La langue française

Oolite

Sommaire

  • Définitions du mot oolite
  • Étymologie de « oolite »
  • Phonétique de « oolite »
  • Traductions du mot « oolite »

Définitions du mot « oolite »

Wiktionnaire

Nom commun

oolite \o.o.lit\ masculin

  1. Variante orthographique de oolithe.

Nom commun

oolite \ˈəʊəlʌɪt\

  1. oolithe

Nom commun

oolite \Prononciation ?\

  1. (Géologie) oolithe
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OOLITE, s. f. ou Pierre ovaire, (Hist. nat.) nom donné par les naturalistes à une pierre composée d’un amas de petits corps sphériques, ou de globules semblables à des œufs de poissons ou à des graines. Les naturalistes, qui semblent n’avoir jamais manqué l’occasion de multiplier les dénominations, ont donné différens noms à ces sortes de pierres, d’après la grosseur des globules qui composent l’oolite. Ils ont appellé pisolites, celles dont les globules sont de la grosseur d’un pois : celles qui sont plus petites, & semblables à des graines, ont été appellées méconites, peut-être à cause de leur ressemblance avec la graine de pavot : celles qui étoient applaties ont été nommées phacites, à cause qu’elles ressembloient à des lentilles : celles qui n’étoient que de la grosseur d’un grain de millet, ont été appellées cenchrites : enfin celles qui ressembloient à des petits grains de sable, ont été appellées hammites, ou ammonites.

Quoi qu’il en soit de toutes ces dénominations arbitraires, ces globules sont ou blancs, ou jaunes, ou rougeâtres, ou bruns, ou noirs. Le gluten, ou suc lapidifique qui les tient liés ou collés les uns aux autres n’est point toujours le même, ce qui fait que la masse totale qui résulte de leur assemblage a plus ou moins de dureté & de consistance. Les petits globules qui composent ces pierres, vues au microscope, paroissent formés de plusieurs petites lames ou couches concentriques. On ignore précisément quelle est leur origine : quelques auteurs les regardent comme des véritables œufs de poissons & d’écrevisses de mer pétrifiés ; Wallerius croit qu’ils ont été formés par des gouttes d’eaux qui en tombant sur une terre en poussiere, lui a fait prendre la forme de globules. Il y a lieu de croire en général que ce sont de petits corps marins qui ont été portés dans le sein de la terre comme une infinité d’autres. Voyez Fossilles.

Il y a de petites étites ou pierres d’aigle en globules, dont quelques coquilles sont remplies, sur-tout les cornes d’ammon qui se trouvent en Normandie près de Bayeux ; on pourroit aussi les appeller des oolites à cause de leur figure.

On trouve une grande quantité de ces oolites en Suede, dans la province d’Angermanie, dans les carrieres de Weferling, dans la principauté d’Halberstadt, sur la montagne appellée Nussberg près de Brunswick, près de Bâle en Suisse, dans le comté de Neufchâtel, &c. (—)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « oolite »

→ voir oolithe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « oolite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
oolite ɔɔlit

Traductions du mot « oolite »

Langue Traduction
Anglais oolite
Espagnol oolito
Italien oolite
Allemand oolit
Chinois 橄榄石
Arabe الأوليت صخر كلسي
Portugais oólito
Russe оолит
Japonais ウーライト
Basque oolite
Corse oolite
Source : Google Translate API
Partager