Patarafe : définition de patarafe, pataraphe


Patarafe, pataraphe : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PATARAFE, PATARAPHE, subst. masc. ou fém.

Fam. Trait d'écriture informe ou irrégulier; lettre mal formée, peu lisible. Vilaine patarafe; écriture pleine de patarafes; faire des patarafes. P. anal. Phrase mal écrite, sans style. Synon. gribouillage, gribouillis, griffonnage.En écrivant à MmeServin, nous nous croyons obligés à de grandes pataraphes de compliment sur Jean (Estaunié, Bonne dame, 1891, p.231).Les hommes sont plus distraits et ingrats qu'on ne peut l'imaginer. Tout de même, repos. La brise du soir effacera mes patarafes (Arnoux, Roy. ombres, 1954, p.32).
P. méton., pop. et fam. Signature plus ou moins lisible. Synon. paraphe.Saint-Germain: À toi! mets-là ta pataraphe. Maria, signant: Voilà... «Maria.» (Labiche, Fille bien gardée, 1850, XVI, p.315).Me voilà marié (...) marié, ou c'est tout comme... Angélique a signé, j'ai signé avec paraphe, pataraphe, et coetera (Bayard, Ombre Arg., 1853, VIII, p.385).
REM.
Pataraffé, -ée, adj.,rare. Mal formé, gribouillé. Encore un billet ce matin! Voilà qui devient bizarre. Même écriture crochue, pointue, pataraffée, malpropre (Sand, Ctessede Rudolstadt, t.1, 1844, p.241).
Prononc. et Orth.: [pataʀaf]. Ac. 1694-1835: pataraffe; dep. 1878: -rafe. Étymol. et Hist. 1690 pataraffe (Fur.); 1797 patarafe (Restaut, Traité de l'orth. fr.). Élargissement fantaisiste et pop. de paraphe* au moyen du mot patte*, suggérant l'idée de grossièreté et de maladresse. Bbg. Juneau (M.). Glanures lex. dans Bellechasse et dans Lévis. In: Trav. de ling. québécoise. 1. Québec, 1975, p.161.

Patarafe, pataraphe : définition du Wiktionnaire

Nom commun

patarafe \pa.ta.ʁaf\ féminin

  1. (Familier) Traits informes, lettres confuses ou mal formées.
    • Cette écriture ne se peut lire, elle est pleine de patarafes
  2. (Par extension) Faire, dire des patarafes. Faire des erreurs involontaires, des impairs verbaux publics ou de personne à personne, dont on rougit après coup. Ce sens était particulièrement usité au Québec avant les années 1960.[1]

Nom commun

pataraphe \pa.ta.ʁaf\ féminin

  1. Variante de patarafe.
    • Quand j'y songe, cela est pourtant bien incommode, ces contrats : quand on a mis là sa pataraphe il n'y a plus moyen de s'en dédire ; on a beau être ennuyé de sa femme, il faut toujours la garder pour soi. — (Le Grand, Le galant coureur, sc.9, 1722, dans Répertoire du théâtre françois; ou recueil des tragédies et comédies restées au théâtre depuis Rotrou, Claude-Bernard Petitot, 1818, p.338)

Nom commun

pataraphe \pa.ta.ʁaf\ féminin

  1. Variante de patarafe.
    • Quand j'y songe, cela est pourtant bien incommode, ces contrats : quand on a mis là sa pataraphe il n'y a plus moyen de s'en dédire ; on a beau être ennuyé de sa femme, il faut toujours la garder pour soi. — (Le Grand, Le galant coureur, sc.9, 1722, dans Répertoire du théâtre françois; ou recueil des tragédies et comédies restées au théâtre depuis Rotrou, Claude-Bernard Petitot, 1818, p.338)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Patarafe, pataraphe : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATARAFE. n. f.
Traits informes, lettres confuses ou mal formées. Cette écriture ne se peut lire, elle est pleine de patarafes. Il est familier.

Étymologie de « patarafe »

Étymologie de patarafe - Wiktionnaire

(Date à préciser) Probable mot-valise[1] dérivé de paraphe avec le préfixe pata-, littéralement « écrit pataud ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « patarafe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
patarafe pataraf play_arrow

Citations contenant le mot « patarafe »

  • Voix de sagesse. Pas mal mieux en tout cas qu’un certain chef nous arrivant à tout bout de champ avec une nouvelle «patarafe». Toujours plus ahurissante l’une, l’autre. Pas mal déconcertant. On cherche en vain quelque constance ou… renouvellement sérieux. Plus on suit ça de près, plus on est prêt d’avoir envie de ‘décrocher’, de ‘débarquer’ pour de bon, loin de cette aire où l’on en vient à manquer d’air trop souvent. Comme si on n’était pas à la « »bonne »» ère?… L’actualité, Pauline Marois plonge dans le débat sur la parité | L’actualité
  • Évidemment, ce n’est pas moi qui ai inventé cette patarafe-là. Il faut plutôt en remercier le poète Épiménide le Crétois qui vivait autour de six cents ans avant le ti-Jésus. On dit qu’après s’être endormi dans une grotte pendant 57 ans, il en ressortit (plus vieux, j’imagine!), mais surtout plus «savant», plus instruit des choses du cœur et de la raison. Bref: un chamane, un devin. Même qu’il se faisait une spécialité de deviner le passé! Je lolle! Acadie Nouvelle, Le désir et l’espérance

Traductions du mot « patarafe »

Langue Traduction
Corse patarafe
Basque patarafe
Japonais パタラフェ
Russe patarafe
Portugais patarafe
Arabe باتارافي
Chinois 帕塔拉菲
Allemand patarafe
Italien patarafe
Espagnol patarafe
Anglais patarafe
Source : Google Translate API

Synonymes de « patarafe »

Source : synonymes de patarafe sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires