La langue française

Paternalisme

Sommaire

  • Définitions du mot paternalisme
  • Étymologie de « paternalisme »
  • Phonétique de « paternalisme »
  • Citations contenant le mot « paternalisme »
  • Traductions du mot « paternalisme »

Définitions du mot paternalisme

Trésor de la Langue Française informatisé

PATERNALISME, subst. masc.

A. − Attitude du chef d'entreprise qui, de sa seule initiative, octroie à son personnel des avantages sociaux dans le but d'affermir son autorité; comportement bienveillant et autoritaire du patron envers ses salariés. Il avait une voix (...) dont l'affectation même de cordialité trahissait un paternalisme tyrannique (Arnoux, Solde,1958, p.90).Immobilisme des négociations (...) et paternalisme traditionnel se complétaient pour empêcher tout dialogue syndical (Reynaud, Syndic. en Fr.,1963, p.49):
1. Au plan de l'entreprise, le paternalisme est ressenti comme particulièrement insupportable lorsque l'employeur tend à organiser toute la vie du personnel en dehors des heures de travail (spectacles de l'usine, sociétés sportives de l'usine, maternité de l'usine, etc.). Suavet1975.
B. − P. anal., POL. Attitude d'une personne au pouvoir, d'une collectivité ou d'un pays qui, sous couvert de protection désintéressée, cherche à imposer une tutelle, une domination. Il existe aussi un paternalisme au plan des peuples. Les nations économiquement puissantes n'y échappent guère. C'est dans la mesure où les nations maintenues en tutelle manifestent leur exigence d'indépendance que cesse le paternalisme des autres (Branc.Écon.1978):
2. ... le paternalisme de Salazar est une ignoble dictature (...) les Américains devraient se dépêcher de le vider (...). Malheureusement ce n'est pas pour demain: il va leur vendre des bases aériennes aux Açores. Beauvoir, Mandarins,1954, p.105.
Prononc.: [patε ʀnalism̭]. Étymol. et Hist. 1894 (J. Novicow, Les Gaspillages des sociétés mod., p.143 ds Quem. DDL t.20). Prob. empr. à l'angl. paternalism att. au même sens dep.1881 (NED) et dér. de paternal corresp. au fr. paternel* d'apr. le lat. médiév. paternalis (Latham et Du Cange).
DÉR.
Paternaliste, adj. et subst.a) Adj. et subst. (Personne) qui pratique le paternalisme; partisan du paternalisme. Chef d'entreprise, patron paternaliste. (Dict.xixeet xxes.). b) Adj. Qui concerne le paternalisme; qui en a les caractères. Mesures paternalistes. Cette revendication et cette conquête (...) sont si peu typiques pour le socialisme qu'on peut les retrouver dans des conceptions réformistes ou paternalistes (Maritain, Human. intégr.,1936, p.245).On invoquait les réformes destinées à réduire les abus, la bienveillance paternaliste d'une partie des planteurs (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p.12). [patε ʀnalist]. 1reattest. 1936 (Maritain, loc. cit.); de paternalisme par substitution du suff. -iste* à -isme*.

Wiktionnaire

Nom commun

paternalisme \pa.tɛʁ.na.lism\ masculin

  1. Attitude, volontaire ou involontaire, consciente ou non, qui consiste à se conduire comme un père envers d’autres adultes sur lesquels on exerce ou tente d’exercer une autorité d’un ordre parental.
    • Plusieurs entreprises aux XIXe et XXe siècles ont développé un paternalisme qui, bien souvent, apportait aux ouvriers un certain nombre d’avantages sociaux en plus de leurs offrir un emploi comme l’éducation, le logement, les soins médicaux, etc., avantages bien peu répandus alors.
    • Mais la palme du paternalisme revient à cet homme qui a rejeté leur projet sous prétexte que, deux ans plus tard, elles auraient envie d’un enfant. — (Sébastien Jenvrin, Les femmes secouent les bars à cocktails, Le Monde. Mis en ligne le 13 septembre 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « paternalisme »

De paternel, sous la forme de sa racine latine, avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paternalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paternalisme patɛrnalism

Citations contenant le mot « paternalisme »

  • Apparu pour la première fois dans un article du « Chicago Times » en 1881, le terme « paternalisme » est défini par le Larousse comme une « conception selon laquelle les rapports entre patrons et ouvriers doivent être régis par les règles de la vie familiale, caractérisées par l'affection réciproque, l'autorité et le respect ». Mais une seconde acceptation s'ajoute à la première. Il s'agirait aussi d'un « comportement consistant à maintenir un rapport de dépendance ou de subordination tout en lui donnant une valeur affective à l'image des relations familiales ». La mise en perspective de ces deux approches révèle l'antagonisme qui affecte le concept : si la première induit une connotation positive, le champ lexical de la seconde est plus négatif. Il met en scène une relation déséquilibrée et empreinte de sournoiserie, la mobilisation des valeurs affectives familiales semblant n'être qu'un leurre permettant de justifier l'inégalité supposée du rapport. Dans leur travail de définition, les rédacteurs du dictionnaire eux-mêmes ont donc été confrontés au paradoxe du paternalisme : une philosophie initialement fondée sur de pieux sentiments, et ensuite affublée des intentions les plus viles. […] Les Echos Executives, Du paternalisme vilipendé à la RSE idolâtrée, Management
  • Car Céleste représente à peu près tout ce qui fait la femme : déesse bienveillante irradiant de beauté physique et morale, reine mère, mère courage, sainte, confidente, mais aussi libertine. En effet, la jeune femme enchaînera les amants au gré de ses voyages… Céleste est également une idéaliste qui prend conscience de sa puissance et s’efforcera, en triant le bon grain de l’ivraie à travers sa propre expérience, de bâtir une société nouvelle, égalitaire, débarrassée du paternalisme dominant et axée sur le savoir et l’ouverture d’esprit. Benzine Magazine, Géante : la quête picaresque de la déesse Céleste - Benzine Magazine
  • Le texte, qui appelle à démanteler “des décennies de pouvoir et de paternalisme” avec une enquête indépendante, est notamment signée par les présidents des conseils d’administration de MSF au Royaume-Uni et en Afrique australe, et par le directeur général de MSF en Allemagne. Le HuffPost, Médecins sans frontières accusée de "racisme institutionnel" par ses propres salariés | Le HuffPost
  • La Revue de presse des idées | Les défauts, supposés français, de l’arrogance et du paternalisme dans la pratique du pouvoir semblent avoir été de mise dans la gestion de cette crise. L’exécutif est en cause, mais les Français ne tendent-ils pas le bâton pour se faire battre ? France Culture, Paternalisme de l'État en temps de crise. Avec Dominique Moïsi, Najat Vallaud-Belkacem, Jean-Baptiste Mauvais…

Traductions du mot « paternalisme »

Langue Traduction
Anglais paternalism
Espagnol paternalismo
Italien paternalismo
Allemand bevormundung
Chinois 家长式
Arabe الأبوة
Portugais paternalismo
Russe патернализм
Japonais 父性主義
Basque paternalismo
Corse u paternalismu
Source : Google Translate API
Partager