La langue française

Pechblende

Sommaire

  • Définitions du mot pechblende
  • Étymologie de « pechblende »
  • Phonétique de « pechblende »
  • Citations contenant le mot « pechblende »
  • Traductions du mot « pechblende »

Définitions du mot pechblende

Trésor de la Langue Française informatisé

PECHBLENDE, subst. fém.

MINÉR. Minerai d'uranium et de radium composé surtout d'uranite et d'autres oxydes, formé de veines ou de masses compactes imprégnant des roches sableuses, gréseuses ou des restes végétaux fossilisés (d'apr. De Mich. 1972 et Fouc.-Raoult Géol. 1980). Pechurane ou pechblende (...). Le plus souvent en masses mamelonnées, grises ou d'un noir de poix (d'où le nom de l'espèce). Infusible (...) se trouve dans les mines de Saxe, de Bohême, de Cornouailles; s'emploie dans l'industrie des émailleurs (Lapparent, Minér., 1899, p.509).La découverte du radium par Pierre et Marie Curie et la voie si féconde ouverte par l'étude des phénomènes radioactifs sont une conséquence de l'étude de la pechblende et d'autres minéraux d'uranium et de thorium (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.485).
REM.
Pechurane, subst. masc.,synon. moins usuel.V. supra ex. de Lapparent.
Prononc.: [pε ʃblε ̃:d], [-blɑ ̃:d]. Martinet-Walter 1973: [pε ʃ-], [pεk-], (12/6), [-blε ̃:d], [-blɑ ̃:d] (4/13), [pε ʃblε ̃:d] (1/17). Étymol. et Hist. 1790 (Ann. chim. et phys., t.6, p.175). Empr. à l'all. Pechblende (1778 ds Weigand), de même sens, comp.de Pech «poix» et de Blende «minerai», v. blende. On trouve pech-blende cité comme mot all. dès 1764 (Valmont, s.v. blende).

Wiktionnaire

Nom commun

pechblende \pɛʃ.blɛ̃d\ féminin

  1. (Minéralogie) Minerai contenant de l’uranium.
    • Je possède aussi un exemplaire tiré de la mine de Neujahr, proche la même ville; la Pechblende s’y trouve engagée entre les couches alternatives d’une mine de fer brune. — (Mémoires de l'Académie royale des sciences et belles-lettres depuis l'avénement de Fréderic Guillaume II au throne, George Jacques Decker, Berlin, 1792)
    • Le radium se trouve, comme l’uranium, dans la pechblende, mais en quantité infinitésimale. — (Françoise Giroud, Une femme honorable, Fayard, 1981)
    • Des cailloux jaunes et noirs, Joliot-Curie vient d’en commander cinq tonnes à l’Union minière du Haut-Katanga : la pechblende. Avec un e, mais ici on prononce "blinde". — (Jean-Yves Lacroix, Pechblende, Albin Michel, 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PECHBLENDE (pèch-blan-d') s. m.
  • Voy. PÉCHURANE.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pechblende »

(1790) De l’allemand Pechblende, composé de Pech (« poix ») et de Blende (« minerai »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Allem. Pech, poix, et Blende, nom de certains sulfures.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pechblende »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pechblende pɛkblɑ̃d

Citations contenant le mot « pechblende »

  • Pierre a 44 ans, Marie 36. Née Marya Sklodowska à Varsovie, venue à Paris poursuivre ses études de physique et mathématiques, cette fille d’enseignants forme avec Pierre Curie un couple de chercheurs acharnés. C’est Marie qui détecte dans un minerai venu de Bohème, la pechblende, un élément doté d’irradiations lumineuses plus puissantes que celles de l’uranium. "On se procura une quantité suffisante de pechblende [des quintaux] et l’isolement commença ; mais quelle difficulté et quelle lenteur ! " raconte l’article de La Dépêche, "le nouveau corps semblait échapper à l’analyse et disparaître sous les recherches les plus minutieuses. Enfin, après d’interminables travaux, on put recueillir quelques parcelles de ce corps [quelques milligrammes], qui, en raison de sa puissance lumineuse, fut appelé le radium." ladepeche.fr, Il y a 150 ans dans La Dépêche : le prix Nobel de Marie et Pierre Curie - ladepeche.fr
  • La charrette tant espérée s’arrête rue Lhomond, dans le Ve arrondissement de Paris. Marie, impatiente, déchire l’un des sacs à l’aide d’un couteau et en extrait, sans précaution aucune, du minerai noir mêlé à des aiguilles de pin. Le gouvernement autrichien offre ces 100 kilos de pechblende issus du seul gisement d’uranium connu au monde et une tonne de résidu de ce minerai. Marie Curie va pouvoir, avec son époux Pierre, poursuivre ses recherches sur l’étude des rayonnements produits par l’uranium. usinenouvelle.com/, [Industry Story] Le prix à payer - Marie Curie, brillant esprit dans un labo miteux - Industry Story
  • Très vite, Marie Sklodowska explique à Pierre Curie qu'elle pense avoir trouvé un nouvel élément n'existant pas encore dans le tableau périodique les répertoriant. En 1898, à force d'efforts et de tonnes de pechblende écrasés, chauffés et distillés dans un dangereux processus de raffinage, le couple découvre finalement deux nouveaux éléments : le radium et le polonium, bien plus radioactifs que l'uranium. Marie Claire, Radioactive, le biopic frondeur de Marie Curie avec Rosamund Pike - Marie Claire
  • Ce poison, découvert en 1898 par Marie Curie, est un élément chimique naturel présent dans la pechblende (minerai d'uranium). Il est utilisé comme source de rayonnement Alpha dans la recherche et en médecine, mais aussi comme source de chauffage dans les engins spatiaux. Soluble, très toxique à des doses infimes (quelques microgrammes constituent une dose mortelle) par inhalation ou ingestion, c’est un élément particulièrement dangereux, dont la manipulation exige un équipement spécial et des procédures strictes. , Polonium: Un poison presque parfait
  • Un siècle plus tôt, cet atome avait déjà fait une victime. Une des techniciennes de Marie Curie est morte après une fuite accidentelle de cet atome dans le laboratoire. Le travail n’était en effet pas facile. Marie et Pierre Curie avaient remarqué que la pechblende, un minerai d’uranium, était parfois plus radioactive que l’uranium lui-même, preuve qu’il y avait une autre source de rayonnement. Pour l’identifier, le couple récupéra des tonnes de pechblende et se livra à toute sorte de manupulations, dissolution, distillation, séparation… Le Monde.fr, Le polonium, à prendre avec des pincettes
  • 1948. La nouvelle tombe et va bientôt faire le tour du monde : un gisement d’uranium a été découvert à Saint-Sylvestre, en Haute-Vienne ! À Paris, c’est l’euphorie dans les bureaux du commissariat à l’énergie atomique (CEA), qui cherche depuis trois ans de quoi alimenter la filière nucléaire française naissante. L’échantillon de pechblende ramassé au milieu des bois, à quinze minutes au nord de Limoges, est l’une des premières pierres de l’aventure de plus d’un demi-siècle entre l’épopée nucléaire française et le Limousin. , La grande aventure de l'uranium en Limousin

Traductions du mot « pechblende »

Langue Traduction
Anglais pitchblende
Espagnol pechblenda
Italien pechblenda
Allemand pechblende
Chinois 变幻无常
Arabe بيتشبلند
Portugais pechblenda
Russe уранинит
Japonais ピッチブレンデ
Basque pitchblende
Corse pitchblende
Source : Google Translate API
Partager