temps ordinaire Pas besoin des libraires pour choisir un bouquin, je suis assez grand pour décider seul! Pas besoin qu' on me fasse un sketch quand je demande un book! Je peux pas piffrer ces manièrés qui font tout un tas de chiqué pour vous refourguer un truc. Profession totalement inutile !!! Le Figaro.fr, Confinement : êtes-vous favorables à la réouverture des librairies ?
  • Ouep ben sans moi. J’ai jamais pu piffrer le personnage. XboxSquad.fr, Bob L'éponge : Bataille pour Bikini Bottom-Réhydraté s'offre deux collectors
  • Il n’a jamais été autant socialement acceptable de se piffrer (et de plus en plus tôt). Pastis et gin tonic par balcons interposés, il y a moyen de recréer les conditions propices aux analyses de comptoir. , Comment vivre le football sans le football - Les Cahiers du football

Images d'illustration du mot « piffrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « piffrer »

Langue Traduction
Anglais sniff
Espagnol oler
Italien annusare
Allemand schnüffeln
Chinois
Arabe شم
Portugais farejar
Russe сопение
Japonais 嗅ぐ
Basque sniff
Corse sniff
Source : Google Translate API

Synonymes de « piffrer »

Source : synonymes de piffrer sur lebonsynonyme.fr

Piffrer

Retour au sommaire ➦

Partager