La langue française

Pâton

Sommaire

  • Définitions du mot pâton
  • Étymologie de « pâton »
  • Phonétique de « pâton »
  • Citations contenant le mot « pâton »
  • Traductions du mot « pâton »

Définitions du mot « pâton »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÂTON, subst. masc.

A. − BOULANG. Morceau de pâte; en partic., morceau de pâte à pain mis en forme pour constituer un pain à la cuisson. Après une cuisson de quarante-cinq minutes, la surface du pâton (...) est devenue dure et dorée (Macaigne, Précis. hyg., 1911, p.248).
P. anal. [Dans la fabrication du neufchâtel] On fait avec la pâte amenée à la consistance désirable un pâton (...) on l'introduit dans le moule (Pouriau, Laiterie, 1895, p.662).
B. − AGRIC. Morceau allongé, boulette de pâte, de graisse destinés à l'engraissement des volailles. (Dict. xixeet xxes.).
P. compar. Des tourterelles au bec écarlate, grasses du jabot comme de petits pâtons (Genevoix, Raboliot, 1925, p.124).
C. − TECHNOLOGIE
1. POT. ,,Morceau de pâte que l'ouvrier potier place sur la tête du tour pour faire un objet déterminé`` (Duval 1959); morceau d'argile en forme de petit rouleau, servant à former un manche ou une oreille d'une pièce de poterie. (Dict.xixeet xxes.).
2. INDUSTR. DU VERRE, vieilli. Petit rouleau d'argile qui, posé sur d'autres, constitue le creuset traditionnel du verrier (d'apr. Chesn. t.2 1858).
3. PAPET., vieilli. ,,Défaut du papier où l'épaisseur est plus grande`` (Duval 1959).
Prononc. et Orth.: [pɑtɔ ̃]. Ac. 1694, 1718: paston; dep. 1740: pâton. Étymol. et Hist.1. 1483 «morceau de pâte à pain» (Protocole de J. D'Aiguemorte, Arch. mun. d'Autun ds Gdf.); 2. 1572 «petite boule de graisse» (Des Moulins, Comm. sur Mathiole, 125 ds Delb. Notes mss); 1660 «morceau de graisse dont on engraisse les volailles» (Oudin, Fr.-Esp.); d'où 1690 paston de graisse «petit oiseau bien gras» (Fur.); 3. 1765 «motte de terre qui sert à faire un manche, une oreille à une pièce de poterie» (Encyclop.); 4. 1823 «défaut de papier consistant en un petit amas de matière» (Boiste); 5. 1832 «rouleau de terre qui, mis sur les autres, forme le creuset du verrier» (Raymond). Dér. de pâte*; suff. -on1*.
DÉR.
Pâtonnage, subst. masc.,boulang. Dans la fabrication du pain et de certains gâteaux levés, opération qui consiste à soulever la pâte au cours du pétrissage. La fabrication comprend la suite des opérations suivantes: (...) pâtonnage, façonnage et mise en forme, cuisson (Brunerie, Industr. alim., 1949, p.20). [pɑtɔna:ʒ], [pa-]. 1reattest. 1903 (Nouv. Lar. ill.); de pâton, suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

pâton \pɑ.tɔ̃\ masculin

  1. (Boulangerie) Morceau de pâte que le boulanger manie dans le pétrin.
    • Le pétrissage étant terminé, on divise la pâte en pâtons, dont chacun doit former un pain ; on place ces pâtons dans des corbeilles garnies de toiles grossières, on les saupoudre d'un peu de farine. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 118)
    1. Morceau de pâte avec lequel on engraisse les chapons, les poulardes, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÂTON. n. m.
Morceau de pâte que le boulanger manie dans le pétrin. Il se dit aussi de Certains morceaux de pâte dont on engraisse les chapons, les poulardes, etc.

Littré (1872-1877)

PÂTON (pâ-ton) s. m.
  • 1Nom donné à des morceaux de certaines pâtes taillées en long, qu'on fait avaler aux volailles, pour les engraisser.

    On dit figurément d'un petit oiseau fort gras, comme les ortolans, les becfigues, que c'est un pâton de graisse. Où diable avez-vous pris qu'elle veuille que vous soyez aussi rondelette que Mme de Castelnau ? n'y a-t-il point de degré entre votre maigreur excessive et un pâton de graisse ? Sévigné, (CORBINELLI à Mme de Grignan) 19 juillet 1677.

  • 2Morceau de pâte que le boulanger agite avec force en pétrissant.
  • 3 Terme de papeterie. Sorte de défectuosité dans le papier.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pâton »

 Dérivé de pâte avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pâton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pâton patɔ̃

Citations contenant le mot « pâton »

  • La diviseuse-formeuse vous servira à transformer l’amas de pâte issue du pétrin en de petites boules de pâtes relativement plus faciles à travailler. Elle permet de régler le poids de sortie de chaque pâton ainsi que la vitesse de fabrication. BuzzWebzine, Les équipements indispensables pour une pizzeria de qualité

Traductions du mot « pâton »

Langue Traduction
Anglais dough
Espagnol masa
Italien impasto
Allemand teig
Chinois 面团
Arabe عجينة
Portugais massa
Russe тесто
Japonais 生地
Basque pasta
Corse pasta
Source : Google Translate API
Partager