La langue française

Paraliturgique

Phonétique du mot « paraliturgique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paraliturgique paralityrʒik

Citations contenant le mot « paraliturgique »

  • Père Marcellin Abib Don : L’Église ne balaie pas d’un revers de main tout ce qui vient de « l’extérieur ». D’ailleurs, il faut savoir que c’est l’Église qui est à la base de beaucoup de concepts pour favoriser l’ouverture et le dialogue entre tous les enfants de Dieu, sans aucune distinction. Cependant, il faut savoir faire la part des choses. Oui, on peut prendre une musique urbaine, profane pour louer Dieu, chanter ses merveilles mais on ne peut pas introduire une telle musique dans une action liturgique. Cela peut se faire pour des activités paraliturgiques, des rassemblements de jeunes. En tant qu’aumônier paroissial des jeunes, je procède très souvent ainsi. Il faut savoir utiliser ce que les jeunes aiment et pratiquent pour les évangéliser, les catéchiser. La Croix Africa, « Il faut savoir utiliser ce que les jeunes aiment et pratiquent pour les évangéliser, les catéchiser » - La Croix Africa
  • Père Paul Dah : La Conférence des évêques du Burkina fut la première à prendre cette décision de suspension des célébrations publiques et ce, dès le 12 mars 2020, à la suite d’une rencontre entreprise par Madame le ministre de la santé avec les autorités et leaders des différentes communautés religieuses et coutumières. Elle souhaitait leur annoncer l’existence de deux cas déclarés infectés du Covid-19 à Ouagadougou, et par la même occasion, leur demander de prendre les mesures qu’il faut au niveau de leurs communautés respectives, pour faire barrière à la propagation de cette pandémie. Les évêques, prenant en compte les mesures barrières du gouvernement, avaient alors édicté les mesures pour éviter la propagation du virus. Ils avaient notamment demandé de s’abstenir du baiser de la paix à la messe et des poignées de main et accolades à l’intérieur comme à l’extérieur des célébrations liturgiques et paraliturgiques ; de communier au corps du Christ uniquement en recevant l’hostie à la main etc. La Croix Africa, « Les évêques ont prié et échangé longuement entre eux avant de lever la suspension des célébrations publiques » - La Croix Africa
  • Si les médiévistes sont familiers des grands manuscrits auxquels nous sommes redevables de la transmission du répertoire liturgique et paraliturgique de l’épanouissement de la polyphonie occidentale, le nom de Las Huelgas n’évoque pour les profanes rien d’autre qu’un lieu exotique. De fait, c’est à Burgos que se situe le monastère cirstercien, fondé  au XIIe S par Alphonse VIII de Castille (grand-père de Saint-Louis) et son épouse, Alienor d’Angleterre (fille d’Alienor d’Aquitaine), qui accueille depuis une communauté de moniales. Le manuscrit qui y est attaché, dont la copie s’achève autour de 1340, nous lègue 179 pièces accompagnées de leur mélodie, de styles très divers, dont nombre d'incipits sont partagés avec les « grands » recueils contemporains qui diffusèrent l’Ecole de Notre-Dame et l’Ars Antiqua (Montpellier, Bamberg, Wolfenbüttel, Florence, Monserrat ). Sa première édition, en 1931, due à Monseigneur Anglès, père de la musicologie hispanique, a été suivie de multiples tentatives d’exécution.  On se souvient, entre autres, de la première réalisation in situ, avec les moniales de Las Huelgas, dirigées par Gregorio Paniagua (1970, Erato), de Konrad Ruhland, de Brigitte Lesne, de Paul van Nevel… Seul le conduit à deux voix Quod promisit semble n’avoir jamais été gravé, mais l’intérêt de l’enregistrement ne réside pas dans la nouveauté des pièces. L’unité de conception, l’extrême humilité, la ferveur, qui sont la marque de toutes les réalisations de Dominique Vellard, emportent l’adhésion. En 1970, il était impossible d’introduire des musiciens dans le cloître de Las Huelgas. Depuis, les recherches historiques ont autorisé des réalisations où, femmes dans la nef, hommes dans le chœur, les voix peuvent s’unir. L’enregistrement en tire la leçon et permet ainsi de varier l’émission vocale, sans en rompre le charme. Deux des quatre planctus (chants de déploration) du manuscrit sont ici restitués, profondément émouvants, ignorerait-on leur destination et leur texte. Tous les genres sont illustrés, que l’on ne va pas énumérer (un glossaire figure dans la brochure). Remarquons simplement le parti pris d’en unifier les styles : les conduits, destinés à la déambulation, sont quelque peu alanguis, et les organa, lisses, alors que d’autres nous ont habitués à des teneurs instrumentales et à un chant plus rugueux. , Fons luminis - Codex Las Huelgas - evidence - Critique CD | Forum Opéra
  • Dans l'église, c'est la nuit. Les vitraux, les statues : tout est recouvert de lourds draps noirs. On sent encore l'odeur des cierges soufflés. Une clameur commence à monter... De la pénombre, un, puis deux, puis une dizaine de pénitents en habits émergent lentement, sur les genoux, pour chanter et célébrer l'office des ténèbres. Ce soir-là, en pleine semaine sainte, dans la petite église du village de Patrimonio, ils sont une dizaine de membres de la confrérie de Saint-Martin à avoir pris en main – après le départ du curé, venu pour la messe du jeudi saint – cette célébration paraliturgique. Folklore corse pour certains, réhabilitation d'anciennes traditions religieuses pour d'autres, ces cérémonies organisées par des confrèries sont de plus en plus importantes.  La Vie.fr, Comment les confréries chrétiennes s'inscrivent dans le paysage corse
  • Les motets survécurent à Bach, intégrés aux pratiques liturgiques et paraliturgiques. Le Cantor connaissait son Gradus ad Parnassum, qu’il avait acquis en 1725. Or Fux proposait une sorte de retour à Palestrina. L’exécution traditionnelle, a cappella, s’effectua jusqu’aux années 60, où la remise en cause prit corps. Seuls deux des motets de Bach proposés ce soir exigent clairement une doublure instrumentale (colla parte) : Der Geist hilft unser Schwachheit et Lobet den Herrn, à l’orgue pour ce dernier. Il semble bien que la plus grande liberté était de mise : en fonction des disponibilités du moment, des effectifs, de la solennité de la cérémonie ou de son caractère intime, la pratique n’était pas figée. Raphaël Pichon a fait le choix de confier ces six motets aux vingt-huit chanteurs de Pygmalion. C’est ample, somptueux, généreux, comme une Passion confiée à Mendelssohn au Gewandhaus. Pourquoi nier notre bonheur à ce bain sonore, luxuriant, épanoui ? A certains moments près où telle ou telle séquence est réservée à quelques solistes, l’ensemble fonctionne au complet. Pour « respirer » et créer des mises en regard, il a inséré quatre motets du tournant du XVIIe entre ceux de Bach. Les motets antérieurs ont été pubiés à Leipzig dès 1618 par Bodenschatz, en deux séries (265 motets allemands et italiens de 58 compositeurs du XVIIe S). Bach en fit l‘acquisition en 1729 et y eut recours à la Thomaskirche. De là à supposer une quelconque influence sur sa propre production, le plus souvent antérieure, est pour le moins hasardeux, sinon fallacieux. , Les grands motets de Bach - Ambronay - Critique | Forum Opéra

Traductions du mot « paraliturgique »

Langue Traduction
Anglais paraliturgical
Espagnol paralitúrgico
Italien paraliturgico
Allemand paraliturgisch
Chinois 准外科
Arabe مشلول
Portugais paralitúrgico
Russe paraliturgical
Japonais パラリタジカル
Basque paraliturgical
Corse paraliturgicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « paraliturgique »

Source : synonymes de paraliturgique sur lebonsynonyme.fr

Paraliturgique

Retour au sommaire ➦

Partager