La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « onyxectomie »

Onyxectomie

Définitions de « onyxectomie »

Wiktionnaire

Nom commun - français

onyxectomie \o.ni.ɡsɛk.tɔ.mi\ féminin

  1. (Médecine vétérinaire) Opération chirurgicale de retrait des griffes d’un animal.
    • L’onyxectomie féline, plus communément appelée «dégriffage» des chats, est encore permise au Québec, mais des groupes de défense des animaux mettent de la pression pour qu’elle soit interdite. — (TVA Nouvelles, Bientôt interdit de faire dégriffer son chat?, tvanouvelles.ca, 19 novembre 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « onyxectomie »

Du grec ancien ὄνυξ, ónux (« ongle ») et ἐκτομή, ektomê (« excision, ectomie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « onyxectomie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
onyxectomie ɔ̃iksɛktɔmi

Citations contenant le mot « onyxectomie »

  • «Compte tenu des dernières avancées scientifiques et des positions des parties impliquées, le règlement proposera d’interdire, sauf dans le cas d’une indication médicale recommandée par un médecin vétérinaire, les chirurgies suivantes : la dévocalisation, la caudectomie (taille de queue) et l’onyxectomie (dégriffage) effectuées à un chat ou un chien, ainsi que l’essorillement (taille d’oreilles) chez le chien», écrit-il dans sa réponse. Le Journal de Québec, Québec va interdire le dégriffage des animaux de compagnie | JDQ
  • Au-delà de l’aspect stupide de la démarche, l’onyxectomie cause des effets désastreux sur le chat : perte de l’équilibre, troubles du comportement, douleurs au dos… Pour toutes ces raisons, une quarantaine de pays ont déjà interdit le dégriffage des chats (dont 24 pays européens en 2004). Plus de détails dans cette vidéo signée Brut : POSITIVR, L'onyxectomie : une pratique barbare en perte de vitesse
  • L’onyxectomie, aussi appelé dégriffage, vise à amputer la troisième phalange de l'animal. En d'autres termes, cette pratique consiste à retirer un bout de doigt de l'animal, ce qui équivaut à retirer la première phalange chez l'être humain. Salut Bonjour, L'Ordre des médecins vétérinaires du Québec désapprouve maintenant le dégriffage | Salut Bonjour
  • Cette pratique appelée l'onyxectomie est dénoncée par de nombreux specialistes qui la qualifie de "chirurgie cruelle". L'onyxectomie n'est, en effet, pas du tout nécessaire d'un point de vue médical et peut laisser de grave séquelles chez les chats, physique comme psychologique. Brut., Le dégriffage : une opération lourde de conséquences | Brut.
  • « L’onyxectomie consiste en l’ablation totale de la griffe par l’amputation de la troisième phalange sur laquelle celle-ci est insérée. Cette intervention se fait sous anesthésie générale. Chaque trou laissé par l’intervention est refermé à l’aide d’un point de suture fondant (au bout de chaque doigt). Les points disparaîtront donc en environ 2-3 semaines. Le chat aura des bandages qu’il gardera en place jusqu’au lendemain de l’onyxectomie pour prévenir les saignements. Malheureusement, l’onyxectomie demeure une des chirurgies les plus douloureuses.» RCI | Français, La SPCA de Colombie-Britannique exige l’interdiction complète du dégriffage des chats – RCI | Français
  • De son côté, l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) décourage fortement l’onyxectomie des chats domestiques pour des besoins de routine. Au Québec, l’OMVQ (Ordre des médecins vétérinaires du Québec) ne bannit pas cette pratique mais ne la recommande pas nécessairement non plus! Le Journal de Montréal, 5 raisons de ne pas dégriffer son chat | JDM
  • L'onyxectomie, communément appelée dégriffage, consiste en l'ablation des dernières phalanges des pattes des chats. C'est une pratique interdite dans la plupart des pays européens. Plus près de chez nous, elle est seulement considérée comme une faute professionnelle par l'Association de médecine vétérinaire en Nouvelle-Écosse (depuis 2012), en Ontario, au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-Labrador, sur tout autre animal qu'un chat. Elle est même sanctionnée par un an de prison en Israël et par une amende de 40 000 $. La Presse, Le dégriffage du chat remis en question | La Presse

Onyxectomie

Retour au sommaire ➦

Partager