La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « osmazôme »

Osmazôme

Variantes Singulier Pluriel
Féminin osmazôme \\ osmazômes

Définitions de « osmazôme »

Trésor de la Langue Française informatisé

OSMAZÔME, subst. masc. ou fém.

CHIM. Substance azotée sapide, d'un brun rougeâtre, contenue principalement dans la viande rouge et la viande noire. C'est l'osmazôme qui fait le mérite des bons potages; c'est lui qui, en se caramélisant, forme le roux des viandes; c'est par lui que se forme le rissolé des rôtis; enfin, c'est de lui que sort le fumet de la venaison et du gibier. L'osmazôme se retire surtout des animaux adultes à chairs rouges, noires, et qu'on est convenu d'appeler chairs faites (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p.67).Tournez successivement le gigot sur toutes ses faces, (...) répandez ensuite dans la braisière quatre cuillerées d'eau froide pour détacher l'osmazôme adhérent au fond et aux parois du vase (Gdes heures cuis. fr.,L. Tendret, 1896, p.198).
P. métaph. Le poème en prose représentait, pour Des Esseintes, le suc concret, l'osmazome de la littérature, l'huile essentielle de l'art (Huysmans,À rebours, 1884, p.265).
Prononc. et Orth.: [ɔsmazo:m]. Att. ds Ac. dep. 1835. Forme osmazome ds Huysmans, loc. cit. Étymol. et Hist. 1806 (M. Thénard ds Bull. de la Soc. de méd., III, p.35). Comp. à partir du gr. ο σ μ η ́ «odeur» et ζ ω μ ο ́ ς «jus, bouillon». Fréq. abs. littér.: 19.

Wiktionnaire

Nom commun - français

osmazôme \Prononciation ?\ féminin

  1. (Chimie) Matière azotée qui se trouve surtout dans la chair du bœuf et qui donne le parfum au bouillon.
    • Il y a, dans le bouillon, sept parties de gélatine contre une d’osmazôme.
    • En un mot, le poème en prose représentait, pour des Esseintes, le suc concret, l’osmazôme de la littérature, l’huile essentielle de l’art. — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, page 260, Georges Crès, Paris, 1922)
  2. (Cuisine) (Vieilli) Umami.
    • Le mot osmazôme n’a sans doute pas eu la gloire qu’il méritait et il a fallu attendre plus d’un siècle pour redéfinir cette saveur et cette fois par le biais du japonais.
      Mais si on n’a pas réussi à adopter un mot – osmazôme – promu par un grand Français au nom fromager, Brillat-Savarin, relayé par un autre aussi littéraire que gastronome, Alexandre Dumas, validé par l’Académie Française et le Larousse !
      — (Aurore Vincenti, « UMAMI, la saveur du son », France Inter, 31 juillet 2021 → lire en ligne)
    • En 1825, dans sa Physiologie du goût, Brillat-Savarin, le grand théoricien de la cuisine française, pointe du palais cette saveur sous le terme d'« osmazôme ». Un bide total qui ne retiendra pas l'attention. — (Julie Gerbet, Umami : tout ce qu'il faut savoir sur cette cinquième saveur, dans L'Express, 2015-01-27 [texte intégral]. Consulté le 2021-07-31)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OSMAZÔME. n. f.
T. de Chimie. Matière azotée qui se trouve surtout dans la chair du bœuf et qui donne le parfum au bouillon. Il y a, dans le bouillon, sept parties de gélatine contre une d'osmazôme.

Littré (1872-1877)

OSMAZÔME (o-sma-zô-m') s. m.
  • Terme de chimie. Matière extractive qu'on retire de la chair musculaire et du sang, et que Thenard croyait être d'une nature particulière.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « osmazôme »

Ὀσμὴ, odeur, et ζωμὸς, bouillon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1806) Du grec ancien ὀσμή, osmế (« odeur ») et ζωμός, zômós (« jus, bouillon »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « osmazôme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
osmazôme ɔsmazom

Citations contenant le mot « osmazôme »

  • Mais, près d’un siècle plus tôt, le chimiste français Louis Jacques Thénard et, à sa suite, l’écrivain gastronome Jean-Anthelme Brillat-Savarin décrivaient déjà, sous le nom d’« osmazôme », ce qui ressemblait fort à de l’umami. « L’osmazôme est cette partie éminemment sapide des viandes, qui est soluble dans l’eau froide », détaille ainsi Brillat-Savarin dans sa Physiologie du goût (1825). « C’est l’osmazôme qui fait le mérite des bons potages ; c’est lui qui, en se caramélisant, forme le roux des viandes… » Le Monde.fr, L’umami, mystérieuse cinquième saveur
  • Au début du 19e siècle, Jean Anthelme Brillat-Savarin, le premier grand auteur culinaire, évoquait déjà une cinquième voie, un arôme nouveau, qu’il baptisa «osmazôme» dans son ouvrage «La Physiologie du goût». En 1908, cette nouvelle saveur est identifiée par un professeur japonais, Kikunae Ikeda. Cette découverte, dont le goût correspond à celui du monoglutamate de sodium, n’a pas réellement franchi les frontières de l‘archipel nippon, et il a fallu attendre le début des années 2000 pour que l’on s’y intéresse de plus près. Une étude américaine a en effet confirmé la véracité de cette sapidité en modélisant le fonctionnement chimique de l’umami (prononcez ‘oumami’). Metro, Qu'est ce que l’umami, cette mystérieuse saveur ?

Traductions du mot « osmazôme »

Langue Traduction
Anglais osmazome
Espagnol osmazome
Italien osmazome
Allemand osmazome
Chinois 渗透组
Arabe أومازومي
Portugais osmazome
Russe осмазом
Japonais オスマゾム
Basque osmazome
Corse osmazome
Source : Google Translate API

Osmazôme

Retour au sommaire ➦

Partager