La langue française

Patrologie

Sommaire

  • Définitions du mot patrologie
  • Étymologie de « patrologie »
  • Phonétique de « patrologie »
  • Citations contenant le mot « patrologie »
  • Traductions du mot « patrologie »

Définitions du mot « patrologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PATROLOGIE, subst. fém.

A. − Collection complète des ouvrages des Pères de l'Église. Patrologie grecque, latine. Nous n'avons de ce côté −et il désigna une partie des bibliothèques qui couvraient la pièce −que des ouvrages de longue haleine, le Ménologe cistercien, la Patrologie de Migne (...), les oeuvres complètes de saint Thomas (Huysmans,En route,t.2, 1895, p.284).Un livre comme Le Latin mystique a été pour moi une date, une date de naissance intellectuelle. Je la célèbre tous les ans en m'achetant un tome de la Patrologie (Cendrars,Bourlinguer,1948, p.318).
B. − Synon. de patristique.Tel passage se rencontre dans de grands ouvrages de patrologie (Théol. cath.t.4, 11920, p.1024).
Prononc. et Orth.: [patʀ ɔlɔ ʒi]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist.1. 1706 «traité sur les Pères de l'Église» (Journal des savants, 28 juin ds Quem. DDL t.1, trad. du titre de l'ouvrage de J. Gerhard, v. infra); 1845 «étude, connaissance de la doctrine, des ouvrages, de la biographie des Pères de l'Église» (Besch.); 2. 1868 «collection complète des écrits des Pères de l'Église» (Littré). Empr. au lat. eccl. patrologia (1653, J. Gerhard, Patrologia sive De primitivae Ecclesiae christianae doctorum vita ac lucubrationibus, Iéna), comp. de patro- (gr. π α τ η ́ ρ, π α τ ρ ο ́ ς «père») et de -logia (v. -logie). V. Théol. cath. t.12, 1, col. 1200 sqq. En angl., patrology est att. dep. 1600 ds NED. Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Nom commun

patrologie \pa.tʁɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Religion) Collection des écrits des pères de l’Église.
    • Il y avait, en outre, plusieurs pièces pouvant servir de salon, une bibliothèque avec des quantités de rayons pleins de vieux livres, pour la plupart des volumes de patrologie, des almanachs et des collections de revues. — (Alberto Moravia, L’Amour conjugal, 1948 ; traduit de l’italien par Claude Poncet, 1948, p. 32)
    • La patrologie grecque.
    • La patrologie latine.
    • La patrologie de Migne.
  2. (Religion) Patristique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATROLOGIE. n. f.
Collection des écrits des Pères de l'Église. La patrologie grecque. La patrologie latine. La patrologie de Migne. Il s'emploie encore dans le sens du mot PATRISTIQUE.

Littré (1872-1877)

PATROLOGIE (pa-tro-lo-jie) s. f.
  • Connaissance particulière des Pères de l'Eglise.

    Édition de tous les Pères de l'Église,

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « patrologie »

Πατὴρ, πατρὸς, Père de l'Église, et λόγος, doctrine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1703) De l’anglais patrology attesté depuis 1600, le latin d'Église patrologia l'est depuis 1650 ; voir le grec πατρολογία, patrología pour les étymons du mot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « patrologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
patrologie patrɔlɔʒi

Citations contenant le mot « patrologie »

  • Après un an et demi de préparation, les contours de la première session ont été dévoilés : quatre cours, de douze séances de 2 heures chacun, seront proposés sur la géopolitique des chrétiens d’Orient, la pensée chrétienne au Liban, la patrologie orientale et l’Islam et christianisme. Antoine Fleyfel compte sur l’expérience du confinement pour mettre à disposition trois cours en ligne et « permettre à des personnes hors région parisienne de suivre les enseignements ». La Croix, L’Œuvre d’Orient soutient la création d’un institut d’étude des chrétiens d’Orient
  • Mais plus qu’une question quantitative, ne s’agit-il pas davantage d’une interrogation qualitative ? Les « grands » avaient jadis comme corpus de recherche la patrologie latine et grecque de Migne ou les Sommes théologiques médiévales, c’est-à-dire les archives d’un savoir constitué par la tradition chrétienne. Les théologiens actuels doivent faire référence aux loci theologici classiques de la recherche qui est la leur - sondés et maniés avec maîtrise et patience par leurs prédécesseurs -, mais ils doivent en outre opérer une interprétation de la pensée de ces derniers, opération qui, tout en veillant à ne pas se transformer en un trop facile révisionnisme, doit être capable d’oser aussi des critiques, de prendre des distances, de faire à proprement parler une œuvre de tradition vis-à-vis des théologiens d’hier. La Croix, Au chevet de la théologie
  • Mgr Jean-Paul Vesco : Il faut dire que ses racines sont anciennes. On les trouve par exemple dans un texte de patrologie, les Constitutions apostoliques, écrit en Syrie au IVe siècle, c’est-à-dire à l’époque où l’Église se structure dans l’Empire romain. On y lit par exemple que la diaconesse « ne parle ni ne fait rien sans le diacre ». Ou encore qu’il n’est pas permis aux femmes « d’enseigner dans l’église, mais seulement de prier et d’écouter les docteurs ». Pourquoi ? Parce que les douze apôtres choisis par le Christ étaient des hommes, rappelle le texte. Et surtout parce que « si l’homme est la tête de la femme (décrite comme le corps, NDLR), il n’est pas juste que le reste du corps dirige la tête ». La Croix, « L’enjeu n’est pas de “cléricaliser” les femmes, mais de décléricaliser l’Église »
  • Après des études au Séminaire des Carmes, il est ordonné prêtre en 1980 pour le diocèse de Paris. Ce spécialiste de patrologie poursuit ensuite des études de lettres classiques à Paris X Nanterre. De 1981 à 1984, il est parallèlement aumônier de Sainte-Croix de Neuilly où il enseigne aussi le français, le latin et le grec. La Croix, Un nouveau recteur à Notre-Dame de Paris
  • Né en Australie, docteur en patrologie d’Oxford, l’archidiacre John Chryssavgis comble heureusement cette lacune avec ce livre bien documenté aux accents hagiographiques qui dit, sans jamais la moindre critique ni même le moindre questionnement, toute l’admiration qu’il porte à celui dont il est devenu le conseiller aux questions environnementales. , ORTHODOXIE : Bartholomée, patriarche de Constantinople | Lire pour croire…

Traductions du mot « patrologie »

Langue Traduction
Anglais patrology
Espagnol patrología
Italien patrologia
Allemand patrologie
Chinois 爱国主义
Arabe علم الآباء
Portugais patrologia
Russe патрология
Japonais 病因学
Basque patrologia
Corse patologia
Source : Google Translate API
Partager