La langue française

Perrière

Définitions du mot « perrière »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERRIÈRE, subst. fém.

A. − [Au Moy. Âge] Machine de guerre servant à lancer des projectiles. À savoir même s'il [Valois] avait eu raison d'écouter Tolomei (...) et de traîner depuis Castelsarrasin ces grosses bouches à poudre (...) au lieu des catapultes et perrières habituelles (Druon, Louve Fr.,1959, p.123).
B. − Région., vieilli. Carrière; en partic., carrière d'ardoise dans la région d'Angers. (Dict.xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [pε ʀjε:ʀ]. Lar. Lang. fr. [pe-]. Att. ds Ac. 1762 et 1798. ,,Il se dit par corruption pour Pierrière``. Étymol. et Hist.I. 1155 «machine de guerre qui jette des pierres» (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 5532), seulement au Moy. Âge (v. Gdf., T.-L.), répertorié dans la lexicogr. dep. Ac. Compl. 1842. II. Mil. xiiies. «carrière de pierres» (Chansons et dits artésiens, éd. R. Berger, XII, 26); 1690 en partic. «carrière d'où l'on tire la pierre dont on fait l'ardoise» (Fur.). I dér. de pierre* à l'aide du suff. -ière*; cf. lat. médiév. petraria «machine pour lancer des pierres» (776 ds Nierm.), v. aussi perrier. II du lat. médiév. petraria «carrière» (961-62, ibid.), du b. lat. petrarium «id.» (St Cyprien ds Blaise Lat. chrét.), dér. de petra «pierre»; cf. a. prov. peireira (1173, v. Brunel, p.130), v. aussi pierrière. Bbg. Bambeck (M.). M.lat. Lexikalia zum FEW Mél. Wartburg (W. von) 1968, t.2, pp.231-232. _Thomas (A.) Nouv. Essais, 1904, p.197.

Wiktionnaire

Nom commun

perrière \pɛ.ʁjɛʁ\ féminin

  1. (Histoire) Au Moyen-Âge, machine de guerre qui lançait des pierres, des traits, des feux grégeois.
  2. (Anjou) Carrière, en Anjou, et, dans certaines provinces.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PERRIÈRE (pè-riè-r') s. f.
  • 1Dans le moyen âge, machine de guerre qui lançait des pierres, des traits, des feux grégeois.
  • 2Nom donné aux carrières d'où l'on tire l'ardoise, en Anjou, et, dans certaines provinces, aux carrières de pierres.

HISTORIQUE

XIIIe s. Si garnissiez li vos chasteax De perrieres, de mangoneax, Partenopex, Ms. de St-Germ. f° 168, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « perrière »

(c. 1150) De l’ancien français perriere (« carrière »), et machine, canon perrier(e) pour le sens militaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « perrière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perrière pɛrjɛr

Traductions du mot « perrière »

Langue Traduction
Anglais perrière
Espagnol perrière
Italien perrière
Allemand perrière
Chinois 佩里耶尔
Arabe بيريير
Portugais perrière
Russe перьер
Japonais ペリエール
Basque perrière
Corse perrière
Source : Google Translate API

Perrière

Retour au sommaire ➦

Partager