La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « partitif »

Partitif

Définitions de « partitif »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARTITIF, -IVE, adj.

GRAMM. Qui exprime l'opposition de la partie au tout. Adjectif, substantif partitif; génitif partitif. Elle ignorait l'usage de ce que Saint-Loup appelait les articles partitifs et disait «avoir d'argent», «apporter d'eau» (Proust, Guermantes 2, 1921, p.21).Il n'y a pas de forme spéciale pour l'article partitif féminin, mais l'article partitif masculin singulier [du] représente la contraction de la préposition «de» et de l'article défini «le» (Dagn.1965).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Catégorie grammaticale qui exprime la partie opposée au tout. Comme l'ancien français, qui disait manger pain pour manger du pain, beaucoup de langues, comme l'italien, expriment le partitif en supprimant simplement tout article. En français, il ne reste dans les formes négatives que la préposition: ne pas manger de pain (Ling.1972).
Prononc. et Orth.: [paʀtitif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. Ca 1380 partitis (Aalma, Paris B.N. lat. 13032, 8813 ds Roques t.2, p.300: partitivus [...] partitis); 1550 partitif (L. Meigret, Traité de la gramm. fr., fo120 vo, éd. W. Foerster, p.164). Empr. au lat. médiév. partitivus (xiiies., St Thomas d'Aquin ds Blaise Latin. Med. Aev.), dér. de partitum, supin du lat. partire «partager». Bbg. Guillaume (G.). Log. constructive interne du syst. des art. fr. Fr. mod. 1945, t.13, pp.217-219. _Kupferman (L.). L'Art. partitif existe-t-il? Fr. mod. 1979, no1, pp.1-16. _Tanase (E.). Y a-t-il trois espèces d'art. en fr.? Z. fr. Spr. Lit. 1972, t.82, no1, pp.67-73.

Wiktionnaire

Adjectif - français

partitif masculin

  1. (Grammaire) Qui désigne, qui exprime, une partie d’un tout.
    • De est partitif dans les phrases : Vendez-moi de votre vin ; manger de la bonne viande.
    • Pour reprendre leur terminologie, dans ce « supermarché de la rencontre » les « clientes régionales » peuvent jeter leur dévolu sur de « nouveaux arrivages » : « du roux », « de l’intello », « du barbu ». L’usage de l’article partitif, provoc assumée, rabaisse le girlpower au niveau du kéké désireux d’accumuler des trophées. — (« Darwin », J’ai envie de tuer… les créateurs du site AdopteUnMec, Fakir no 82, page 28, septembre-octobre-novembre 2017.)

Nom commun - français

partitif \paʁ.ti.tif\ masculin

  1. (Linguistique) Cas grammatical qui exprime la partie d’un tout.
    • Tout comme le N bouquet dénote plusieurs fleurs, le N mobilier dénote plusieurs meubles; Mais mobilier, vaisselle, argenterie ne visent pas des totalités closes. Sauf contexte particulier, ces N ne s’emploient pas précédés d'un déterminant de la discontinuité (? j’ai acheté un mobilier); Il est nécessaire d’ajouter un complément (j’ai acheté un mobilier tout neuf). En revanche, le partitif est toujours possible (j’ai acheté du mobilier tout neuf). — (Nelly Flaux, Danièle Van de Velde, Les noms en français, 2000 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARTITIF, IVE. adj.
T. de Grammaire. Qui désigne une partie d'un tout. De est partitif dans les phrases : Vendez-moi de votre vin; manger de bonne viande. Article partitif, Article précédé de la préposition de (du, de la, des) qui sert à exprimer un Tout dont on n'envisage qu'une partie. Boire du vin, de la bière. Donnez-moi des fruits de votre jardin.

Littré (1872-1877)

PARTITIF (par-ti-tif, ti-v') adj.
  • Terme de grammaire. Qui désigne une partie d'un tout. Noms partitifs, comme moitié. Adjectifs partitifs, comme plusieurs. La préposition de se prend souvent avec un sens partitif. Quand on dit : apportez ou donnez-moi du pain, il y a ellipse : donnez-moi une portion, quelque chose du pain, c'est le sens individuel partitif, Dumarsais, Œuv. t. IV, p. 230.

    Collectif partitif, nom partitif qui exprime plusieurs personnes ou plusieurs choses comme faisant partie d'un tout.

    Voy. MOITIÉ, pour l'accord du verbe avec un partitif collectif.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « partitif »

Partitum, supin de partiri, partir, partager.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « partitif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
partitif partitif
partitive partitiv

Citations contenant le mot « partitif »

  • - la syntaxe de dont n’est jamais explicitée. Certes, elle est complexe, mais le lien avec la particule de (parfois préposition, parfois élément du déterminant partitif, parfois simple copule) n’est pas fait, alors qu’il est fait pour le pronom adverbial en. , Pierre Sève : Une « Grammaire du français » trop peu rigoureuse
  • De la même façon, conclut l’Académie, si le verbe «dénoter» entre dans la composition d’un article partitif, on ajouter le terme «de». Exemple: «Ce sont des picotements qui dénotent de fourmis dans les jambes. Rien de grave.» Le Figaro.fr, «Dénoter de»: ne faites plus la faute!
  • Lorsqu'il est question d'employer l'expression «une majorité de», celle-ci se retrouve généralement suivie du singulier. Il est courant d'entendre par exemple: «Une majorité d'élèves n'est pas venue en classe ce matin». Or, si l'on veut être correct, il faut accorder le verbe avec le collectif partitif. Ici: «les élèves». La phrase exacte est donc: «Une majorité des Français aiment aller à la piscine». Le Figaro.fr, Dix fautes de français à ne plus faire !
  • La langue courante semble avoir coupé court au problème en privilégiant l'emploi du singulier derrière l'expression «une majorité». Est-il pour autant correct de suivre «la majorité»? Apparemment pas. En effet, si les exemples papillonnent sur la Toile, il est bien incorrect de dire ou d'écrire: «Une majorité de Français juge que». Pour être correct, il faut ainsi accorder le verbe avec le «collectif partitif». Ici: «les Français». La phrase exacte est donc: «Une majorité des Français aiment aller à la piscine». Le Figaro.fr, Une majorité des Français «fait» ou «font» ?
  • Il y a plusieurs cas de figures. Si le collectif partitif est au pluriel, ici « les adultes », alors il faut accorder. Donc on écrira « une majorité des adultes aiment les légumes ». , Langue française : des erreurs à ne plus commettre - Partie 2 - Radio Mélodie
  • Elle croit à « un nouveau Chambly, non seulement sécuritaire et sain, mais aussi orienté vers la transparence et l’échange partitif entre élus et citoyens. Un vent nouveau s’élève sur la ville ». Le journal de Chambly, Candidature de Lucie Girard dans le district 3 à Chambly - Le journal de Chambly
  • Le règle est plus facile qu'on ne le croie pour l'accord avec "en". "Des pommes, j'en ai mangé" : "en" est alors un complément d'objet direct neutre équivalent à "de cela" où "de" est un article partitif. "Je dirai les conséquences que j'en ai tirées" : le complément d'objet direct est le pronom relatif "que" mis pour " conséquences [ féminin pluriel ]. "En" exprime la source = à partir de cela. Le Figaro.fr, Accord du participe passé: bonnet d'âne pour Jean-Michel Blanquer
  • La question du nombre après « de », qu'il s'agisse de la préposition ou de l'article partitif, est récurrente en français. Il n'est d'ailleurs pas rare, les ouvrages de référence ayant toutes les peines du monde à parler en l'occurrence d'une seule voix, que singulier comme pluriel soient jugés recevables. J'ai toutefois été surpris, ce matin, de découvrir, au détour d'un titre, que « la France n'[avait] pas fait de détails devant l'Égypte » (pour quiconque ne s'intéresserait pas au sport, on parlait là de basket). Robert et TLFi s'entendent en effet pour réclamer dans ce cas le singulier, quand dans le même temps Larousse ne dit rien : voilà une forme d'unanimité dont on s'accommode volontiers dans un domaine qui, hélas, est loin de toujours relever de la science exacte ! Ledit singulier est d'autant plus plausible que l'on use tout aussi souvent du déterminant le (« ne pas faire le détail »). Ce qui est moins rassurant, c'est que les dictionnaires précités ne semblent pas avoir la même interprétation du tour en question. Robert, pour définition de ce dernier, propose « exécuter quelque chose, réussir sans vouloir s'attarder... aux détails », ce qui laisse penser qu'il voit dans ce détail l'élément particulier d'un ensemble. Le TLFi, pour sa part, s'il donne de l'expression une définition évidemment voisine (« ne pas se préoccuper de chaque élément pris individuellement »), la rattache clairement à l'autre acception du mot (« vente par petites quantités »). Faut-il préciser que je trouve cette version plus cohérente, et surtout plus convaincante dès lors que l'on exige du scripteur qu'il mette le singulier ? Plus appropriée, aussi, à l'utilisation du verbe faire : si l'on peut fort bien « faire le détail », comme on « fait le gros » et « le demi-gros », il me paraît plus malaisé de « faire des détails ». Mais on me fera sans doute remarquer, et non sans raison, que tout cela n'est que... point de détail dans la cacographie ambiante ! , Revue de détail : À la fortune du mot

Traductions du mot « partitif »

Langue Traduction
Anglais partitive
Espagnol partitivo
Italien partitivo
Allemand partitiv
Chinois 参与的
Arabe جزئي
Portugais partitivo
Russe разделительный
Japonais 分派的
Basque partitiboa
Corse partitivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « partitif »

Source : synonymes de partitif sur lebonsynonyme.fr

Partitif

Retour au sommaire ➦

Partager